samedi 28 février 2015

Résultats du #concours Fifty Shades of Grey OPI : Qui a gagné les 6 vernis OPI inspirés par la sulfureuse saga Cinquante Nuances de Grey ?



Vous avez été très nombreux à participer au fantasmagorique concours Fifty Shades of Grey OPI que le salon de beauté Beauty Store a très gentiment parrainé. Les six superbes vernis à ongles évoquant l'univers de la série de romans coquins d'EL James vous ont fait craquer. Une collection sexy chic lancée à l'occasion de la sortie du premier volet de ce qui s'annonce déjà comme un énorme succès public dans les salles obscures. Le film Cinquante Nuances de Grey a déjà, en effet, fait frémir plus d'une si l'on en croit le nombre de billets publier à ce sujet. Vous aimez folâtrer mes agneaux mais afin de vous glisser dans la peau d'Anastasia Steel sans avoir recours aux menottes et au martinet, vos petites mimines sortiront le grand jeu de la séduction grâce aux six teintes glamour imaginées par OPI. Je vous remercie pour l'enthousiasme que vous avez manifesté à l'occasion de ce concours. Ne vous faisons pas languir plus longtemps. Qui a remporté le lot si convoité ?


jeudi 26 février 2015

Music : The Black Keys - Gold on the Ceiling



Down in the wave
She screams again
Roar at the door
My mind can't take much more
I could never drown

They wanna get my
They wanna get my
Gold on the ceiling
I ain't blind
Just a matter of time
Before you steal it
It's alright
Ain't no blood in my eye

mercredi 25 février 2015

#Concours Cinéma #Selmalefilm : Tentez de gagner 5 invitations pour 2 - Selma un film de Ava DuVernay avec David Oyelowo, Tom Wilkinson et Carmen Ejogo



Aujourd'hui, je vous propose de tenter de gagner l’une des cinq invitations pour deux personnes mises en jeu afin d'aller voir un très beau film qui sortira le 11 mars 2015 dans les salles. Selma, un long métrage poignant et subtil évoquant avec puissance le dernier combat du Dr Martin Luther King qui pour toujours a changé le cours de l’Histoire et la conception moderne des droits civiques en Amérique. Je vous parlerai plus en détails de ce film superbe qui m’a bouleversé la veille de sa sortie en salle le 10 mars.  

mardi 24 février 2015

Cinéma : Hungry Hearts de Saverio Constanzo - Avec Alba Rohrwacher et Adam Driver



A New York, deux inconnus, Jude un ingénieur américain et Mina une italienne qui travaille pour les Nations Unies se retrouvent bloqués dans les toilettes nauséabondes d’un restaurant chinois. C’est alors le coup de foudre, un coup de foudre drolatique et scato. Débuts cocasses d’une belle histoire romantique. Amoureux fous, ils s’inquiètent pour l’avenir de Mina qui doit être mutée en Europe. Lorsqu’elle tombe enceinte par accident, ravis de la nouvelle, ils se marient sur le champ. Mais la jeune femme angoissée par sa grossesse, montre les premiers signes d’une certaine fragilité psychologique. Elle se rend dans un cabinet de voyance où une pythonisse de pacotille lui annonce que son bébé à naître est différent, unique, un enfant indigo. Devenue strictement végétalienne, Mina se replie sur elle-même, fuyant l’influence néfaste du monde extérieur et préfère faire confiance aux méthodes alternatives dites naturelles pour mener sa grossesse à terme. Un phénomène qui s’amplifie à la naissance de son petit garçon, dans un délire de purification, refusant tous les soins conseillés pour un nouveau-né. Cloîtrée dans son appartement, son désir de protection filial vire à la pathologie tandis que Jude désemparé tente tout ce qu’il peut pour sauver leur enfant de la malnutrition et venir en aide à la femme qu’il aime malgré tout.

