samedi 30 juillet 2016

Paris : Le Grand Assistant, une oeuvre de Max Ernst - rue Rambuteau - Quartier de l'Horloge - IIIème



Perché sur un haut pilier, socle rectangulaire de pierre, Le Grand Assistant veille sur la façade nord du Centre Pompidou. Mi-homme, mi-oiseau, bras tendus comme pour accueillir, ailes déployées dans un geste protecteur, ce totem moderne signé par l'artiste Max Ernst n'est pas sans rappeler les objets rituels des sociétés traditionnelles. Humanoïde à tête d'oiseau, cette silhouette étrange évoque à la fois les dieux égyptiens, le corbeau sacré des Amérindiens représentant lumière et vie. Oeuvre créée en 1967, l'original est conservé dans les collections de la Fondation Pierre Gianadda. Le bronze situé à l'angle des rues Rambuteau et Brantôme a été réalisé par la fonderie Susse en 1974. Acquis par le Fond National d'Art Contemporain en 1975 grâce à un don de l'artiste, il a été installé en 1996 à son emplacement actuel à l'occasion du remodelage des abords du Centre Pompidou. Une réplique du Grand Assistant forme le motif principal d'une fontaine qui se trouve à Amboise. Max Ernst a offert cet ensemble à la ville afin de remercier Michel Debré, qui était alors maire de la commune, de l'avoir soutenu en 1958 lors de ses démarches de naturalisation.


vendredi 29 juillet 2016

Paris : La Galerie Argentine, belle endormie Art Nouveau - 111 avenue Victor Hugo - XVIème



Puissante armature métallique exposée, façade veinée de lacis céladon, remplissage de briques rouges, par son esthétique industrielle, le 111 avenue Victor Hugo dénote dans la continuité de la très classique et très opulente voie parisienne. A l'alignement d'immeubles cossus, blondeur de pierre de taille, cet édifice roux oppose une flamboyance Art Nouveau tout en simplicité des lignes. Bâtiment très moderne lors de son édification, entre 1904 et 1907, les architectes Henri Sauvage et Charles Sarazin ont pensé ce projet dans la veine d'innovation architecturale de l'époque. La structure des édifices rendue apparente devient un élément décoratif, un parti pris plastique. Belle endormie poussiéreuse, la Galerie Argentine, partie marchande de l'édifice parfois mentionnée sur les plans de la Ville comme Cité Argentine, a conservé son élégance malgré ses allures sépulcrales.

jeudi 28 juillet 2016

Cinéma, les sorties DVD : Saint Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern - Par Sand



Saint Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern
Avec Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Céline Sallette
Sortie dvd le 6 juillet 2016

Bruno (Benoit Poelvoorde) élève des vaches laitières, il travaille avec son père Jean (Gérard Depardieu), une personnalité écrasante, autoritaire, qui le rabaisse à longueurs de phrases. Etouffé par la dureté d’une vie qu’il n’aime plus, accablé par la solitude, chaque année Bruno, alcoolique, fait la route des vins… au Salon de l’Agriculture ! Il boit pour oublier qu’il n’y a pas d’issue. Jean, touché par la détresse de son fils, décide de l’emmener faire la route des vins, en vrai !

Music : Bobby Womack - Across 110th Street



I was the third brother of five
Doing whatever I had to do to survive
I'm not saying what I did was alright
Trying to break out of the ghetto was a day to day fight

Been down so long, getting up didn't cross my mind
I knew there was a better way of life that I was just trying to find
You don't know what you'll do until you're put under pressure
Across 110th Street is a hell of a tester

mardi 26 juillet 2016

Cinéma : The Wave de Roar Uthaug - Avec Kristoffer Joner, Thomas Bo Larsen, Ane Dahl Torp



Kristian est un géologue de renom en charge de surveiller des failles de la montagne surplombant le fjord de Geiranger, surnommée "la montagne de la mort" car susceptible de provoquer par ses effondrements naturels un tsunami dévastateur. Débauché par une grande firme, il s'apprête à quitter la petite station balnéaire avec sa famille pour Oslo. Les jours précédant le départ, les capteurs révèlent des données inusuelles. Les informations qui ne correspondent pas à l'activité normale inquiètent Kristian. Malgré le pressentiment d'une catastrophe à venir, il ne parvient pas à convaincre ses collègues.  Un pan de la montagne se détache provoquant une vague haute de 80 mètres qui déferle sur la ville. Il reste dix minutes pour évacuer et se réfugier dans les hauteurs à l'abri de la gigantesque menace.

