jeudi 19 avril 2018

Music : Nina Simone - Feeling good



Birds flying high you know how I feel 
Sun in the sky you know how I feel 
Breeze driftin' on by you know how I feel 
It's a new dawn, 
It's a new day, 
It's a new life
For me, yeah
It's a new dawn
it's a new day
It's a new life
For me
And I'm feeling good

mercredi 18 avril 2018

Théâtre : Le jardin d'Alphonse de Didier Caron - Reprise jusqu'au 28 avril 2018 - Théâtre Michel



En Bretagne, toute la famille Lemarchand est réunie dans la maison d'Alphonse, le patriarche qui vient de mourir, pour lui rendre un dernier hommage. Jean-Claude, le père de la fratrie réunie, et sa seconde femme, Michelle, annoncent que la maison va être léguée aux enfants. Troublée par le passé trouble du grand-père Alphonse, certaines relations louches pendant la Seconde Guerre Mondiale, Magali, la fille aînée soutenue par sa petite amie Zoé qui parle aux arbres, ne veut pas de cet héritage. Le partage entre les enfants est à réexaminer ce qui met de l'huile sur le feu de la bisbille entre les frères, Serge, le fils raté et Fabien le trader infatué de lui-même qui est venu en compagnie de Nadège fausse blonde évaporée et vraie femme vénale qui se trouve être l'ex de Serge. Sous l'œil d'un couple d'amis proches, le caustique Daniel et son épouse Suzanne, bourgeoise parisienne décalée, la famille se livre aux règlements de compte dans un grand déballage des névroses et des doutes. Au jeu des vérités fracassantes, personne ne sort vainqueur.

lundi 16 avril 2018

Lundi Librairie : Priez pour nous - Lionel Duroy



Priez pour nous - Lionel Duroy : Lorsque mademoiselle Grangemarre, rejeton d'une bourgeoise famille bordelaise, épouse le baron Raoul Guidon de Repeynac, elle compte bien tenir son rang. Aristocrate désargenté, celui que l'on surnomme Toto prend le parti de satisfaire tous les desiderata de sa femme et de mener grand train. La situation ne dure qu'un temps. Les illusions soigneusement entretenues par Toto s'effondrent comme château de carte. William le narrateur a dix ans quand la famille Guidon de Repeynac est expulsée manu militari de leur superbe appartement de Neuilly. Suivis par Thérèse, la bonne ils sont relogés en banlieue ouest, dans des HLM flambant neuves, Cité du Bois Brûlé. Toto, criblé de dettes, signe pléthore de chèques sans provision, multiplie les petits boulots et les combines douteuses pour se sortir de la panade. Les huissiers sont à la porte de l'HLM, l'électricité et le gaz sont coupés. A chaque dispute entre les deux époux, naît un nouvel enfant. Six, puis sept, huit, neuf. La mère sombre dans la dépression, leur fait vivre un cauchemar. 

samedi 14 avril 2018

Mes Adresses : Bistrot Benoît au Louvre, Ducasse Culture investit en mode brasserie le plus grand musée du monde



Au cœur du musée du Louvre, sous la Pyramide, les comptoirs de fast food qui squattent la mezzanine ont longtemps attristé les esthètes gastronomes, amateurs des beaux-arts. Pour les visiteurs de passage trouver à proximité un véritable bistrot parisien de qualité et aux prix raisonnables était devenu une gageure. Sur les chemins touristiques fleurissent, tel du chiendent, piètres enseignes et seigneurs de la malbouffe. Ducasse Culture, filière du groupe Alain Ducasse, spécialiste des services de restauration destinés aux lieux culturels, a lancé au début du mois d'avril un tout nouvel établissement qui vient relever le challenge au sein même du plus grand musée du monde. Juste après la sécurité, juste avant la billetterie, le Bistrot Benoît joue la carte du charme parisien en un carrefour stratégique. Si cette nouvelle adresse revendique sa parenté avec l'esprit brasserie du Benoît, le restaurant étoilé installé dans le IVème depuis 1912 et dont les annexes à New York et Tokyo font rayonner la tradition bistrotière dans le monde entier, elle affirme néanmoins avec panache l'accessibilité de sa table. Le Bistrot Benoît s'impose comme une déclinaison abordable destinée à un public élargi. Le petit frère rend hommage aux lieux historiques où il a pris place en célébrant une cuisine bourgeoise aux prix serrés qui répond aux exigences de qualité Ducasse. Menus à 29,50 euros imparables et grands classiques de la brasserie vont épater le chaland ! 

vendredi 13 avril 2018

Expo : Chagall, Lissitzky, Malevitch - L'avant-garde russe à Vitebsk (1918-1922) - Centre Pompidou - Jusqu'au 16 juillet 2018



De 1918 à 1922, à Vitebsk, Marc Chagall (1887-1985), El Lissitzky (1890-1941), Kasimir Malevitch (1879-1935) ont marqué l'histoire de l'art moderne du XXème siècle. Dans l'école d'art populaire où ils enseignent, va éclore l'idée d'activité artistique révolutionnaire. Au-delà de la simple rétrospective monographique, l'exposition présentée au Centre Pompidou interroge l'émergence de l'avant-garde russe, l'aventure de la modernité qui en un lieu, un temps décisif trouva à s'exprimer.  Peintures, dessins, oeuvres d'art graphique, maquettes illustrent quatre ans de création et l'affrontement qui se tint entre deux visions incompatibles, celle de Chagall, chantre de la liberté absolue et celle de Malevitch et Lissitzky, les suprématistes radicaux.  

jeudi 12 avril 2018

Music : Loyle Carner - Ain't nothing changed



Uh, check, uh, I kind of miss my student loan
Uh, I miss sitting in the student home
Sharing stories now I simmer, sipping sorta wrong
Walking like I've been talking the talk but can't afford a phone
Trust, I'm all alone panicking to play it safe
This talk of paper chase is forcing me to stay awake
Living in sake of cake, yeah, others will say you're straight
Say they got my back and that they're praying Imma pave the way
Like it's the great escape brothers doing better than me

mercredi 11 avril 2018

Théâtre : Billie Holiday Sunny Side, de et avec Naïsiwon El Aniou - Essaïon



A la veille de sa disparition, elle a quarante-quatre ans, Billie Holiday se remémore son parcours chaotique, existence tragique marquée par la rage de vivre et les drames. L'artiste se raconte au fil des souvenirs, l'extrême misère de son enfance, élevée par une mère qui lui a donné naissance à treize ans, la prison à quinze ans pour prostitution, la violence de l'Amérique ségrégationniste, celles des hommes, les premières tournées, la drogue, l'alcool. Dans les coulisses des clubs newyorkais de Harlem, elle rencontre Lester Young le saxophoniste qui la surnomme Lady Day, Louis Armstrong son grand ami, Duke Ellington, Count Basie. Succès sur scène et conditions de vie épouvantables, le destin exceptionnel de la grande dame du blues de l'ombre à la lumière se déploie entre épreuves et résurrections.