vendredi 31 mai 2013

Paris : Point growth, Point croissance, une sculpture de Lim Dong Lak - Esplanade de la Défense

Point growth - Point croissance - Lim Dong Lak - La Défense


Point Growth, Point croissance est une œuvre du sculpteur Lim Dong Lak qui fait partie de la série les Totems poétiques.  Créée en 1999, elle représente une jeune pousse émergeant d’un globe d’inox sorte de graine cybernétique. Cette réalisation toute en tension poétique mélancolique, entre rigueur et fantaisie, équilibre savamment les notions de création artistique, technique et nature. Devant cette forme vitale dont la surface réfléchissante s’anime en fonction de la lumière naturelle et de l’activité de l’environnement, le spectateur peut se laisser aller à une contemplation rêveuse.

jeudi 30 mai 2013

Music : Devendra Banhart - Baby


Baby
I finally know what im going after
Im learning to let in all the laughter
Holy Moley you´re so funnny
you Crack me up, you crack me up

Look out for dreams that keep returning
´cause magic ain´t no hand-me-down yearning
you gotta feel it you gotta want it
the way i want you babe, the way i want you babe 


Thursday Oh Yeah ! : Bradley Cooper, 10 anecdotes épatantes



Bradley Cooper, l'homme du jour a fait sa première apparition à la télévision dans la série iconique Sex and the City. Il y jouait le rôle de Jake une des targets de Carrie dans la saison 2 en 1999, avant de devenir en 2001, l’un des acteurs récurrents de la série Alias aux côtés de Jennifer Garner. C'est sa prestation dans Very Bad Trip en 2009 qui a définitivement assis sa réputation d'acteur bankable. Elu Homme le plus sexy de l'année par People Magazine en 2011, son physique de boy next door qui aurait fait de la muscu fait vibrer les foules. Personnellement, il me laisse totalement indifférente - comment ça, on s'en tape de mon avis ??? Namého ! - mais j'ai écouté la vox populi et me suis rangée à ses arguments. Ce que lecteur veut, Dieu le veut. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Bradley Cooper, sous vos applaudissements.

mercredi 29 mai 2013

Mes Adresses : Le Lobster Bar - 41, rue Coquillières - Paris 1

Lobster Roll au Lobster Bar

Depuis son ouverture début avril, le Lobster Bar fait couler beaucoup d’encre et attise les curiosités des parisiens en mal de sensations gourmandes dont la mienne. Je n’ai pas résisté à l’envie d’aller visiter ce comptoir bien campé dont le but avoué est de démocratiser le roi des crustacés, son altesse le homard au risque de voir les puristes crier au crime de lèse-majesté.Vingt couverts, service à l’assiette, deux plats à la carte, le lobster roll et le crab roll, le concept est d’une rare lisibilité dans le milieu de la restauration où l’on aime faire des chichis même autour d’un simple burger. Burger qui pourrait bien se voir détrôné dans le cœur des amateurs de cuisine franco-américaine par cet étonnant outsider qui fait déjà fureur Outre-Atlantique. 

mardi 28 mai 2013

Concours Bourjois : Tentez de gagner les 8 vernis de la collection Rendez-vous à Paris


CONCOURS CLOS - LES RÉSULTATS BIENTÔT


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs (j’ai vu précédemment que les messieurs étaient aussi intéressés par ce type d’événements. On va subodorer qu’il s’agit d’amoureux attentionnés qui pensent à leur chère et tendre), vous aimez la beauté, vous raffolez des vernis, vous adorez la marque Bourjois, ce concours est pour vous.

Lubie Vernis : Fashion Make Up n°46 - Gris anthracite métallisé

Fashion Make Up n°46

Dans la série vernis à mini-prix, le N°46 de la marque Fashion Make Up est un gris anthracite métallisé avec de très fines particules rouges et bleues qui donnent un discret chatoiement, un léger effet shimmer.

