mercredi 14 mai 2014

Semaine japonaise - Mes Adresses : Cool Japan, boutique d'artisanat japonais - 45 rue Sainte-Anne - Paris 1



Pour la troisième journée de la semaine japonaise, je cherchais une boutique proposant des objets très ancrés dans la culture, des objets typiques mais surtout pas gadget. Je me suis décidée à rendre visite à Christine Yamamoto qui tient une précieuse échoppe dans le quartier que certains surnomment Little Tokyo, du côté de la rue Sainte-Anne. Chez Cool Japan, pas question de trouver du made in China, ici le promeneur découvre avec délice un riche artisanat japonais qui mêle savoir-faire traditionnel et raffinement, des créations délicates haut de gamme qui raviront les puristes et les amateurs éclairés.







Cool Japan, c’est l’histoire d’amour d’un couple franco-japonais, entre Christine Yamamoto et son mari tokyoïte pur souche qui vit à Paris depuis 30 ans, rencontré lorsqu’elle était étudiante aux Langues O. Ils ouvrent tout d’abord un concept store luxueux axé sur les créations françaises avant de transformer, il y a quelques années, la boutique en orientant leur sélection vers l’artisanat d’art nippon. Si l’on trouve chez Cool Japan des objets venus de tout le Japon, la sélection s’attarde sur la virtuosité ancestrale des artisans de Kanazawa, cité millénaire au nord de Tokyo qui a reçu le label City of Craft de l’Unesco. Une ville réputée pour ses arts traditionnels tels que le Kaga-Yûzen, art de la peinture sur soie et de la confection du kimono, les bois laqués Shikki, objets de décoration et porcelaine Haku agrémentés de motifs à la feuille d’or surnommée feuille de Kaga.


 





Dans une atmosphère feutrée, à la fois zen et chatoyante, c’est un bonheur de flâner parmi les vitrines richement achalandées en lisant les affichettes explicatives. Mon regard est tout d’abord attiré par de curieuses petites statuettes, les Daruma, censées exaucer les vœux. On colorie en noir l’un des yeux en souhaitant la réalisation d’un vœu et lorsque le vœu est exaucé, on colorie le second. Des chats porte-bonheur en céramique Maneki neko saluent d’une patte des Kokeshi Naruko, les plus anciennes du Japon et des poupées traditionnelles en cerisier. Quelques boîtes à Bento contemporaines font un clin d’œil à la modernité. On trouve encore vases et objets en bronze Yamagata Imono, vaisselles Mashiko Yaki, céramiques de Mino. Des masques de théâtre Nô originaux en porcelaine arborent un sourire éternel. Eventails chamarrés, encens, papier traditionnel Futawashi, rouleaux décoratifs Kake-jiku, rideaux traditionnels Noren, coussins de sol Zabuton viennent parfaire une scénographie suggérant de belles idées de décoration d’intérieur que parachèvent de petits meubles laqués à tiroir Sendai Tansu, caractéristiques de la région de Sendai.
 








Vêtements traditionnels, kimonos en soie de la maison Erihana, Yukata kimonos légers d’été en coton dévoilent motifs floraux, arabesques et papillons chamarrés.  Les ceintures Obi complètent la tenue. Les tissus Yûzen, Kyou Yûzen lorsqu’ils sont produits dans la ville de Kyoto et Kaga Yûzen lorsqu’ils sont réalisés dans la ville de Kanazawa, gage d’authenticité et de qualité, sont exécutés dans cinq tons éclatants aux nuances inspirées de la nature. La teinte par graduation est la plus fréquente. Les peignes Kanzachi délicatement glissés dans les cheveux vont parfaire les silhouettes.

Les Setta japonaises à semelle de cuir, sandales traditionnelles pour homme portées avec le kimono fabriquées à partir de bambou se portent avec les Tabis, d’intéressantes chaussettes fendues entre le pouce et l’index. Plus contemporaines, il existe également des chaussettes à cinq doigts en tissu organique Wabofu de la région du lac Biwa, également utilisé pour réaliser serviettes et gants de toilette. Une matière aux propriétés fascinantes, un coton bio et écologique dont les vertus hygiéniques permettent de se passer de produits nettoyants.










Cool Japan propose, en exclusivité, le thé Bohcha, produit uniquement à Kanazawa, un thé vert sans théine dont on fait brûler les tiges. Bu dans de nombreux temples au Japon, il est traditionnellement offert aux futurs bonzes lorsqu’ils ont traversé avec succès des épreuves d’endurance durant leur noviciat. Et pour déguster tel breuvage, au fond de la boutique, se révèle un trésor des arts de la table. Porcelaine Kutani Yaki et Hakuichi décorées à la feuille d’or luisent doucement sous la lumière tamisée des présentoirs. Boîtes et plateaux laqués Wajima-nuri, rouge sang, noir ébène se parent de fins motifs dorés. Ces techniques ancestrales d’ornement ont été appliquées à des objets des plus modernes puisqu’il existe des coques d’IPhone réalisées en bois. Elégant, n’est-ce pas ? Quant à moi, je suis fascinée par un superbe plateau incarnat dont l’absolue sobriété et la pureté des lignes me séduisent particulièrement. Ceci n’est pas un appel au peuple mais bien un appel à Monsieur. Si tu me lis, lumière de mes jours, sache que je t’aime - vous croyez que ça s’est vu que je forçais le trait ?

Cool Japan vous propose un plaisant voyage à travers l’artisanat et les beaux-arts appliqués d’un Japon raffiné entre modernité et tradition. Une superbe découverte qui j’espère vous donnera envie de passer dans cette belle boutique. Pour ceux qui n’habitent pas Paris, je vous conseille de visiter le site internet sur lequel vous pourrez shopper on line.

Cool Japan
45 rue Saint-Anne - Paris 1
Tél : 01 42 60 20 85
Horaires : lundi à partir de 13h30 - mardi au samedi 11h-12h et 12h30-19h - fermé le dimanche



4 commentaires :

Sheily a dit…

Une bien belle boutique d'autant que je n'avais jamais remarqué qu'il y avait des commerces autres que de la restauration.

Caroline a dit…

J'ai repéré une jolie galerie d'art un tout petit peu plus loin toujours rue Sainte-Anne. Ce ne sera pas cette semaine mais je me suis promis d'y retourner plus informée.

Boutique Cool Japan France a dit…

Excellent article sur notre boutique, merci et à très bientôt j'espère !

Caroline a dit…

Merci à vous pour votre accueil.

Share this

Related Post