mardi 21 février 2017

Cinéma : Les derniers Parisiens de Hamé Bourokba et Ekoué Labitey - Avec Reda Kateb, Slimane Dazi, Mélanie Laurent - Par Prune



Nas, incarné par Reda Kateb, tout juste sorti de prison, espère se faire un nom dans le monde de la nuit. Il souhaiterait que Le Prestige, un bar en plein Pigalle que tient son frère, Arezki (Slimane Dazi), lui serve de tremplin. C’est sans compter avec la force d’inertie de Arezki, qui aime sa vie de simple cafetier telle qu’elle est, et qui entretient une histoire d’amour avec l’agent de probation de Nas (Mélanie Laurent). Malgré les réticences d'Arezki, le danger que cette entreprise peut représenter au vu des fréquentations de Nas, ce dernier veut à tout prix organiser une fête mémorable dans le bar de son frère.

lundi 20 février 2017

Lundi Librairie : La vie automatique - Christian Oster



Un jour, alors que sa compagne vient de le quitter, Jean Enguerrand oublie des courgettes sur le feu et sur la casserole, un torchon qui s'enflamme. La maison s'embrase. C'est la sidération. Au lieu d'appeler les pompiers, il fait rapidement une valise et part en train pour Paris où il prend une chambre d'hôtel pour trois jours. Jean-Enguerrand, la cinquantaine bien tassée, acteur de séries B spécialiste des seconds rôles, choisit de fuir sa propre vie. Il change de numéro de téléphone mais demeure préoccupé par le règlement de ses impôts et se rend malgré tout sur le tournage où il est attendu. Résigné, il croise par hasard la route de France Rivière, ancienne gloire du cinéma. Elle l'invite à venir vivre chez elle. Il fait la connaissance de son fils, Charles, un artiste-peintre qui sort de l'hôpital psychiatrique. Se laissant porter par le mouvement, il suit celui-ci jusqu'au Japon pour aller voir des bambous.

vendredi 17 février 2017

Théâtre : Abigail's party de Mike Leigh - Avec Laura Suyeux, Alexie Ribes, Séverine Vincent, Cédric Carlier, Dimitri Rataud - Mise en scène de Thierry Harcourt - Théâtre de Poche Montparnasse



Années 70, banlieue pavillonnaire de Londres. Beverly a organisé un apéro dînatoire entre voisins, un excellent prétexte pour rencontrer le jeune couple qui vient d'emménager dans le quartier. Il s'agit d'Angela, jolie fille volubile et un peu cruche, infirmière de son état, et d'Antony, ancien joueur de foot reconverti dans la maintenance informatique, beau gosse rustique à qui sa femme ne laisse pas placer un mot. Hôtesse survoltée, Beverly trouve ici l'occasion de briller et d'être au centre de toutes les attentions. Elle horripile déjà son mari, Peter, un agent immobilier épuisé par son travail qui se serait bien passé de cette sauterie à domicile. Les deux couples sont rejoints par Susan, la voisine divorcée qui vit seule avec ses enfants, dont l'aînée, Abigail, organise une "party" entre adolescents. Echanges de futilités, frivolité forcée, sur l'insistance de Beverly l'alcool coule à flot. Et tout ce petit monde tente de se convaincre qu'il s'amuse sous la houlette crispante d'une maîtresse de maison aussi empressée que tyrannique. Peu à peu les masques tombent. C'est la débandade des faux semblants. 

jeudi 16 février 2017

Music : Vincent Delerm et Benjamin Biolay - Les chanteurs sont tous les mêmes



Encore Paris la nuit
Encore la fille partie
Les amours chrysanthèmes
Les chanteurs sont tous les mêmes

Encore le songwriter
Qui se recoiffe et qui pleure
Le plongeon dans la Seine

Encore toi et ta veste
Encore les projecteurs et tout le reste
Depuis le temps que je te vois traîner par là

mercredi 15 février 2017

Expo : L'Afrique des routes - Musée du quai Branly - Jacques Chirac - Jusqu'au 12 novembre 2017



Berceau de l'humanité, l'Afrique est un continent dont le rôle essentiel dans la mondialisation des échanges est très largement méconnu et qui contrairement aux idées reçues n'a jamais été isolé. A travers trois cent œuvres et artefacts divers comme autant d'indices, de la préhistoire à nos jours, l'exposition L'Afrique des routes qui se tient au musée du quai Branly Jacques Chirac revient sur l'importance de l'Afrique sub-saharienne dans l'histoire du monde. Propos complexe complété par des tableaux chronologiques, des projections multimédia, des extraits de films, des cartes interactives, le projet ambitieux met en lumière une dynamique à l'échelle du monde dont l'Afrique est le point d'origine. Circulation des hommes, des idées, des langues, des cultures, des marchandises, des plantes, échanges culturels et religieux, le parcours thématique et didactique explore l'ampleur et le foisonnement de ces itinéraires aussi bien physiques qu'intellectuels sans omettre les conséquences de la traite des esclaves et de la colonisation.

mardi 14 février 2017

Cinéma : Rock'n Roll de Guillaume Canet - Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Camille Rowe



Guillaume Canet a quarante-trois ans. Reconnu unanimement par la profession en tant que comédien et réalisateur, il mène une existence tranquille, d'aucuns diront plan-plan, entre tournages et vie de famille avec Marion et leur fils à la campagne où ils élèvent des chevaux. Lorsqu'une jeune journaliste le décrit en des termes peu flatteurs dans lesquels il ne se reconnaît pas, Guillaume se met à douter. Aurait-il été ringardisé par la montée de la nouvelle génération et le sex-appeal de Pierre Niney ou Gaspard Ulliel. L'actrice de vingt ans avec qui il joue semble le penser. Et de petites remarques en vilaines obsessions, Guillaume déclenche une crise existentielle. De prime abord sa femme surinvestie dans la préparation de son prochain rôle et ses amis, Gilles Lellouche en tête, ne s'inquiètent pas de cette soudaine remise en question doublée d'une quête absurde de jeunesse et de coolitude. Mais pris dans l'engrenage, le quadragénaire va aller très loin.

lundi 13 février 2017

Lundi Librairie : P'tit monstre - Johann Zarca



Kevin, 11 ans, vit à Bry-sur-Marne, paisible banlieue pavillonnaire. Il aime les jeux vidéos, les bonbons et entre cette année au collège. Père absent, mère dépressive qui a tendance à se lâcher sur la bouteille, Kevin a développé une fascination pour la pornographie et la violence sans que personne n'y trouve à redire. Abreuvé de vidéos gores dénichées sur internet, il entretient des relations difficiles avec sa famille qu'il terrorise. Isolée, dépassée, sa mère cède sur tout, détourne la tête et fait semblant de ne pas voir les troubles de la personnalité que son fils a développés. Manque d'empathie, de remords, violence larvée qui s'exprime sur les plus faibles, à commencer par son frère aîné et ses deux petites sœurs qu'il persécute insidieusement, Kevin torture des animaux, s'en prend à ses camarades, au SDF du quartier. Serait-il à l'origine de la disparition d'un gamin retrouvé dans le bois voisin le crâné défoncé à coups de marteau ?

Share this

Related Post