lundi 25 juillet 2016

Lundi Librairie : Des chauves-souris, des singes et des hommes - Paule Constant



Des chauves-souris, des singes et des hommes - Paule Constant : Sur les berges du fleuve Ebola au Congo, Olympe, sept ans, serait bien partie chasser dans la montagne avec les garçons. Mais ils l'ont écartée en se moquant. Fillette de la tribu Boutouls, un peuple de chasseurs-cueilleurs reconverti dans l'hévéa, la gamine est mal-aimée, soupçonnée d'être porteuse d'envoûtements alors que ses frères sont célébrés. Lorsqu'Olympe recueille un bébé chauve-souris découvert sous un manguier, elle peut enfin exprimer l'amour. De retour de la forêt, les garçons du village ramènent la dépouille d'un gorille qu'ils prétendent, malgré la forte odeur de putréfaction, avoir tué. Si le grand singe est déjà faisandé, la tentation de faire un grand festin est trop forte. D'autant que la viande de brousse possède des pouvoirs magiques. A quelques encablures, Agrippine, Médecin sans Frontières, arrive dans un dispensaire tenu par des sœurs, une mission catholique d'où devrait partir une nouvelle campagne de vaccination. Virgile, un jeune ethnologue, petit-fils d'un médecin-général de la Coloniale voit ceci d'un mauvais oeil. Le long du fleuve, un mal mystérieux frappe et se propage.

samedi 23 juillet 2016

Paris : Cité Saint-Chaumont, hybridation urbaine et micmac administratif - XIXème



Entre les numéros 50 et 56 du boulevard de la Villette, un ensemble de logements sociaux dissimulent une petite cité, passage typique du vieux Belleville que les grands travaux des années 70 ont partiellement épargné donnant naissance à un curieux hybride non dépourvu de caractère. Histoire de la ville et du quartier en un confetti verdoyant résumée. Le nom de la cité Saint-Chaumont fait référence à l'ancienne dénomination des Buttes Chaumont, la Butte Saint-Chaumont qui renvoie à l'époque des carrières dont les sous-sols riches en gypse et pierre de meulière fournissaient les matériaux de construction du nouveau Paris. Bordée d'immeubles et de maisonnettes, cette petite voie privée du quartier Combat a subi bien des avanies. De grandes rénovations ayant débuté en octobre 2015 viennent à peine de se terminer et la cité redevient avenante après un long passage à vide.

vendredi 22 juillet 2016

#Résultats #Concours #FlorenceFosterJenkins - Qui a gagné les 5 invitations pour 2 personnes ?



A l'occasion de la sortie du film Florence Foster Jenkins réalisé par Stephen Frears avec la délicieuse Meryl Streep et le charmant Hugh Grant, je vous proposais la semaine passée, un concours afin de tenter de gagner l'une des cinq invitations pour deux personnes mises en jeu. Je vous remercie pour votre enthousiasme concernant ce concours. Toutes les semaines suivez l'actualité cinématographique dans la rubrique du mardi.

jeudi 21 juillet 2016

Cinéma, les sorties DVD : A perfect day, un jour comme un autre de Fernando León de Aranoa - Avec Benicio Del Toro, Tim Robbins



A perfect day, un jour comme un autre de Fernando León de Aranoa
Avec Benicio Del Toro, Tim Robbins, Mélanie Thierry
Sortie dvd le 19 juillet 2016 

Fin des années 90, les Balkans en pleine guerre. Un groupe d'humanitaires tente de sortir du seul puit de la région le cadavre d'un très gros homme qui y a été jeté volontairement afin de contaminer l'eau. Lorsque la corde cède sous le poids du corps, ils se retrouvent confrontés à une situation absurde, celle de ne pas pouvoir aider la population locale, faute d'en trouver une autre. Mambrù, le chef d'équipe, désabusé, ne souhaite plus que rentrer chez lui, envisage toutes les solutions avec B son acolyte, un vieux de la vieille, grande gueule blagueur pour qui le groupe est la seule famille. En compagnie de Sophie, jeune volontaire française spécialiste des questions d'épuration de l'eau, petit soldat idéaliste, Katya, ancienne maîtresse de Mambrù, émissaire de l'ONU chargée d'établir un rapport au sujet de l'ONG pour statuer sur la prolongation de sa mission et Damir, leur interprète, ils se lancent dans la recherche d'une nouvelle corde flanqué d'un petit garçon.  C'est le début d'une quête ubuesques à travers un pays ravagé par le conflit.