lundi 23 février 2015

Lundi Librairie : Americanah - Chimamanda Ngozi Adichie



Americanah - Chimamanda Ngozi Adichie : Dans le salon de coiffure d’une banlieue américaine, Ifemelu se fait tresser les cheveux à la mode africaine. Un processus long, propice à la rêverie et aux confidences qui fait ressurgir le passé. Ni par dépit, ni par conviction idéologique, la jeune femme a pris une grande décision quitter ce pays qui a tant fait rêver ses amis pour retourner au Nigéria. Ifemelu a grandi à Lagos dans un milieu modeste de petits bourgeois pas trop mal lotis. Elle est arrivée quinze ans auparavant aux Etats-Unis afin de poursuivre ses études à l’université de Philadelphie après avoir obtenu une bourse. Elle a laissé derrière elle Obinze, son grand amour de jeunesse qui devait la rejoindre sans jamais avoir pu concrétiser son projet. Ifemelu évoque la survie des débuts. Avec force et courage, elle dépasse les travers et les pièges de l’intégration malgré la discrimination et le racisme latent, les angoisses pour trouver de petits boulots sans carte verte, les fins de mois difficiles et surtout la découverte de la négritude. C’est l’incompréhension, lorsqu’elle réalise soudain que la couleur de peau a, aux Etats-Unis, un sens qu’elle ne soupçonnait pas jusque là.

samedi 21 février 2015

Théâtre : L'être ou pas de Jean-Claude Grumberg - Avec Pierre Arditi et Daniel Russo - Théâtre Antoine - Paris 10



"Vous êtes juif ? J’ai vu ça sur internet. J’aimerais savoir ce que c’est… Vous pourriez peut-être me mettre au parfum." Deux voisins qui se croisaient dans l’escalier sans pour autant vraiment se parler en viennent à deviser entre deux paliers. L’un, interprété par Pierre Arditi, est juif, athée. Il vit son appartenance à travers la culture et l’histoire mais pas la religion. L’autre, sous les traits de Daniel Russo, pas très malin, pressé par sa femme qui passe son temps sur internet sans bien comprendre ce qu’elle y lit, s’interroge sur ce qu’est "être juif". Il compte bien obtenir des réponses en abordant le premier de façon impromptue pour le questionner sur ses origines juives.

vendredi 20 février 2015

Coup de coeur : La campagne Ernest, les restaurateurs de l'est parisien solidaires des acteurs de l'aide alimentaire



Lors de ma visite chez Zoé Bouillon, j’ai croisé la route de Laura Boullic et Paul Bégin venus pour réaliser une vidéo sur la participation du restaurant à la campagne Ernest qui se déroulera à Paris jusqu’au 3 mai 2015.  Déformation professionnelle, j’ai toujours l’oreille qui traîne, ce qui m’a permis de découvrir une très belle initiative dont je voudrais vous entretenir plus en détails aujourd’hui. Ernest est un réseau de consommation solidaire local qui donne aux restaurateurs et à leurs clients la possibilité de participer à l’action des associations luttant contre la précarité alimentaire. L’idée est simple : en commandant un repas, vous aidez à financer celui d’un autre.

jeudi 19 février 2015

Music : Julien Doré - Le corbeau blanc



Ce soir je vous quitte
Je quitte la rive et les gens
Depuis mon île politique
Je prends l'exil des corbeaux blancs

Alors ce soir je vous quitte
Pour la farce des puants
Je suis sale et plein de tiques
Je prends l'exil des corbeaux blancs

mercredi 18 février 2015

Mes Adresses : Zoé Bouillon, le bistrot à soupe spirituel - 66 rue Rébeval - Paris 19



