mardi 30 avril 2019

Cinéma : Coming out, un documentaire de Denis Parrot



Ils s’appellent Campbell, Luke, Artem, Daniel, Cayden, ils sont britanniques, américains, japonais, sud-africain. Ils ont choisi de révéler leur homosexualité ou leur transidentité à leurs proches par le biais de vidéos amateurs postées sur les réseaux sociaux. Cette démarche personnelle reflète l’évolution de la société, la nouvelle culture de l’image. Pour ces jeunes, mettre ces vidéos, entre la confidence et la confession, en ligne est la première étape vers la liberté, l’acceptation pleine et entière de soi-même. A l’origine monteur image et infographiste, Denis Parrot, le réalisateur, a visionné sur Youtube plus de 1200 vidéos tournées entre 2012 et 2018. Afin de rendre compte de ce moment décisif du coming out, de l’annonce et de ses conséquences, il a traité ces séquences à la façon d’images d’archives. Comme une succession de portraits à travers le monde, cette compilation, traitée sans effet ni commentaire, nous parle de lui, de nous, de la force et du courage des intervenants. La diversité des témoignages balaie un vaste panorama des situations, tableau composite représentant tout une génération de personnes issues de la communauté LGBT+. 







Film militant, instantané de l’époque, Coming out évoque puissamment la difficulté pour ces jeunes d'affirmer ce qu'ils sont auprès de leurs proches. Au-delà de la notion d'orientation sexuelle, c’est bien plus encore de l’identité dont il est question, celle assumée, celle à révéler. Ainsi le documentaire gagne en universalité, en puissance d’évocation. Denis Parrot a réalisé un long travail d’écriture et de montage qui confère dans la simplicité et l’épure toute l’émotion à son oeuvre. A la rencontre des jeunes intervenants, il a su établir un lien de confiance autour d’une même idée d'écoute et de partage, en leur donnant la parole pour revendiquer une identité et saisir leur destin.

Le documentaire puise son expressivité dans l’impression singulière de ces journaux intimes filmés en amateur, plans fixes sur des visages bouleversants traversés par les sentiments, le soulagement, la douleur. Ces jeunes gens postent ces vidéos en ligne pour aider les autres en partageant leur expérience aussi intime et difficile soit-elle, pour tenter de réconcilier les représentations du monde. 




La réaction de la famille est attendue dans l’angoisse. Il y a de l’empathie et de l’amour souvent mais aussi de l’incompréhension, la haine, le rejet, le fanatisme religieux, la violence sourde. Triste constat de la persistance des préjugés et espoir tenace d’une progression des mentalités. L’absence de vidéos dans les pays les plus conservateurs, ceux dans lesquels l’homosexualité est criminalisée, assimilée à une maladie, à une déviance, illustre bien la nécessité de poursuivre le combat. Un documentaire généreux et sincère.

Coming out, un documentaire de Denis Parrot
Sortie le 1er mai 2019





1 commentaire :

Auroreinparis a dit…

J'hésite à aller le voir. Mai c'est un peu festival en terme de films à voir, mais je l'ai noté !