Music : Yael Naim - Toxic



Baby, can't you see
I'm calling
A guy like you
Should wear a warning
It's dangerous
I'm fallin'

There's no escape
I can't hide
I need a hit
Baby, give me it
You're dangerous
I'm lovin' it

mercredi 20 juillet 2016

Coup de coeur : KAZoART, la galerie en ligne qui démocratise l'art contemporain

Taureau - Lionel Le Jeune 


Galerie d'art en ligne dont l'objectif affiché est de démocratiser l'art contemporain, KAZoART représente une nouvelle génération d'acteurs de ce marché jusque-là réservé à une minorité. Acheter des œuvres uniques plutôt que des pièces de décoration standardisées, soutenir la jeune création contemporaine indépendante, c'est aujourd'hui possible pour le plus grand nombre. S'adressant à tous les budgets, cette galerie d'un genre original propose aux amateurs d'art d'entrer en contact direct avec les créateurs pour une expérience enrichissante qui valorise le travail des artistes. Concept bien pensé, catalogue riche de milliers d'œuvres uniques, KAZoART a tout pour séduire le collectionneur qui sommeille en nous.

mardi 19 juillet 2016

Cinéma : Elvis & Nixon de Liza Johnson - Avec Michael Shannon et Kevin Spacey - Par Prune



Elvis, LE chanteur, idole de toute une Amérique, veut absolument rencontrer le président Nixon. Il souhaite solliciter auprès de lui un statut d’agent fédéral dans le but de lutter contre la drogue et de remettre les jeunes américains dans le droit chemin. Il envisage même d’infiltrer des réseaux - ses trente-cinq films lui ayant conféré le don de se déguiser et de passer inaperçu ! - et de faire un coup d’éclat en arrêtant des rock stars, les Rolling Stones et les Beatles dans sa ligne de mire !

Cinéma : Colonia de Florian Gallenberger - Avec Emma Watson, Daniel Brühl, Michael Nyqvist - Par Lisa Giraud Taylor



En 1973, au Chili, le Général Pinochet s’empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d’Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple : Daniel, photographe, et son amie Lena, hôtesse de l’air. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d’une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n’est jamais sortie. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad et se fondre dans le décor pour assouvir son plan de sauvetage.

lundi 18 juillet 2016

Lundi Librairie : La chambre de Giovanni - James Baldwin



La chambre de Giovanni - James Baldwin : Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, David, rejeton d'une famille américaine aisée, expérimente la bohème à Paris. Club de jazz à Saint-Germain-des-Prés, bars interlopes de Montparnasse, alors qu'il affirme préférer les femmes, le jeune homme fréquente assidument le milieu homosexuel où sa beauté attire les convoitises. Il s'est fait des amis, plus âgés, plus fortunés, vieux beaux généreux dont il repousse poliment les avances. Tandis que sa très officielle fiancée, Hella, vaguement animée par des velléités artistiques, parcourt seule l'Espagne, David fait la rencontre de Giovanni, un jeune italien solaire qui officie dans le bar de Guillaume. Ils s'aiment au premier regard mais David, confronté à ses désirs refoulés, n'assume pas son attirance pour les garçons. Ils vivent un été hors du temps dans la chambre de Giovanni. Mais peu à peu, l'Américain qui voit cet amour comme une souillure se détourne rongé par la honte et la culpabilité.

samedi 16 juillet 2016

Théâtre : Les damnés d'après Luchino Visconti - Mise en scène de Ivo van Hove - Avec la Troupe de la Comédie Française - Festival d'Avignon 2016