Facile d'application malgré un pinceau fin, il est opaque en deux couches. Là où la formule pèche un peu, c'est dans le temps de séchage qui m'a paru bien long. Ceci dit je n'avais plus de top coat accélérateur. Et je crains de n'être devenu accro à cet indispensable de la nailista. Comme ce vernis est un peu fragile, je recommande une bonne couche de top coat qui de surcroît lui donnera un effet laqué qui lui manque selon mes goûts.

lundi 27 mai 2013

Lundi Librairie : Les bonbons chinois - Mian Mian



Les bonbons chinois - Mian Mian : Au début des Bonbons Chinois, la narratrice Xiao Hong n’a pas 18 ans lorsque sa meilleure amie s’ouvre les veines. Profondément traumatisée, l’adolescente quitte le lycée se réfugie dans le chocolat et part suivre une formation de chanteuse dans une troupe de jeunes artistes. Lors d’une tournée loin de sa famille, elle poignarde un agresseur qui en réchappe, échoue en prison dont elle est libérée rapidement. Devenue chanteuse dans des cabarets à entraîneuses, elle rencontre Saining guitariste de rock, sensible et fragile comme elle. Ensemble, ils sortent tous les soirs de raves parties en boîtes glauques, de bars sinistres en concerts de rock. Des nuits où règnent la prostitution et la drogue. Ils plongent petit à petit dans l’alcool et l’héroïne. Descente aux enfers en marge de la société, portrait d’une jeunesse nihiliste qui se laisse entretenir par des parents aisés et refuse toute responsabilité.

samedi 25 mai 2013

Troisième challenge de l'atelier d'écriture créative : Les 3 finalistes, le choix du jury. Lecteurs à vous de voter !



Bonjour, bonjour !

Le jury du challenge de l'atelier d'écriture créative s'est réuni hier soir pour sélectionner les trois finalistes de cette très belle édition. Merci infiniment à tous les participants dont l'enthousiasme et les plumes aussi variées que remarquables nous ont fait vibrer. Dans la bataille des goûts et des couleurs, Xavier a perdu un œil, Emilie s'est foulée le poignet, Laure est bonne pour la jambe de bois et je n'ai présentement plus un cheveu sur le caillou, scalpée la Caro. Autant vous dire que les délibérations ont été mouvementées. Sans plus attendre voici les textes des finalistes. Lecteurs à vous de jouer en votant pour votre favori.

vendredi 24 mai 2013

Le cheesecake ou comment je me suis pris pour une blogueuse culinaire sans avoir ni les instruments adéquats ni les notions de pâtisserie nécessaires grâce à Yohnna du blog My Cup Of Tea


Le weekend dernier, je me promenais sur la blogosphère quand je suis tombée sur une recette juste démente de cheesecake sur le blog de Yohnna, My Cup of Tea, on clique ici pour aller voir son blog, promettant texture aérienne, légèreté, fondant. Le Graal du cheesecake en somme. Ni une ni deux, je partage celle-ci sur le mur Facebook de ma sœur qui est une fanatique de ce dessert made in USA avec dans un coin de la tête une vague idée « d’un jour peut-être. ». C’était sans compter sur l’enthousiasme de Joanne. Ca n’a pas loupé. Une demi-heure plus tard, tels les Power Rangers de la gloutonnerie, nous avons synchronisé nos montres et pris rendez-vous au supermarché, liste d’ingrédients en main, fermement décidées à tenter l’expérience.

jeudi 23 mai 2013

Music : Hanni El Khatib - Pay no mind


 This talk is hell I can't get up
I don't know what I'm doing
Where did I fall asleep last night
We drank our heads off stupid
My useless pain is ruined
But it's okay we're killin' time

Thursday Oh Yeah ! : Joaquin Phoenix, 10 anecdotes de caractère




Joaquin Phoenix, l’homme du jour n’a pas sa langue dans sa poche et l’Oscar lui a probablement échappé pour la troisième fois cette année à cause d’une remarque fort désobligeante envers l’Academy, je cite « Les Oscars, c’est de la merde en barre ! Je ne veux pas être un enfoiré qui abandonne ses idéaux. » Sa performance d’acteur dans The Master de Paul Thomas Anderson ayant été unanimement saluée par la critique et récompensée par de nombreux prix, il semblerait que sa grande gueule lui ait causé une fois de plus quelques soucis. Il nous a fiché la chair de poule en empereur romain psychopathe dans Gladiator, troublé dans Two Lovers, fait chanceler en petit voyou canaille dans La nuit nous appartient. Comédien fétiche du réalisateur James Gray, il a annoncé juste après le succès de Two Lovers qu’il se retirait du cinéma en 2008 pour entamer une carrière de rappeur barbu bedonnant et crasseux, faisant douter de son équilibre psychiatrique en multipliant les apparitions télévisées carnage, annonce qui se révéla être un gros canular de plus d’un an pour lancer le docu-fiction de son beau-frère Casey Affleck I’m still here. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, l’inénarrable, l’irréfragable, monsieur Joaquin Phoenix, sous vos applaudissements !

