vendredi 28 octobre 2011

Fashion Craving : La collection Icons de Jimmy Choo



Pour fêter les 15 ans de Jimmy Choo, Tamara Mellon, sa co-fondatrice et aujourd'hui propriétaire (ce bon Jimmy ayant monté un nouveau business, Jimmy Choo Ateliers) a choisi de rééditer onze modèles emblématiques de la marque, des pièces vintage auxquelles une touche de modernité a été apportée, la collection capsule Icons. Chaque paire possède une histoire qui participe à la légende Jimmy Choo. Les Greta sont beaucoup plus hautes que les originales dont l'esprit étaient de défier les sommets avec l'un des premiers patins compensés de la marque. Les Anita dont l'imprimé zèbres est très représentatif du style de la maison, étaient des bottes la version 2012. Les Marlène ont été des figurantes de premier plan d'un épisode de Sex and the City saison 3. Carrie s'élance pour attraper le ferry de Staten Island, perd son soulier et s'écrit: "I lost my Choo". Réplique devenue culte (à priori hilarante mais là je ne suis pas d'humeur donc ça me passe à 3 pieds au dessus de la tête).

samedi 22 octobre 2011

Design : Sketch, Karim, recueil de croquis du designer Karim Rashid, coup de coeur de la semaine


Poète industriel, Karim Rashid est un designer prolifique et éclectique à la patte unique, au style immédiatement reconnaissable. Il voit la beauté dans le quotidien et la fait émerger de l’ordinaire. Il a ouvert sa propre étude à New York en 1993. Il oeuvre pour un large éventail de clients : Issey Miyake, Prada, Nambe, Umbra, Armani, Sony…  La liste de ses collaborations et expositions est exponentielle. Son travail a été récompensé par de très nombreux prix.

jeudi 20 octobre 2011

Music : Nico & the Velvet Underground - Venus in Furs

Shiny, shiny, shiny boots of leather
Whiplash girlchild in the dark
Clubs and bells, your servant, don't forsake him
Strike, dear mistress, and cure his heart

Downy sins of streetlight fancies
Chase the costumes she shall wear
Ermine furs adorn the imperious
Severin, severin awaits you there

samedi 15 octobre 2011

Expo : Nicolas Cesbron - In/Visibilité - 60 rue Gabriel Péri à Saint Denis - Jusqu'au 24 octobre 2011



L’atelier de Nicolas Cesbron est une ancienne ferronnerie réaménagée,  à Saint Denis entre le fort de Briche et le périphérique. L’espace brut est peuplé de créatures fantasmagoriques, un bestiaire onirique, expression créatrice d’un artiste qui transcende les barrières entre réalité et imaginaire, fonction et art. Sensation d’être passé de l’autre côté du miroir. Mobiles aux allures de ptérodactyle, hybride d’éléphant et d’escargot, chaises félines dévoilent tout un monde intérieur.

vendredi 14 octobre 2011

Lubie Vernis : OPI The Muppets, Christmas Collection


Des paillettes à outrance? Fresh Frog of Bel Air et Divine Swine, check! Des violets déclinés du magenta au prune? Wocka, Wocka et Pepe's Purple Passion, check! Des métallisés déments? Warm and Fozzie, check! De l'improbable? Gold Shatter, check!

Tous mes vices ongulaires rassemblés en une seule collection. Comment diable vais-je pouvoir convaincre mes interlocuteurs d'une quelconque crédibilité professionnelle avec les ongles de Barbie? Prochaine étape, assumer totalement le concept Reine des Fées sous ecstasy.

samedi 8 octobre 2011

Art : Orchestra de Xavier Veilhan à la Galerie Emmanuel Perrotin, coup de coeur de la semaine

Petit rappel des faits, Xavier Veilhan c'est: le Lion Bleu à Bordeaux, Le Rhinocéros rouge à Beaubourg, Le Carrosse Violet à Versailles et Les Silhouettes Facettées


Xavier Veilhan s’interroge sur l’équilibre et le monumental à la Galerie Perrotin. L’exposition Orchestra permet de découvrir une trentaine d’oeuvres pour la plupart inédites. L’artiste réinvente les classiques de son univers visuel, se réapproprie l’espace lui imposant sa perception. Il fait part de ses réflexions à travers les créations qui deviennent des intermédiaires entre fiction et réalité.

vendredi 7 octobre 2011

Iconic : Collection Kate Moss pour le joaillier Fred




S’il y a une icône de mode susceptible d’influer au delà du raisonnable sur mes pulsions consuméristes, c’est Kate Moss. Soyons clairs, je l’adore ! En utilisant son image, les publicitaires pourraient me vendre à peu près tout et surtout ce dont je ne ressentais pas le besoin. De la lingerie affriolante avec Agent Provocateur alors que je ne jure que par les sous vêtements simplissimes, le rouge à lèvres Dior Addict bien que je n’en porte jamais ou encore le parfum Parisienne d’Yves Saint Laurent et pourtant je suis fidèle à Guerlain –une tradition familiale. D’ailleurs, je ne me remets toujours pas que la marque ait arrêté la diffusion du sulfureux spot dans lequel figurait la Brindille pour le remplacer par celui que l’on peut voir en ce moment sur nos écrans. Je le trouve en comparaison bien banal voire rasoir. Certainement le fait d’une fin de contrat.

mardi 4 octobre 2011

samedi 1 octobre 2011

Coup de coeur de la semaine : Harcourt, la Cabine Photo de Luxe [qui n'est pas une cabine de la société Photomaton, heureux les avocats?]




Eclairage tungstène continu, pas de flash, subtil jeu d’ombre et de lumière, halo détourant le visage, telles sont les marques de fabrique du célèbre Studio Harcourt depuis 1934. Le temps de vous prendre pour une star de ciné, la séance photo dans les locaux de la rue Jean Goujon (Paris 8) vous coûterait 1 900 euro. Un peu excessif pour faire la blague. Heureusement, le gadget fut !