mercredi 16 mai 2018

Cinéma : Manhattan Stories, de Dustin Guy Defa - Avec Abbi Jacobson, Michael Cera, Tavi Gevinson



New York en automne, la ville a des accents d'éternité, celle des films de Woody Allen. Benny qui collectionne les vinyles rares et les chemises hawaïennes vient d'apprendre par son revendeur favori qu'un particulier souhaite céder une édition rare d'un disque de Charlie Parker. Mais son colocataire, Ray est dans un sale état. Après une dispute avec sa petite amie, il a publié des photos d'elle nue sur internet et ne sait plus comment rattraper son imbécillité. Claire, toute jeune stagiaire dans un quotidien passe son premier jour aux côtés de Phil, journaliste d'investigation aux méthodes se rapprochant de celles des tabloïds, à enquêter sur la mort d'un homme retrouvé une balle dans le crâne. Jimmy, un vieil horloger pourrait bien détenir malgré lui la solution de ce mystère. Wendy l'étudiante misanthrope affirme avec conviction sa détestation du monde, déjà désabusée. Mais elle est troublée par les sentiments naissants à l'égard de sa meilleure amie. 






Dustin Guy Defa réalise un portrait du New York d'aujourd'hui sur fond de bande son jazzy, une nostalgie old school qui se retrouve aussi dans le grain de la pellicule. Saisissant l'air du temps, il nous fait sentir le pouls de la ville qui bat, cette vibration, qu'il a su capter et rendre avec une certaine authenticité. Le film a le charme du cinéma indépendant américain fauché qui fait la part belle aux décors naturels, architecture new-yorkaise si singulière, ses appartements étriqués et la beauté plastique des automnes indiens. Dans ce Manhattan éclectique dont le réalisateur parvient presque à faire oublier les clichés, ses personnages paumés, ses grands névrosés classiques trouvent dans la distribution une belle énergie. 




Film choral, juvénile et mélancolique, le spectateur se sent en terrain connu avec ses personnages ordinaires, familiers dans leur quotidien, leur fragilité, leurs doutes et leurs joies. De moments intimes en conversations sérieuses, les dialogues se font légers, savoureux et parfois au détour d'une boutade, d'un second degré élégant, profond. Manhattan Stories, c'est l'amitié, la solitude, l'amour, la vie dans la grande ville.

Manhattan Stories, de Dustin Guy Defa
Avec Abbi Jacobson, Michael Cera, Tavi Gevinson, Bene Coopersmith, George Sample III
Sortie le 16 mai 2018



1 commentaire :

diane a dit…

hello, je ne connaissais pas ce film et honnêtement ça m'a très donné envie de le voir, surtout si il rappelle un peu ceux de Woody Allen!
merci du partage x