mardi 21 mai 2013

Lubie Vernis : Lil Boa Peep - Collection Magnetic Repstyle - Essie

 Lil Boa Peep - Collection Magnetic Repstyle - Spring 2013 - Essie

Lil Boa Peep est un vernis métallisé couleur titane, c'est à dire argent avec un fort reflet doré. Jusque là tout va bien. Là où ça se complique, c'est qu'il fait partie de la collection Magnetic Reptsyle. Il s'agit d'un vernis dont la formule est chargée en particules métalliques qui réagissent lorsque l'on place un aimant devant, amant inséré dans le bouchon du flacon. Normalement quand on est un peu dégourdie - pas comme moi donc- apparaît alors un motif écailles de serpent. Cela fait trois semaines que je m'évertue à réaliser cette fameuse manucure reptilienne sans aucun succès. Les rares fois où j'ai effectivement réussi à faire apparaître un motif, j'ai surtout fini par toucher l'ongle verni avec l'aimant ruinant tous mes efforts. Qu'à cela ne tienne, j'ai donc swatché le biniou en renonçant à son intérêt majeur, la couleur en elle-même me paraissant plutôt sympathique.

lundi 20 mai 2013

Lundi Librairie : Un homme - Philip Roth



Un homme - Philip Roth : La première scène d’Un homme se déroule dans un cimetière pendant l’enterrement du personnage principal, un personnage sans nom dont l’anonymat relatif nous renvoie à la destinée commune au-delà des singularités de chacun. Cet ancien publicitaire new-yorkais rongé par une longue maladie n’a pas survécu à sa dernière opération. Autour de cette tombe fraîchement creusée, ses deux fils d’un premier mariage qui le méprisent, sa fille d’un second qui l’adore, son frère aîné dont la santé fleurissante provocante a été suffisante pour qu'il s'en éloigne plein d'amertume, ses épouses qu’il a trahi à tour de rôle et une maîtresse qui ne l’a pas oublié malgré les années.

dimanche 19 mai 2013

Résultat du Concours Depeche Mode : Qui a gagné les deux places pour le concert du 15 juin 2013 au Stade de France ?



J'ai comme l'impression que ce concours-ci ne vous a pas plus enthousiasmés que ça. Je note donc, les concerts pas votre came. Heureusement que le prochain aura pour thème la beauté et la marque Bourjois. Là, je suis certaine de vous remotiver. Ne tournons pas autour du pot plus longtemps, Edgar le Magnifique a surveillé scrupuleusement le tirage au sort, le nom de l'heureux élu est sorti du chapeau (oui je fais les tirages à l'ancienne avec petits papiers et chapeau, c'est mon côté old school.)

Sunday Street Art : Ador & Semor - rue Dénoyez - Paris 20


Ador & Semor - rue Dénoyez - Paris 20

samedi 18 mai 2013

Jardin design : Salon de jardin Obelisk créé par Frank Lightart pour l’éditeur Dedon

Salon de jardin Obelisk - Frank Lightart pour Dedon


Cette semaine, je me suis intéressée au mobilier de jardin bien que je regrette de ne pouvoir envisager d’installer grand-chose sur un balcon de 4m2. Donc cela restera de l’ordre du fantasme à moins que je n’arrive à convaincre la belle-famille d’investir dans du design pour redécorer la maison en bord de mer. En même temps, à 5050 euro le caprice pour remplacer les meubles de piscine en teck superbes par du polyéthylène, je doute soudain que belle-maman apprécie tellement la blague. Petit topo sur le salon de jardin de la collection Obelisk édité par Dedon, création du designer néerlandais Frank Lightart qui vit et travaille à Anvers, couvert de récompenses prestigieuses.

