lundi 24 mars 2014

Lundi Librairie : Bonjour Minuit de Jean Rhys




Sasha Jansen, une anglaise sur le retour, revient à Paris où vingt ans plus tôt elle a connu ses plus belles années, les années folles et les fêtes de Montparnasse qui durent jusqu’au petit matin, les grandes amours et les chagrins idoines. Séductrice à la beauté fanée, elle sent que sa gloire est derrière elle alors elle boit pour oublier, pour adoucir les souvenirs. Les prétendants se font rares, nouvelle paria d’une société qui ne lui pardonne pas sa liberté. Elle refait le chemin de ses illusions perdues, repense aux hommes qui l’ont quittée, ceux qui l’ont blessée. Et lorsqu’elle ne résiste plus à l’appel des endroits d’autrefois, elle a l’alcool triste, elle s’effondre en larmes dans les cafés de Saint-Germain-des-Prés. La quarantaine fatiguée, jeunesse et insouciance envolée, Sasha découvre le revers de la bohème. Alors qu’elle refuse de rentrer se coucher seule dans sa petite chambre d’hôtel miteuse, elle croise un gigolo qui la croit riche parce qu’elle porte un vieux manteau de fourrure, dernière parodie d’amour, cruel malentendu. Sasha en ultime recours devra renoncer à aimer et accepter de vieillir.

Récit au style éblouissant et lucide, d’une rare drôlerie, Bonjour Minuit, évoque la cruauté de l’être humain envers ceux ont refusé de se plier aux normes. A travers cette histoire triste de désespérance, Jean Rhys raconte avec fraîcheur et finesse les mouvements subtils de l’âme sans sombrer dans le pathos. Une sorte d’inquiétude joyeuse pare ce roman d’un éclat singulier, dans le Paris d'avant-guerre.

Regard désabusé, humour noir, l’héroïne drape son désespoir dans une ironie légère. L’auteur traduit avec sobriété et une bonne dose de dérision toute la tendresse qu’elle éprouve pour cette vagabonde hantée par le spectre de la solitude et de la pauvreté. Très beau roman, d'une modernité frappante, sur la liberté des femmes condamnées par la société pour s’être émancipées dans un monde qui voudrait les cloisonner au rôle d’épouse et de mère respectable. Joyeusement bouleversant.

Bonjour Minuit - Jean Rhys - Traduit de l’anglais par Jacqueline Bernard - Editions Denoël  collection Empreinte

3 commentaires :

Sheily a dit…

Le titre m'a interpellé. Ton billet vient de me convaincre.

Julie/LaMainEnchantée a dit…

Je suis extrêmement tenté par ce livre, extrêmement !!!!! Merci pour cette critique très alléchante !!

Caroline a dit…

@ Sheily : J'ai beaucoup aimé ce livre. Désespéré et parfaitement joyeux. Un bijou !

@ Julie : Tu me diras ce que tu en as pensé alors ^^

Share this

Related Post