mercredi 1 avril 2015

Théâtre : La femme est le meilleur ami de l'homme - Avec Camille Agobian et David Fenouil - Théâtre de la Boussole - Paris 10



Victor déprime. Victor pense au suicide. C’est alors qu’il reçoit un appel inopiné. C’est Martine. Elle est télémarketeuse et vend des cuisines Schmidt. En entendant ce grincheux névrosé, la pétulante évaporée sait qu’il s’agit de l’homme de sa vie. D’ailleurs sa voyante, Madame Anastasia, lui a prédit qu’elle rencontrerait un Victor, son âme sœur. Ni une ni deux, elle quitte son poste, attrape ses valises, traverse toute la ville pour rejoindre le ronchon et débarque à l’improviste chez lui. Martine est bien décidée à s’incruster pour de bon, ce que Victor n’est pas certain de vouloir. Il préférerait retourner à ses idées noires.





C’est l’histoire d’une rencontre inattendue suivant la trame classique de deux protagonistes que tout sépare et qui vont se rapprocher malgré cela. Un synopsis classique certes mais traité avec originalité. L’un est un cérébral dépressif et cynique, l’autre est une pétulante écervelée pleine de tendresse. Il va se laisser troubler et finalement séduire par ce rayon de soleil dont l’exubérance lui redonne le goût de vivre. Pièce mouvementée aux nombreux rebondissements, La femme est le meilleur ami de l’homme joue beaucoup sur le comique de situation entre ces deux personnages divergents. Avec humour et sensibilité, Patrick Zenou, l’auteur, offre aux comédiens répliques qui font mouche et moments de belle complicité.

Camille Agodian campe avec esprit ce personnage loufoque de jeune femme attachiante dans une interprétation pleine de peps. Présence lumineuse en scène, désarmante de naturel, elle donne au dynamique tandem qu’elle forme avec David Fenouil, vivacité et cocasserie tandis qu’il réserve à ce bougon de Victor la juste dose de maussaderie complétée par un humour cinglant. Les deux comédiens s’amusent sur scène, un plaisir qui se ressent et se transmet aux spectateurs. Une énergie communicative enjouée qui profite de la mise en scène survoltée de Nathalie Hardouin.




La femme est le meilleur ami de l’homme, comédie romantique loufoque, fraîche et pimpante, traite d’un sujet léger avec bonne humeur et sensibilité. Un excellent moment proche du théâtre de boulevard, une pièce très sympathique dont la seule prétention est celle de nous faire rire. Mission accomplie. A ne pas rater dans ce tout jeune théâtre de la Boussole qui vient de fêter sa première année.

Avec Camille Agobian et David Fenouil
Mise en scène : Nathalie Hardouin
Tous les jeudis, vendredis et samedis à 19h - Relâche les 16, 17, 18 avril
29 rue de Dunkerque - Paris 10
Tél location : 01 85 08 09 50




Share this

Related Post