vendredi 17 mai 2013

Design : Forms in nature, installation lumineuse par Hilden and Diaz

Forms in nature - ©Hilden Diaz


Créée par le couple d’artistes Hilden Diaz, Forms in nature est une installation lumineuse qui fait appelle à l’imaginaire des contes de fée germaniques, fantaisie légère teintée d’esprit gothique, inspiration vagabonde qui touche aux chimères de l’enfance entre poésie et peur du loup. Cette sculpture de lumière utilisée comme un lustre, un luminaire classique, fait apparaître sur les murs et le plafond les ombres d’une forêt imaginaire qui se déploient en arbres noueux, branchages tortueux, racines enchevêtrées.

jeudi 16 mai 2013

Music : Valerie June - Workin' Woman Blues


I ain't fit to be no mother
I ain't fit to be no wife yet
I been workin' like a man, y'all
I been workin' all my life yeah

There ain't no dinner on the table
Ain't no food in the 'fridgerator
I'll go to work and I'll be back later
I go to work said I'd be back later


Thursday Oh Yeah ! : Antonio Banderas, 10 anecdotes muy caliente!




Antonio Banderas, l'homme du jour est l'un des acteurs préféré du réalisateur Robert Rodriguez qui l'a fait tourner dans 6 films dont Desperado qui fera exploser sa carrière américaine. Emblématique du succès du cinéma espagnol à Hollywood, il fait ses classes au grand écran avec le cinéaste Pedro Almodovar. A la suite d'un coup de coeur de Madonna pour le bel ibérique, il se rend aux Etats-Unis où il enchaîne dès le début des années 90 des rôles de ténébreux sexy, Entretien avec un vampire,  Philadephia, La maison aux esprits. En 1998, il est le héros du Masque de Zorro, rôle qui assoie définitivement son statut de movie star. Toujours au top à plus de 50 ans (millésime 1960, les photos diffusées dans ce billet ne sont pas tout à fait récentes), mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Antonio Banderas, sous vos applaudissements ! J'ai ouï dire qu'il y avait eu beaucoup de blonds dernièrement dans la rubrique Thursday Oh Yeah. Personnellement, les blondinets, je ne m'en lasse pas mais comme je vous suis toute dévouée, afin de vous faire plaisir, aujourd'hui, il y aura du brun, du latin, du viril muy caliente !

mercredi 15 mai 2013

Troisième challenge littéraire : résumé mis à jour des contributions


Petit rappel de l'avancement des contributions. Les participations sont validées définitivement par la publication des textes sur le blog de nos aventuriers de la plume ou dans les commentaires si blog il n'y a pas. Elles sont ouvertes jusqu'au dimanche 19 mai 23h59.

- les explications du challenge se trouvent ici :

- et le règlement détaillé là :


Le jury, composé d'un critique littéraire, d'une journaliste culture, d'un écrivain publié et d'une éditrice, choisira les trois textes finalistes et rendra son verdict le mercredi 22 mai. Du 22 au 29 mai les trois textes seront soumis au vote des lecteurs.
 

mardi 14 mai 2013

Lubie Vernis : Rouge Cerise - Salomé Trendy

Rouge Cerise - Salomé Trendy

Dans la série craquage à mini-prix, j'ai fait une nouvelle descente chez mon revendeur de vernis à 1 euro avec entre autre une méchante envie de rouge. J'ai dégoté ce rouge cerise à effet légèrement jelly / sorbet, un classique fruité fort joli.

Petit prix mais bonne surprise puisque la formule est très facile d'application, chose rarissime pour un effet jelly et ce malgré un pinceau assez fin.

lundi 13 mai 2013

Lundi Librairie : Jayne Mansfield 1967 - Simon Liberati



Jayne Mansfield 1967 : Simon Liberati compose un requiem pour Jayne Mansfield, star de cinéma disparue à l’âge de 34 ans, dans un accident sur une route de Louisiane, au volant de sa Buick bleu métallisé, broyée par un semi-remorque. Le livre s’ouvre par de longues pages minutieuses dans lesquelles il entraîne le lecteur sur la scène de l’accident, position voyeuriste, le faisant assister à la désincarcération de la voiture encastrée dans le 50 tonnes. Dans l’épave des chihuahuas, trois enfants sains et saufs, deux hommes décédés, des perruques platine, du whisky et le corps supplicié de la playmate dont le crâne a été atrocement mutilé lors du choc. Il ne révèle son identité qu’un peu plus loin dans le récit. Liberati livre une description crue, clinique de cette scène effroyable qu’il compose à partir des rapports de police, des dépositions des témoins, des notes techniques des secouristes.