Devanture bleu ciel où soupières colorées et balance d’épicerie vintage d’un côté donnent la réplique de l’autre à Barbie et ses amies - en ce moment elles s’éclatent à la montagne - Zoé Bouillon est une jolie cantine aux allures de bistrot parigot. Foin de la malbouffe, ici la restauration rapide rime avec une carte saine et inventive, des ingrédients majoritairement bio, de nombreux plats végétariens.  La cuisine maison d’une heureuse évidence est inspirée par les produits de saison, les saveurs du monde et les expérimentations espiègles d’Agnès Morsain et Frédéric Clavel. Soupes, potages et veloutés y tiennent le haut du pavé, le fameux bouillon de Zoé, mais se laissent accompagner par de gourmands cakes salés, des salades savoureuses à moins de ne fondre pour le plat du jour ou encore un dodu sandwich. Le menu à l’ardoise change quotidiennement selon l’arrivage du marché. Suivez-moi, vous allez craquer !

mardi 17 février 2015

Cinéma : Frank de Lenny Abrahamson - Avec Domhnall Gleeson, Michael Fassbender et Maggie Gyllenhaal



John (Domhnall Gleeson) vit dans la banlieue de Dublin avec ses parents. Il rêve de devenir musicien et compositeur sans pour autant trouver l’inspiration ou même probablement avoir le talent. Alors qu’il rentre du bureau en passant par la plage, il croise la route d’un groupe de rock alternatif au nom imprononçable - les Sonorfpbs - dont le claviériste tente de se noyer sous ses yeux. John est embauché par Don (Scott McNairy)  leur manager afin de remplacer le suicidaire au pied levé lors d’un concert qui doit avoir lieu le soir même. Sur scène, il découvre Frank (Michael Fassbender), le leader du groupe, énigmatique personnage, artiste fêlé à fleur de peau. Celui-ci vit au quotidien le visage dissimulé sous une énorme tête de carnaval en papier mâché. Le spectacle tourne court mais John est embarqué avec cette tribu d’excentriques dans une retraite champêtre durant laquelle ils tentent d’enregistrer un album. Malgré l’hostilité manifeste de Clara (Maggie Gyllenhaal) l’autre leader du groupe et de Baraque, le guitariste, il trouve sa place auprès de Frank. Rites de passage loufoques et expérimentations musicales, rêves de gloire et luttes de pouvoir.


lundi 16 février 2015

Lundi Librairie : La Décharge - Béatrix Beck



La Décharge - Béatrix Beck : Melle Minnier, l’ancienne institutrice de Noémi Duchemin, une gamine à peine sortie de l’adolescence, frustre, surdouée, attachante, l’encourage à raconter son enfance. A travers ses cahiers, la jeune fille trace la chronique d’une existence en marge avec un naturel espiègle désarmant. Le père Duchemin mutilé lors d’un accident a perdu son travail et peinant à subvenir aux besoins de sa nombreuse famille a trouvé refuge dans une misérable cahute située en lisière de la décharge municipale. Amoncellement d’ordures dont il est chargé de surveiller la combustion. Indigents de la commune de Chèvreloup, la fratrie exclue de la société s’épanouit presque en autarcie, entre bonheurs simples et promiscuité. Malgré un quotidien sordide, les menaces de l’assistante sociale, la visite des gendarmes, les soupçons qui portent sur Raymond, l’aîné, dont le nom figure pourtant sur le monument aux morts, suspecté d’avoir trahi ses camarades de maquis, Noémi ébauche un tableau émouvant et pittoresque dans lequel l’âpre réalité aurait presque le goût du bonheur.

samedi 14 février 2015

Spectacle : Cours d'amour par Clément Lanoue - Théâtre BO Saint-Martin - Paris 3

© Julie Havyernik


Puisque nous sommes le 14 février, l’occasion est idéale pour vous parler d’un drôle de one man show qui a lieu tous les mardis au Théâtre BO Saint-Martin. Il s’agit de Cours d’amour, un spectacle interdit aux hommes, dans lequel Clément Lanoue se transforme en professeur d’amour depuis trois ans. Prenant le risque d’être banni de la gent masculine pour avoir révélé ses secrets, l’humoriste explore les codes de la séduction en levant le voile sur les méthodes de ces messieurs pour faire chavirer les femmes. Rire aux dépens des hommes, pas exactement. Conseils pour ces dames, fidélité, charmeurs losers, travers des couples et autres petits tracas de la vie sentimentale ne vous feront pas regretter de passer cette Saint Valentin en solo.

