samedi 25 février 2017

Expo : Rétrospective Rancillac, l'engagement militant de la Figuration narrative - Le Musée de la Poste à l'Espace Niemeyer - Paris 19



Par le biais d'un art humaniste, accessible à tous, Bernard Rancillac nous parle de son époque et dénonce les aliénations de la vie contemporaine. Sa pratique artistique raconte cette vie et y réintroduit l'art, dépassant le constat d'une société en mutation pour mieux la questionner. Point de vue pictural original, il invente une nouvelle façon de raconter l'actualité et le monde tel qu'il est. Art militant, irrévérencieux, volontiers teinté d'humour ou d'ironie, son oeuvre inspirée de l'imagerie populaire provoque jusqu'à la subversion. Le Musée de la Poste actuellement en travaux organise une grande rétrospective à l'Espace Niemeyer. Tableaux, objets, affiches, installations, collages, portraits en relief, une centaine de pièces évoquent le parcours et les engagements de Bernard Rancillac depuis ses débuts dans les années 60 jusqu'en 2015.

vendredi 24 février 2017

Nightlife : Cocktail time au Café Chic - Paris 8



Immarcescible étoile de la nuit parisienne, fleuron de la galaxie Demarle, le Café Chic sait également se faire élégant bistrot dès potron-minet ou cosy bar à cocktails à la tombée du jour. Prince de la restauration branchée, Olivier Demarle a bâti un empire de la nuit parisienne où clubs et bars tels que Le Magnifique, le Black Calavados, côtoient des restaurants à la mode Le Basilic, The Bistrologist ancien Secret rebaptisé, La Fidélité, Le Dépanneur pour ne citer qu'eux. Depuis 2006, le Café Chic séduit par la diversité de ses propositions et la qualité de son accueil. Etablissement polymorphe stratégiquement situé, entre les Champs Elysées et le Triangle d'or, il est le spot préféré des élégantes venues déjeuner sur le pouce et des jeunes cadres dynamiques amateurs de cocktails bien sentis. La belle terrasse, chauffée l'hiver, est très prisée. Si le soir, à l'étage, l'atmosphère se prête à la romance pour un dîner les yeux dans les yeux, autour du bar au rez-de-chaussée, tous les week-ends l'ambiance monte de quelques degrés dès 22h pour tout à fait s'enflammer minuit passé. Je suis allée siroter quelques verres un mardi soir jazzy.

jeudi 23 février 2017

Music : Norah Jones - Flipside



I tried to get high, but you wanted me low
Good things are happening, but happening slow
It's some kind of mystery from long ago

I finally know who I'm supposed to be
My mind was locked but I found the key
Hope it don't all slip away from me

mercredi 22 février 2017

Coup de Coeur : Atelier caviar aphrodisiaque à la Manufacture Kaviari, sous la houlette de la plus healthy des chefs, Angèle Ferreux-Maeght - Paris 4



Quartier de l'Arsenal, entre Bastille et la Seine. La Manufacture, lieu hybride réinventé, tenait lieu autrefois de salles d'affinage de la maison Kaviari. Réhabilité, en un loft de 175m2 dévolu à la découverte de la culture caviar, ce lieu dédié ouvre la voie aux initiations gourmandes. Raffinement, chaleur, modernité, la fugue au pays de l'œuf d'esturgeon propulse le visiteur aux confins d'un univers singulier et passionnant. Une immersion pour mieux comprendre le produit en prenant le temps. Chez Kaviari, importateur, sélectionneur et affineur, les mots d'ordre sont passion et partage. Une fois par mois, un chef invité imagine, lors d'un atelier découverte, un menu autour du caviar, merveilleux exhausteur de goût, met d'exception qui se marie avec bonheur aux produits les plus simples. Le programme des rencontres se veut éclectique et intrigant, les accords différents, l'inspiration ouverte. J'ai été invitée pour mon plus grand plaisir à découvrir le menu caviar aphrodisiaque imaginé par la jeune chef Angèle Ferreux-Maeght, reine de la healthy food parisienne.

mardi 21 février 2017

Cinéma : Les derniers Parisiens de Hamé Bourokba et Ekoué Labitey - Avec Reda Kateb, Slimane Dazi, Mélanie Laurent - Par Prune



Nas, incarné par Reda Kateb, tout juste sorti de prison, espère se faire un nom dans le monde de la nuit. Il souhaiterait que Le Prestige, un bar en plein Pigalle que tient son frère, Arezki (Slimane Dazi), lui serve de tremplin. C’est sans compter avec la force d’inertie de Arezki, qui aime sa vie de simple cafetier telle qu’elle est, et qui entretient une histoire d’amour avec l’agent de probation de Nas (Mélanie Laurent). Malgré les réticences d'Arezki, le danger que cette entreprise peut représenter au vu des fréquentations de Nas, ce dernier veut à tout prix organiser une fête mémorable dans le bar de son frère.

lundi 20 février 2017

Lundi Librairie : La vie automatique - Christian Oster



Un jour, alors que sa compagne vient de le quitter, Jean Enguerrand oublie des courgettes sur le feu et sur la casserole, un torchon qui s'enflamme. La maison s'embrase. C'est la sidération. Au lieu d'appeler les pompiers, il fait rapidement une valise et part en train pour Paris où il prend une chambre d'hôtel pour trois jours. Jean-Enguerrand, la cinquantaine bien tassée, acteur de séries B spécialiste des seconds rôles, choisit de fuir sa propre vie. Il change de numéro de téléphone mais demeure préoccupé par le règlement de ses impôts et se rend malgré tout sur le tournage où il est attendu. Résigné, il croise par hasard la route de France Rivière, ancienne gloire du cinéma. Elle l'invite à venir vivre chez elle. Il fait la connaissance de son fils, Charles, un artiste-peintre qui sort de l'hôpital psychiatrique. Se laissant porter par le mouvement, il suit celui-ci jusqu'au Japon pour aller voir des bambous.

vendredi 17 février 2017

Théâtre : Abigail's party de Mike Leigh - Avec Laura Suyeux, Alexie Ribes, Séverine Vincent, Cédric Carlier, Dimitri Rataud - Mise en scène de Thierry Harcourt - Théâtre de Poche Montparnasse



Années 70, banlieue pavillonnaire de Londres. Beverly a organisé un apéro dînatoire entre voisins, un excellent prétexte pour rencontrer le jeune couple qui vient d'emménager dans le quartier. Il s'agit d'Angela, jolie fille volubile et un peu cruche, infirmière de son état, et d'Antony, ancien joueur de foot reconverti dans la maintenance informatique, beau gosse rustique à qui sa femme ne laisse pas placer un mot. Hôtesse survoltée, Beverly trouve ici l'occasion de briller et d'être au centre de toutes les attentions. Elle horripile déjà son mari, Peter, un agent immobilier épuisé par son travail qui se serait bien passé de cette sauterie à domicile. Les deux couples sont rejoints par Susan, la voisine divorcée qui vit seule avec ses enfants, dont l'aînée, Abigail, organise une "party" entre adolescents. Echanges de futilités, frivolité forcée, sur l'insistance de Beverly l'alcool coule à flot. Et tout ce petit monde tente de se convaincre qu'il s'amuse sous la houlette crispante d'une maîtresse de maison aussi empressée que tyrannique. Peu à peu les masques tombent. C'est la débandade des faux semblants. 

Share this

Related Post