samedi 11 mai 2013

Un balcon à Paris : Ô lecteurs à venir, qui vivez dans la joie, des seize ans, des lilas et des premiers baisers

Avril 2013


Arbuste de la famille des Oléacées (comme le troène ou le jasmin) peu exigeant, le lilas fleurit dès le printemps, messager de la nature nous indiquant qu’il est temps de retourner au jardin. Sa floraison généreuse en grappes pyramidales attire les oiseaux et les insectes mellifères. A fleurs simples ou doubles selon la variété, le lilas embaume les premiers beaux soirs. C’était la deuxième année que le lilas âgé de 4 ans installé sur mon balcon parisien fleurissait. La météo capricieuse cette saison a retardé l’épanouissement des plantations. Le renouveau s’est fait attendre et c’est un bonheur que de se réveiller dans le parfum des fleurs.

vendredi 10 mai 2013

Paris : Tyrannosaurus Rex de Philippe Pasqua - Embarcadère de la Compagnie des Bateaux-Mouches - Port de la Conférence - VIIIème

Tyrannosaurus Rex de Philippe Pasqua - Port de la Conférence - Paris 8


Port de la Conférence près du pont de l’Alma, péniches touristiques gigantesques et habitations flottantes  plus modestes se côtoient sur les bords de la Seine. Installé sur la plateforme d’embarquement de la Compagnie des Bateaux Mouches, le Tyrannosaurus Rex de Philippe Pasqua, sculpture monumentale longue de 7 mètres et haute de 4, semblerait presque discret comparé aux géants d’acier qui l’entourent. Charlotte Bruel-Matovic la fille du fondateur des Bateaux Mouches à la tête désormais de l’entreprise est également une artiste peintre passionnée d’art contemporain. C’est sous son impulsion que la société a fait l’acquisition de cette œuvre singulière pour la placer sur le ponton principal la rendant accessible au grand public, passagers de la croisière comme simples passants.

jeudi 9 mai 2013

Thursday Oh Yeah ! : Jude Law, 10 anecdotes amusantes



Jude Law, l'homme du jour nous prouve une nouvelle fois que décidément, la perfide Albion ne manque pas de ressources en matière de talents et de beauté masculine. Il a joué pour les plus grands réalisateurs de Wong Kar Waï dans My blueberry nights, Martin Scorsese dans Hugo Cabret et Aviator, Sam Mendès dans Les sentiers de la perdition, Steven Spielberg dans AI Intelligence artificielle, Mike Nichols dans Entre adultes consentants à David Cronenberg dans eXistenz. Et les femmes ont toutes craqué pour lui dans The Holiday une gentille bluette so girly. Parfois, on déconne un brin, nous les filles. Sa tumultueuse liaison avec Sienna Miller rencontrée en 2004 sur le tournage d’Irrésistible Alfie a fait les choux gras des tabloïds lorsqu'il a publiquement avoué fricoter avec la nounou de ses enfants, Sienna auprès de laquelle il se réengage en 2009 pour rompre en 2011. Le charmantissime, monsieur Jude Law sous vos applaudissements !

Music : Pixies - Where is my mind ?


Ooooooh - stop

With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah
Your head will collapse
But there's nothing in it
And you'll ask yourself


mardi 7 mai 2013

Lubie Vernis : Tangerine Fatal - Collection Paris Show Time - Bourjois

Tangerine Fatal - Collection Paris Show Time - Eté 2011 - So Laque Ultra Shine - Bourjois

Tangerine Fatal est un vernis orange doux, mandarine, très vitaminé à la finition légèrement jelly / sorbet. Une couleur parfaite pour fêter le retour du beau temps et mettre vos mains à l'heure d'été.