Crédit Jan Versweyveld


Le 27 février 1933, la famille Essenbeck est réunie pour célébrer l'anniversaire du patriarche, le baron Joachim von Essenbeck (Didier Sandre).  Dynastie ayant fait fortune dans les aciéries, ces maîtres de forge doivent leur prospérité et la gloire de leur nom à l'industrie de la sidérurgie. La soirée est interrompue par l'annonce de l'incendie du Reichstag qui marque la prise du pouvoir par les Nazis. Dans l'urgence de réarmer l'Allemagne, les Nazis courtisent les membres de la famille en jouant sur les dissensions afin de plier les Essenbeck à leur bon vouloir. La fille du baron Joachim, Sophie von Essenbeck (Elsa Lepoivre), veuve de guerre, mère de Martin (Christophe Montenez) un jeune homme trouble et maîtresse de Frederick Bauchmann (Guillaume Gallienne), directeur des usines, y voit l'occasion de prendre le pouvoir. Ce dernier décide de se rallier aux Nazis tandis qu'il élimine le chef de famille opposé à l'idéologie véhiculée par Hitler.

vendredi 15 juillet 2016

Paris : La Maison de Balzac, musée dédié à l'écrivain et souvenirs du village de Passy - XVIème



Accessible depuis l'escalier du 47 rue Raynouard, la maison de Balzac dédié au grand écrivain qui y demeura de 1840 à 1847, est l'un des quatorze musées de la Ville de Paris. Curieuse bicoque accrochée aux coteaux de Passy, elle donne sur son versant opposé vers la rue Berton dont les réverbères et les sinuosités de sentier champêtre semble conter l'histoire de l'ancien village. J'évoquais il y a peu cette venelle bucolique longeant ce qui fut la propriété de la princesse de Lamballe aujourd'hui ambassade de Turquie ici. L'histoire de ce musée pittoresque au charme indéniable ne manque pas d'un certain piquant rocambolesque.

jeudi 14 juillet 2016

Cinéma, les sorties DVD : Snow Therapy de Ruben Östlund



Snow Therapy de Ruben Östlund
Avec Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Clara Wettergren
Sortie dvd le 6 juillet 2016

Tomas et Ebba, joli petit couple bourgeois, passent des vacances dans les Alpes avec leurs deux enfants, l'occasion de se retrouver en famille et de renouer des liens. Alors que tout se passe pour le mieux, ils décident de déjeuner sur la terrasse d'un restaurant d'altitude. Lorsqu'une avalanche déclenchée pour éviter les accidents semble hors de contrôle et menace le restaurant, la clientèle est prise d'un mouvement de panique. Ebba pense d'abord à protéger les enfants tandis que Tomas se carapate lâchement en prenant bien soin de récupérer téléphone et gants. La coulée de neige échoue finalement au pied du chalet, sans dommage. Plus de peur que de mal. Tout le monde se rassied à sa place mais c'est le gros malaise familial, d'autant que Tomas refuse d'admettre sa couardise.  

Music : Radio Elvis - Solarium



Solarium, premier jour de printemps 
Alignons le désert, faisons le point sur nos 
Révélations. Déjà les choses t'échappent 
Dans le départ proche 
Autour de toi s'écroule ce que tu croyais là 

Solarium, immobile en surface 
Voyage au bout d'un monde, 
Le moindre bruit s'efface 
Dans l'étendue trop vaste 
Et n'être plus qu'une ombre 
La menace d'un vestige 
Autour de toi s'écroule ce que tu croyais là 

mercredi 13 juillet 2016

Cinéma : #Concours #FlorenceFosterJenkins - Tentez de gagner l'une des 5 invitations pour deux personnes



Aujourd'hui, un nouveau joli concours dédié au cinéma. Je vous propose de tenter de gagner l’une des cinq invitations pour deux personnes mises en jeu afin d'aller voir le nouveau film du réalisateur britannique Stephen Frears, Florence Foster Jenkins avec la merveilleuse Meryl Streep et Hugh Grant toujours aussi séduisant. L'histoire improbable mais vraie d'une excentrique diva qui inspira le personnage de la Castafiore à Hergé, une femme touchante, délicieusement attachante. Florence Foster Jenkins sort en salle aujourd'hui, mercredi 13 juillet et vous pouvez d'ors et déjà lire la chronique à quatre mains par Prune et moi-même ici.

mardi 12 juillet 2016

Cinéma : Florence Foster Jenkins de Stephen Frears - Avec Meryl Streep et Hugh Grant - Par Prune et Caroline



