lundi 22 mai 2017

Lundi Librairie : L'amie prodigieuse - Elena Ferrante



Lorsque Lila Cerullo disparaît de Naples sans laisser de traces à l'âge de soixante-six ans, Elena Greco son amie de toujours et célèbre romancière, se souvient. Dans les années 50, Elena surnommée Lenu et Raffaella dite Lila, grandissent au cœur d'un quartier populaire où les familles sont nombreuses, les fins de mois difficiles et l'emprise de la Camorra prégnante. Fille du portier de la mairie, Lenu, la blonde, est une gamine sage, travailleuse et discrète. A l'école, elle tombe sous le charme de la petite Lila, la brune, qui naturellement douée pour les études éclipse sa camarade par son caractère rebelle hors norme. Les deux amies nouent des relations ambiguës, elles s'adorent et se détestent. Lila l'effrontée, cruelle parfois, destructrice aussi partage avec Lenu l'appliquée le goût pour la connaissance, une curiosité pour le savoir qui se mue souvent en rivalité. Elles rêvent d'autre chose, de dépasser l'univers limité du petit quartier. Poussée par son institutrice, Lenu poursuite ses études au collège et au lycée tandis que la famille de Lila l'obligé à abandonner pour travailler dans l'échoppe du père cordonnier

dimanche 21 mai 2017

Sunday Street Art : Vorsiz MDC - avenue Simon Bolivar - Paris 19


Vorsiz MDC - avenue Simon Bolivar - Paris 19

samedi 20 mai 2017

Mes Adresses : Tea Time à l'Hôtel Westminster par Bryan Esposito, chef pâtissier du Céladon - Rendez-vous au Duke's bar !



Le Duke's bar de l'Hôtel Westminster est un écrin précieux au cœur du Paris élégant où règne la place Vendôme. Avec son décor de club anglais, sa bibliothèque et sa cheminée monumentale, ce lieu délicieusement britannique ravi les amateurs de cocktails. Au mur, scènes de chasse, portraits d'écrivains britanniques complètent cette impression très Downton Abbey que lui confèrent les belles boiseries, reproductions de celles de l'Abbaye de Westminster. A l'heure du thé, le confort des fauteuils club tout de vert enrobés, joue la carte séduction. Bryan Esposito, le sémillant chef pâtissier du Céladon le célèbre restaurant de l'hôtel, a imaginé un tout nouveau tea time, véritable goûter à la française qu'il a malicieusement twisté avec des saveurs toutes britanniques. Souci des saveurs et de la juste sucrosité, audace des jeux de textures, ce moment gourmand révèle une fois de plus tout le talent d'un jeune homme sacrément doué. A découvrir absolument !

vendredi 19 mai 2017

Théâtre : Billie Holiday, Sunny Side de et avec Naïsiwon El Aniou - A la Folie Théâtre



A la veille de sa disparition, elle a quarante-quatre ans, Billie Holiday se remémore son parcours chaotique, existence tragique marquée par la rage de vivre et les drames. L'artiste se raconte au fil des souvenirs, l'extrême misère de son enfance, élevée par une mère qui lui a donné naissance à treize ans, la prison à quinze ans pour prostitution, la violence de l'Amérique ségrégationniste, celles des hommes, les premières tournées, la drogue, l'alcool. Dans les coulisses des clubs newyorkais de Harlem, elle rencontre Lester Young le saxophoniste qui la surnomme Lady Day, Louis Armstrong son grand ami, Duke Ellington, Count Basie. Succès sur scène et conditions de vie épouvantables, le destin exceptionnel de la grande dame du blues de l'ombre à la lumière se déploie entre épreuves et résurrections.

jeudi 18 mai 2017

Music : Tom Waits - Tango Till They're Sore



Well, you play that tarantella, all the hounds will start to roar
The boys all go to hell and then the Cubans hit the floor
They drive along the pipeline, they tango 'til they're sore
They take apart their nightmares and they leave them by the door
Let me fall out of the window with confetti in my hair
Deal out Jacks or better on a blanket by the stairs
I'll tell you all my secrets, but I lie about my past
And send me off to bed for evermore

mercredi 17 mai 2017

Expo : De Zurbaràn à Rothko, Collection Alicia Koplowitz - Musée Jacquemart André



Dans la demeure d'une grande mécène de la fin du XIXème siècle, Nelly Jacquemart, l'exposition De Zurbaràn à Rothko dévoile la diversité et l'ampleur d'une collection présentée pour la première fois en tant que telle. Cinquante-trois œuvres de la pinacothèque personnelle d'Alica Koplowitz, l'une des premières fortunes d'Espagne, héritière et femme d'affaires, souvent prêtées pour des expositions mais jamais rassemblées en un seul événement, ouvrent un dialogue entre anciens et modernes. De la peinture espagnole du XVIème siècle à nos jours, l'histoire de l'art occidental déploie son cours à travers l'œil aiguisé d'une collectionneuse qui depuis trente ans se laisse guider par son émotion esthétique, son ressenti. Au-delà du nom, des côtes, Alicia Koplowitz privilégie la rencontre avec une oeuvre, sa puissance évocatrice. Pièces classiques, modernes et contemporaines révèlent dans leur éclectisme la sensibilité artistique d'une femme qui a développé un goût pour le travail intense des matières, la vibration de la couleur. Une exposition fascinante au musée Jacquemart-André.

mardi 16 mai 2017

Cinéma : Le Roi Arthur : la légende d'Excalibur de Guy Ritchie - Avec Charlie Hunnam, Jude Law - Par Lisa Giraud Taylor



Élevé dans la rue, Arthur, jeune homme futé, tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend – jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Après le retrait de l'eau et l'apparition du rocher où une épée est plantée, Arthur, mis au défi par le pouvoir du glaive, est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance qui lutte contre le tyran Vortigern et aidé par une mystérieuse jeune femme, Guenièvre, il apprend à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre ledit tyran, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – afin d'accéder au trône…

lundi 15 mai 2017

Lundi Librairie : Le chagrin - Lionel Duroy



William, le narrateur, soixante ans, journaliste et écrivain, mariés deux fois, père, se penche sur les traumatismes d'une enfance cabossée pour tenter de comprendre ses échecs d'homme. A commencer par l'histoire de ses parents. En juin 1944, Théophile Dunoyer de Pranassac, dit Toto, unique rejeton d'une famille de la vieille noblesse désargentée épouse Suzanne Verbois, fille d'un négociant bordelais qui rêve de mondanités. Sans argent, ni carrière, Toto partage avec Suzanne de solides convictions politiques et religieuses. Très épris, ils ont bientôt trois enfants. Après la Libération, la situation de Toto à Bizerte en Tunisie permet brièvement à Suzanne de briller en société au sein du microcosme colonial. Mais lorsque la famille qui s'est encore agrandie rentre en France, son travail de représentant de commerce ne lui permet pas de satisfaire les exigences de sa femme et de subvenir aux besoins de ses enfants devenus un fardeau. Alors que Suzanne s'accroche désespérément aux apparences refusant de voir l'ampleur de la déroute financière, il multiplie les combines minables. Dettes, chèques en bois, saisies d'huissiers, les Dunoyer de Pranassac sont expulsés de leur bel appartement de Neuilly et échouent dans une HLM en banlieue. 

Share this