vendredi 13 février 2015

Paris : Ancienne usine Meccano - 78-80 rue Rébeval - XIXème



La pittoresque rue Rébeval évoque encore ce que fut le village de Belleville avant d'avoir été défiguré par l’appétit des promoteurs immobiliers grands amateurs de bétonnage et autres bâtiments sans âme. Cet ancien chemin de campagne indiqué dès 1672 sur le premier plan de Jouvin de Rochefort conduisait à Paris au quartier Saint-Laurent par le chemin de la Chopinette, aujourd’hui rue de Sambre-Meuse. Constructions de taille réduite, commerçants de proximité, villas dissimulées aux regards où s’épanouissent dans la verdure de coquets pavillons, passages vestiges des chemins menant aux moulins de la Butte Chaumont ou encore aux carrières de gypse, en vagabondant dans les environs, le flâneur amoureux des rues de Paris découvrira mille détails charmants.   


jeudi 12 février 2015

Thursday Oh Yeah ! : Aaron Eckhart, 10 anecdotes doubles



Aaron Eckhart, l’homme du jour, acteur américain au physique très nordique, m’avait conquise dans Conversation(s) avec une femme de  Hans Canosa qui date de 2006  Mais ce n’est clairement pas avec ce film qu’il a fait décoller sa carrière. Bien que lui-même peu porté sur la science-fiction, il a souvent joué dans ce genre de long-métrages avec notamment Fusion de John Amiel en 2003, Paycheck de John Woo en 2004, World Invasion : Battle Los Angeles de Jonathan Liebesman en 2011 et plus récemment I, Frankestein de Stuart Beattie en 2014. Ses rôles dans Erin Brokowich de Steven Soderbegh en 2000, le Dalhia Noir de Brian de Palma en 2006 et Thank You for Smoking de Jason Reitman en 2006 pour lequel il est nommé au Golden Globe du meilleur acteur, marquent un tournant dans sa carrière. En interprétant Harvey Dent / Double-face dans The Dark Knight de Christopher Nolan, il acquiert un statut de movie star bankable. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Aaron Eckhart, sous vos applaudissements !

Music : a-ha - Take on me



Talking away
I don't know what
I'm to say
I'll say it anyway
Today is another day to find you
Shying away
I'll be coming for your love, okay?

Take on me (Take on me)
Take me on (Take on me)


mercredi 11 février 2015

#Concours : A l'occasion de la sortie du film tentez de gagner les 6 vernis de la collection Fifty Shades of Grey OPI



A l’occasion de la sortie du film adapté du best-seller mondial Cinquante Nuances de Grey de EL James, OPI lance une collection de vernis inspiré de l’univers  de ce roman. Une palette de gris nuancés relevée par un rouge passion pour évoquer les amours interdites d’Anastasia et Christian., ambiance BDSM (Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadomasochisme). Je m’abstiendrai de tout commentaire mais je n’en pense pas moins. Bref, nous ne sommes pas ici pour discuter de cela mais de fantaisies ongulaires. La rubrique vernis à ongles du mardi ayant été remplacée par les chroniques Cinéma, ce n'est pas une raison pour ne plus craquer sur les couleurs d'OPI. Lubie Vernis is not dead !

Résultats du #concours Paris Chocolat : Qui a gagné le coffret édition limité chocographie ?



