lundi 30 janvier 2017

Lundi Librairie : La griffe du chien - Don Winslow



A moitié mexicain par sa mère, Art Keller a grandi dans le Barrio Logan de San Diego. Vétéran du Vietnam et ancien de la CIA, il est engagé, au début des années 70, par la toute récente DEA (Drug Enforcement Administration) pour mener une croisade anti-drogue au Mexique. Dans le dispositif de l'Opération Condor qui vise à décapiter les cartels, il collabore avec Miguel Angel Barrera, un policier local. Après le succès de cette mission, Art se rend compte que celui-ci ne l'a aidé que dans le but de faire table rase en éliminant tous les chefs mafieux afin d'asseoir sa propre organisation. Exécutions sommaires, kidnappings, tortures, un nouvel ordre se met en place. Alors que le trafic de drogue se développe sous l'impulsion des neveux Barrera, Adan et Raul, l'agent des stups découvre la compromission des Etats-Unis plus soucieux de financer la lutte contre les mouvements d'extrême-gauche en Amérique du Sud que de démanteler les circuits de la drogue.

Livre culte entre polar pur et journalisme d'investigation, La griffe du chien témoigne du réel à travers une fiction habilement construite, un récit complexe viscéral et percutant. Fresque saisissante sur l'univers des narcotrafiquants mexicains, Don Winslow nous fait découvrir dans sa plus effroyable crudité l'envers du décor de l'industrie de la drogue. Implacable, virtuose, ce livre très documenté possède la remarquable densité d'une saga romanesque menée sur près de trente, des années 70 jusqu'au début des années 2000. Du Mexique à New York, en passant par la Californie, le Honduras, le Nicaragua, ce roman-monde est porté par un souffle épique, le rythme intense d'une narration fluide, l'efficacité chirurgicale d'une plume inspirée.

Embrassant la complexité du monde, Don Winslow multiplie les points de vue et dresse une galerie de personnages et de destins tout aussi fascinants que terrifiants. Art Keller bien évidemment, sorte de cowboy solitaire qui va tout perdre dans son combat contre les narcotrafiquants, Adan Barrera, double romanesque du célèbre El Chapo, Callan, l'Irlandais de Hell's Kitchen, mercenaire de la mafia newyorkaise, le père Juan Parada, archevêque de Guadalajara, défenseur des plus démunis, Nora, la call girl au tempérament bien trempé. L'intime des vies de chacun nourrit l'intrigue en lui donnant chair, en incarnant cette histoire de drogue et de pouvoir.

L'auteur sonde les relations complexes et ambiguës qui lient gouvernements, mafia, CIA interroge les motifs et les échecs de la guerre pour le contrôle de la frontière mexicaine et contre le trafic de drogue mondialisé. Pour mieux établir le diagnostic d'une société malade, il navigue avec précision dans les eaux troubles où la raison d'état côtoie la corruption politique, les compromissions des dirigeants, le blanchiment des flots d'argent sale. Un très grand roman noir, un formidable polar !

La griffe du chien - Don Winslow - Traduction Freddy Michalski - Editions Fayard - Edition de poche Points



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this