La formulation juste parfaite facilite l'application et le pinceau Bourjois fait toujours des miracles. Opaque en deux couches (si tant est qu'une formule jelly puisse l'être tout à fait), il sèche très rapidement et donne un résultat laqué impeccable même sans top coat.

lundi 6 mai 2013

Lundi Librairie : Un pedigree - Patrick Modiano



Un pedigree - Patrick Modiano : Plus de 40 ans après La place de l’étoile en 1968, Patrick Modiano qui a toujours été très discret sur sa propre histoire s’engage sur la voie délicate de l’autobiographie. Dans Un pedigree, cet écrivain faussement lunaire, mémorialiste nébuleux, se déleste du poids d’une enfance singulière, fait son deuil d’une partie de sa vie et au travers de la littérature accède à une certaine forme de libération. C’est la première fois qu’il s’expose ouvertement rédigeant un autoportrait en creux. N’éprouvant aucun sentiment de trahison ou d’indécence, il se tient à distance de son propre récit, peint avec infiniment de pudeur ce paysage intime révélé, tableau contrasté entre ombres et lumière, inventaire de fantômes qui s’agitent autour d’un petit garçon sans lui prêter attention, misère familiale qui ne dit pas son nom.

vendredi 3 mai 2013

Troisième challenge de l'atelier d'écriture créative - clôture des participations dimanche 19 mai 23h59

Pierre Loti par Henri Rousseau


Vous avez été nombreux à m’envoyer des petits messages sympathiques pour me demander quand aurait lieu le troisième challenge littéraire. Les membres du jury composé, je vous le rappelle, d'une journaliste culturelle, d'un écrivain publié, d'une éditrice et d'un critique littéraire, ayant été très occupés nous n’avions pas eu l’occasion jusqu’à présent de nous réunir. C’est chose faite et nous avons cogité afin de vous lancer un nouveau défi à la hauteur de vos qualités littéraires qui nous bluffent à chaque fois. Je voudrais remercier toutes les participantes de l’atelier précédent qui ont fait un remarquable travail et dont les textes ont suscité débats houleux et prises de position radicales. Nous étions à deux doigts de l’empoignade pour désigner les finalistes.

jeudi 2 mai 2013

Music : Two door cinema club - Sun


{Sun}

Ocean blue
What have I done to you
Cut so deep
Yet growing through and through

Drawn apart
New York and London
All I see now
Are distant drumlins


Thursday Oh Yeah ! vintage edition : 10 révélations sur la vie de Robert Redford



Robert Redford, l'homme du jour est une légende du cinéma. Il nous a fait frémir, toutes générations confondues, dans des thrillers politiques comme Les trois jours du Condor ou encore Les hommes du président, pleurer dans Gatbsy le magnifique, Out of Africa et Nos plus belles années, vibrer au fil de ses aventures aux côtés de son compère Paul Newman dans Butch Cassidy et le Kid, bluffer dans L'arnaque toujours avec Paul, rendu écolo avec Et au milieu coule une rivière, fait remonter en selle avec L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux. Il était l'un des plus beaux acteurs de sa génération avant de frôler les 80 printemps - il a un peu morflé physiquement dernièrement - et certainement l'un des plus talentueux, des plus engagés aussi, monsieur Robert Redford sous vos applaudissements.

mercredi 1 mai 2013

Photographie : Damon Baker, un jeune homme en vogue

Rita Ora by Damon Baker - Sunday Times Magazine


A l’âge de 17 ans, le jeune photographe britannique Damon Baker a brisé toutes les règles en partant à l’assaut du monde de la mode. Depuis cette industrie ne tarit pas d’éloges à son propos, les initiés en raffolent, les magazines se l’arrachent, les célébrités rêvent de passer devant son objectif. Né en 1990, son parcours atypique le conduit par des chemins de traverse à Londres où il vit et travaille aujourd’hui. Originaire des West Midlands, il grandit dans la campagne anglaise à mille lieues des podiums et des projecteurs. The odd child comme il se surnomme lui-même ne correspond pas à la mentalité de la petite ville du Worcestershire. La mode et les apparences sont pour Damon Baker à l’instar de la photo un moyen d’expression, une façon d’être créatif au quotidien. Son style excentrique en fait un outsider et il rêve d’horizons plus vastes.