Florence Foster Jenkins, Meryl Streep fabuleuse, veuve, millionnaire excentrique, mondaine new yorkaise réputée est une femme à la vocation contrariée : elle aurait voulu être cantatrice. Malheureusement pour elle, et surtout pour les autres, la nature ne l’a guère pourvue de l’organe adéquat. Son mari, le charmant comédien raté St Clair Bayfield, aristocrate anglais incarné par Hugh Grant, conforte sa bien aimée dans le mirage de son talent pour le chant. Cependant, lorsque Florence se met en tête de se produire à Carnegie Hall en 1944 afin de soutenir le moral des soldats américains, sa tâche se complique. Afin de se préparer à cet événement de grande ampleur, le couple fait appel à un jeune musicien inconnu Cosmé McMoon, interprété par Simon Helberg. D’abord enthousiaste à l’idée de travailler pour cette riche célébrité, il est catastrophé lorsqu’il entend sa bienfaitrice chanter. Les deux hommes vont alors faire tout leur possible afin d’éviter une humiliation à l’attachante Florence, en essayant de la protéger d'elle-même.

lundi 11 juillet 2016

Lundi Librairie : Frère des astres - Julien Delmaire



Frère des astres - Julien Delmaire : Enfant, Benoît Labre a du mal à suivre à l'école mais lit et relit les Evangiles qui exercent sur lui une fascination heureuse. Son père, communiste convaincu, refuse de l'envoyer étudier chez les pères. Benoît, comme tous les adolescents de son âge, écoute Nirvana mais il est différent. Alors que psychiatres et psychologues lui diagnostiquent des troubles sur lesquels ils ont du mal à poser des noms, en communion avec la nature, par le biais de la prière, il semble être capable de voir la beauté du monde, Vierge Marie pour confidente. Sa mère devenue veuve est un peu perdue. Dans ce quotidien modeste, Benoît prend soin de ses frères et sœurs mais un jour il reçoit un signe, celui du départ et jette ses médicaments. En rupture, il quitte sa mère et sa fratrie pour emprunter les chemins de travers. A la rencontre de son destin sur les routes de France, il suit la voie des astres et se fait pèlerin.

samedi 9 juillet 2016

Expo : Les jardins d'Orient, un goût de paradis - Institut du Monde Arabe - Paris 5



Mondes clos et parfaits à l'ordonnancement idéal, lieux de méditation et de créativité où sont flattés tous les sens, les jardins orientaux aux croisements des savoir-faire et des sciences relèvent d'un art de vivre à la puissance d'évocation intacte. Jardins suspendus de Babylone, Alhambra de Grenade, Taj Mahal en Inde, Majorelle à Marrakech, parc al-Azhar au Caire, jardin d'essai d'Alger, de la Haute Antiquité aux innovations contemporaines, les jardins d'Orient portent en eux la magie d'une tradition savante séculaire, celle du merveilleux. Jusqu'au 25 septembre, l'Institut du Monde Arabe consacre une exposition retraçant l'histoire de ces oasis réinventées par l'homme à travers les angles culturel, technique, botanique. Un évènement exceptionnel qui interroge les dimensions environnementale et sociétale du jardin ainsi que l'imbrication fondamentale entre ceux-ci et la ville.

vendredi 8 juillet 2016

Paris : Passage Gauthier, Belleville d'hier et d'aujourd'hui - XIXème



Entre Belleville et les Buttes Chaumont, vignes et carrières prospéraient avant l'annexion de la commune à la ville de Paris en 1860. La progressive industrialisation jusqu'au début du XXème siècle ainsi que les grands travaux d'Haussmann ont transformé le Belleville champêtre en quartier d'artisanat et de petite industrie. Palier entre la rue de Belleville et l'avenue Simon Bolivar, de la rue Rébeval, rayonnent de nombreuses ruelles de traverse, vestiges des vieux chemins menant aux moulins et aux carrières de la butte Chaumont. Le passage Gauthier, du nom d'un propriétaire de terrains, est l'une de ces petites rues typiques où l'ancien tissu urbain de Belleville, constitué d'un bâti de faible hauteur, se mêle aux transformations drastiques des années 70.

jeudi 7 juillet 2016

Cinéma, les sorties DVD : Médecin de campagne - Par Lisa Giraud Taylor



Médecin de campagne de Thomas Lilti 
Avec François Cluzet, Marianne Denicourt, Isabelle Sadoyan, Félix Moati, Christophe Odent
Sortie dvd le 27 juillet 2016

Dans ce coin de la campagne française, Jean-Pierre, médecin, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 heures, ausculte, soigne et rassure tous les habitants. Il est dévoué et attentif. Atteint lui-même par une maladie, il voit arriver un tout frais médecin, Nathalie, enfant des hôpitaux, pour le seconder. Entre la théorie et la pratique, la vie, la mort et les autres maux, cette nouvelle vie va-t-elle lui seoir et remplacera-t-elle l’inestimable médecin de campagne ?