Grands classiques des petites attentions gourmandes qui font intensément plaisir , les chocolats  savent nous prendre par les sentiments. La semaine passée, je vous faisais découvrir les coffrets de Saint Valentin de Paris Chocolat en édition limitée. Tout à fait craquants, voici une bonne excuse pour gâter votre amoureux même si vous n'êtes pas adeptes des célébrations du 14 février. Les coeurs de praliné aux trois chocolats ont conquis le vôtre puisque vous avez été très nombreux à participer au concours pour tenter de gagner un coffret chocographie. Je vous remercie pour votre enthousiasme. Qui est l'heureux élu qui recevra une délicieuse surprise chocolatée ? Vite les résultats !

mardi 10 février 2015

Cinéma : Imitation Game de Morten Tyldum - Avec Benedict Cumberbatch et Keira Knightley - Par Sand



Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Alan Turing, mathématicien et cryptologue de génie, est recruté par l’armée britannique. Sa mission ? Déjouer Enigma, la célèbre et inviolable machine de cryptage des messages radios de l’armée allemande et, se faisant, changer l’issue de la guerre. Imitation game raconte la petite histoire qui fit la grande. Ces hommes de l’ombre, ces précurseurs qui ont changé la face du monde et surtout cet homme, Alan Turing, esprit remarquable mais asocial, à la limite de l’autisme, qui dût se battre contre un système, des conventions, des préjugés pour pouvoir contribuer à sauver un monde qui n’a cessé de se battre contre lui.

lundi 9 février 2015

Lundi Librairie : Soumission - Michel Houellebecq



Soumission - Michel Houellebecq : En 2022, le bilan catastrophique du deuxième mandat de François Hollande souligne le déclin d’une France en déshérence tandis que gronde la menace d’une guerre civile fomentée par les extrêmes. Sous la férule de Mohamed Ben Abbes, la Fraternité musulmane, parti islamique modéré, rallie de plus en plus de suffrages. Le narrateur, François, 44 ans, est professeur de littérature à la Sorbonne, spécialiste du XIXème siècle et de Karl-Joris Huysmans à qui il a consacré sa thèse dix ans auparavant. Taciturne contemplateur, il boit beaucoup, fume à l’avenant, cède aux charmes des vénus mercenaires quand il ne séduit pas ses sémillantes étudiantes. Misère affective et déréliction marquent un quotidien gris de lassitude et de découragement.

samedi 7 février 2015

Théâtre : Les lois de la gravité d'après Jean Teulé - Avec Dominique Pinon et Florence Loiret Caille - Théâtre Hébertot



Dix ans jour pour jour après le meurtre de son mari, la veille de la prescription, une femme rongée par la culpabilité se rend au commissariat pour se constituer prisonnière. La police avait conclu au suicide de cet homme alcoolique et violent. Mais submergée par les remords, elle vient révéler qu’il s’agissait en réalité d’un homicide. Il est 21h, un vendredi soir, et le lieutenant Gilles Pontoise comptait bien passer une permanence tranquille. Touché par cette histoire de violences conjugales, il refuse d’enregistrer sa déposition cherchant à la protéger d’elle-même. Alors que le délai légal se rapproche, le face à face en huis clos entre l’officier de garde et cette femme déterminée à payer sa dette à la société tourne à l’échange poignant entre confession et détresse des vies brisées.

jeudi 5 février 2015

Thursday Oh Yeah ! Vintage Edition : Clint Eastwood, 10 anecdotes plein Ouest



Clint Eastwood, l’homme du jour, comédien, réalisateur, producteur, né en 1930, monstre sacré d’Hollywood, a toujours bon pied bon œil à 84 ans. Révélé au grand public par ses rôles de cowboys solitaires, - personnellement je suis capable de voir et revoir avec toujours autant de plaisir Le bon, la brute et le truand de 1966 -  ne citons que L’homme des hautes plaines ou encore Pale Rider, il a enchaîné les rôles de redresseur de torts. Films de guerre, d’aventure, road movies et même comédies, c’est un touche à tout. La série Dirty Harry à partir de 1971 confirme son statut de super star. Cette même année, il devient réalisateur avec sa société de production Malpaso et le film Un frisson dans la nuit. Impitoyable, Sur la route de Madison, Million Dollar Baby, Gran Torino et J. Edgar font partie d’une importante filmographie en tant que réalisateur. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Clint Eastwood, sous vos applaudissements !

