mercredi 4 avril 2018

Théâtre : Une actrice, de Philippe Minyana - Avec Judith Magre, Pierre Notte, Marie Notte - Théâtre de Poche Montparnasse



Yeux de chat soulignés de noir, lèvres rouges, voix singulière, sensuelle et grave, Judith Magre raconte l'histoire d'Anne-Claire qui tombe amoureuse d'un dos, celui d'un inconnu, celui d'André dit Dédé. Coup de foudre et déconvenues des relations amoureuses. Plus tard, un écrivain désire ardemment écrire la vie de Judith, la comédienne dont le talent a traversé l'histoire des artistes et intellectuels du XXème siècle. Celle-ci se dérobe, elle préfère le présent au passé. Mais à force de questions, le confident bienveillant, l'admirateur enthousiaste parvient à saisir quelques bribes. Alors qu'affleurent les souvenirs, elle se dévoile. Les grands rôles, les grands noms, les rencontres et les amitiés revivent, Céline, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, Alberto Giacometti, Jean Genêt, Marcel Aymé… Louis Aragon lui écrit des poèmes. Elle refuse une chanson de Serge Rezvani qui sera finalement interprétée par Jeanne Moreau.




Moment délicieux, en compagnie d'une merveilleuse comédienne, ce jeu de la révélation entre rire, coquetterie, pudeur et espièglerie trace le portrait d'une femme à l'intemporelle modernité. Déclaration d'amour de deux hommes, l'auteur Philippe Minyana et le metteur en scène Pierre Notte, à cette grande dame du théâtre français qu'est Judith Magre, la pièce est construite comme une joute verbale malicieuse mêlant fiction et la réalité, dans de vraies-fausses confessions enlevées qui entretiennent savamment le doute. Un souffle romanesque et une nostalgie douce parcourent ces échanges sincères, vifs, piquants, ces dialogues qui rendent hommage à la légende.

Judith Magre, qui semble ne jamais se prendre au sérieux, retrace le fil d'une vie dédiée entièrement à l'art, à sa passion du théâtre, de la scène. En creux apparaît la silhouette privée, intime indéfectiblement liée à ce métier d'actrice auquel elle a consacré son existence, en s'affranchissant de toute contrainte. A travers les anecdotes égrenées, le destin de la comédienne, marqué par le talent et une volonté farouche, se détache. Il y a les succès et les doutes, les déceptions et les joies, les rendez-vous importants, les rencontres inoubliables. 




Alors que Marie Notte, la sœur de Pierre, intervient par ses interludes musicaux tendres, la belle complicité qui lie Pierre Notte dans le rôle de l'intervieweur et Judith Magre, à la fois elle-même et personnage, se teinte d'une fantaisie joyeuse. Les échanges aussi agiles qu'incisifs d'une rare délicatesse. Un très beau moment.

Mise en scène de Pierre Notte
Avec Judith Magre, Pierre Notte, Marie Notte

Du 20 mars au 20 mai 2018
Du mardi au samedi à 21h
Le dimanche à 15h

Théâtre de Poche Montparnasse 
75 boulevard du Montparnasse - Paris 6
Tél : 01 45 44 50 21

Aucun commentaire :