Music : The Divine Comedy - Something for the weekend



She said 'There's something in the woodshed
And I can hear it breathing
It's such and eerie feeling, darling'
He said 'There's nothing in the woodshed
It's your imagination
End of conversation, darling'

Something in his heart told him to come clean
He was not who he claimed to be
Something in his genes told him to pretend
'Twas something for the weekend

mercredi 6 juillet 2016

Coup de coeur : Afterwork Champagne Opéra à l'hôtel Edouard 7, un moment pétillant et festif - du 4 au 8 juillet



En hommage à la fête et à la beauté de la ville Lumière, l'hôtel Edouard 7 joue la carte du romantisme estival à l'occasion d'un Afterwork Champagne Opéra exceptionnel tout en pétillance. Jusqu'au 8 juillet, dans le cadre intimiste et élégant de l'une des plus belles suites de l'hôtel, prisée pour sa vue exceptionnelle sur l'Opéra Garnier, un bar à champagne éphémère en partenariat avec Taittinger accueille les amateurs de jolies bulles pour un début de soirée original.

mardi 5 juillet 2016

Cinéma : Truman de Cesc Gay - Avec Ricardo Darín, Javier Cámara - Par Didier Flori



Tomas (Javier Cámara) quitte pour un temps son foyer et le froid canadien pour faire une visite surprise à son vieil ami Julian, un acteur qui vit à Madrid. L’émotion est palpable dans les retrouvailles entre ces compagnons qui ne se sont pas revus depuis plusieurs années. Et ce d’autant plus une fois que l’on découvre ce qui a motivé la venue de Tomas. Atteint d’un cancer incurable, Julian a en effet décidé de mettre un terme à son traitement, au grand désarroi de sa cousine Paula (Dolores Fonzi) qui a fait appel à son ami pour la soutenir. A son cœur défendant, Tomas se retrouve à accompagner Julian dans la préparation de sa mort prochaine, notamment en ce qui concerne l’avenir de son chien Truman.

samedi 2 juillet 2016

Paris : Villa d'Alésia, ateliers d'artistes et passé industriel - XIVème



Enfilade de maisons signées, de petits immeubles coquets, d'hôtels particuliers réaménagés, la villa d'Alésia, lieu privilégié et discret, offre une grande variété de façades entre Art Nouveau et Art Déco. Les vastes verrières qui ponctuent la rue marquent la présence d'anciens ateliers d'artistes et d'artisans, dernières traces d'un passé industriel. Ouverte vers 1897, l'ancienne villa Parquet, du nom d'un propriétaire, est devenue villa d'Alésia en 1965. Passage typique du XIVème, cette voie a pour particularité de suivre les sinuosités d'un Y, une rue fourchue moins champêtre que ses voisines villa Hallé, rue des Thermopyles mais au charme certain et à l'architecture exubérante.

vendredi 1 juillet 2016

Mes Adresses : La Cantine de Belleville, un bar-resto-concert effervescent - Paris 20



Dans un joyeux foutoir de grandes tablées animées, la Cantine de Belleville qui porte bien son nom n'est pas exactement ce qui pourrait s'appeler un lieu intimiste mais bien un bar-brasserie de quartier couleur très locale, à la rusticité de bon aloi. Une foule jeune et cosmopolite attirée par l'atmosphère bon enfant et des prix tout petits se presse donnant à cet établissement son cachet d'effervescence perpétuelle. Vivant, très vivant. Le monde entier s'agglutine, bonne humeur requise, dans une décoration très roots. Le thème industriel revisité dose savamment une décrépitude branchée malgré elle, murs bruts ou en briques, mobilier de récupération dépareillé, tables d'écoliers, meubles recyclés, luminaires idoines, cette cantine dans son jus a de la gueule !