Music : Hollysiz - Better Than Yesterday


I found the anwser
It's finally back again
And today day day
I should say
I found the anwser
It has been on my way way way
Now I should drive

Nobody knows what's tomorrow'll be
but with you by my side
it will be better than yesterday

mercredi 4 février 2015

Coup de Coeur : Les coffrets en édition limitée Saint Valentin de Paris Chocolat - #Concours Inside



Il y a peu de temps, je vous parlais de mon énorme coup de coeur pour l'épatante spécialité de la chocolaterie Nougalet, les macaronias, à retrouver ici.  Depuis 1951, cette entreprise familiale fondée près de Carcassonne invente des délices sucrés pour les professionnels. Un savoir-faire et une créativité qu’Eric Montserrat a choisi de partager avec le grand public en lançant sa propre marque, Paris Chocolat, début 2010. Les confiseries pur beurre de cacao séduisent à la fois par leur originalité et la maîtrise des classiques exécutés dans les règles de l’art. La passion des beaux produits exalte les saveurs. Grands crus d’Equateur, de Côte d’Ivoire ou du Mexique s’allient à la gourmandise des noisettes du Piémont, à la rondeur des amandes espagnoles. Aujourd’hui, la foudre a encore frappé, puisqu’à l’occasion de la Saint Valentin, Paris Chocolat a imaginé une série de coffrets tendres afin de déclarer votre flamme à l’élu de votre cœur. Même si je ne suis pas une grande fan de ce type de célébration - bonjour, je suis une vieille blasée - on ne peut que craquer pour cette jolie sélection. C’est beau, c’est raffiné et surtout c’est très très bon.

mardi 3 février 2015

Cinéma : Phoenix de Christian Petzold - Avec Nina Hoss et Ronald Zehrfeld - Par Lisa Giraud Taylor



Juin 1945, Nelly Lenz, une chanteuse berlinoise juive, ayant survécu à la déportation à Auschwitz, part à la recherche de son mari. Elle a subi au préalable une reconstruction faciale suite à la destruction de son visage dans les camps. Lorsqu’elle le retrouve, il ne la reconnaît pas. Il lui propose de prendre la place de cette épouse décédée afin de récupérer la part de l’héritage. Nelly accepte et pénètre dans "sa" peau guettant les signes de reconnaissance de son mari et de confirmer la trahison passée et, peut-être, future. Tel le Phénix, Nelly essaie de renaître sur les cendres de son passé en totale infiltration, entre doute et lueur d’espoir.   

lundi 2 février 2015

Lundi Librairie : Immortel, enfin - Pauline Dreyfus



Immortel, enfin - Pauline Dreyfus : En 1968, après quatre tentatives infructueuses, Paul Morand qui a 80 ans, se lance dans une ultime campagne pour être élu à l’Académie française. Perclus de rhumatismes, désenchanté, l’homme pressé, chantre de la modernité, a cessé d’être en adéquation avec son époque depuis longtemps. Le récit revient sur le parcours accidenté du jeune auteur brillant devenu ce vieux réprouvé à l’aube de sa réhabilitation. Il évoque l’effervescence d’une vie faite de mondanités, de missions pour le Quai d’Orsay où les femmes, les voitures et les chevaux ont joué un si grand rôle, sa rencontre avec la princesse Soutzo qui deviendra sa femme, son amitié avec Marcel Proust ou Jean Giraudoux. Diplomate à Londres en 1940, il quitte l’Angleterre pour rejoindre Vichy et devient ambassadeur de Pétain à Budapest puis Berne ce qui lui vaudra l’inflexible hostilité de De Gaulle et les nombreux échecs à l’Académie. Mis à l’indexe à la Libération, il vit en exil en Suisse à Vevey jusqu’en 1958. Débute alors une longue correspondance avec Jacques Chardonne dont le premier tome est paru fin 2013 chez Gallimard. L’enthousiasme de Roger Nimier et des Hussards le tire de sa léthargie helvète. Il rentre à Paris.