vendredi 25 novembre 2011

Design : Maarten Baas, les curiosités d'un designer - exposition au Musée des Arts Décoratifs

Un atelier revisité par Maarten Baas


Maarten Baas transcende les limites du design et de l’art, du mobilier et de la performance. Ce designer allemand bouleverse les idées préconçues et impose un univers personnel très fort. Son œuvre expérimentale est controversée et ludique, iconoclaste et subversive. 

Chaque nouvelle série qu’il propose relève d’un processus créatif particulier, une envie de s’amuser avec les formes et les matières. Il modèle le monde selon son inspiration, son intuition à laquelle il laisse toute liberté. En découvrant ses créations, le spectateur pénètre un univers à l’humour teinté d’ironie, une vision digne d’Alice au pays des Merveilles fortement marquée par les surréalistes.


Scénographie de Maarten Baas au musée des Arts décoratifs



Jusqu’au 12 février, le Musée des Arts Décoratifs lui laisse carte blanche à la galerie d’actualité. Il s’agit de la toute première exposition de Maarten Baas dans un musée parisien. Il théâtralise l’environnement en s’inspirant des cabinets de curiosités du XVIème siècle, une reproduction d’intérieurs fantasmés dans lesquels sont mêlés objets quotidiens anonymes et pièces signées du designer. Le jeu et le divertissement sont les clés de ce design hors normes. Effets d’optique, proportions monumentales donnent à l’ensemble un aspect onirique, décalé par rapport à la réalité.

Fauteuil Smoke cuir et bois carbonisés et recouvert de résine

Le mobilier de Maarten Baas répond parfaitement aux effets de mise en scène. On retrouve au cours de cette exposition, la série Smoke, des pièces emblématiques du design carbonisées et préservées dans leur fonctionnalité par une couche de résine époxy. Ou encore la collection Clay dont les meubles sont formés d’une armature de métal recouverte d’argile synthétique colorée et moulée manuellement, une matière qui semble fondre sous nos yeux. Traces de modelage, empreintes de main, proportions atypiques expriment le penchant du créateur pour « la beauté de l’imperfection ». Les chaises Clay paraissent en équilibre instable défiant les lois de la physique et de la simple fonctionnalité.

Chaises Clay

La gamme Sculpt décline l’idée de meubles vus dans un miroir déformant. Elle obéit également à un procédé de fabrication original puisque le mobilier reprend à l’identique les formes esquissées des croquis sans aucune rationalisation des lignes. A chaque fois que je vois l’armoire Sculpt aux dimensions improbables, je ne peux m’empêcher de songer aux toiles de Salvador Dali (première photo de l'article).

Maarten Baas est un libre penseur. Il défend cette liberté de créer notamment grâce à l’atelier Baas and den Herder fondé en 2005 qui lui donne une totale autonomie de diffusion. Il a ainsi pu conserver un mode de production artisanal. La plupart des pièces sont uniques, datées et numérotées comme des œuvres d’art à part entière. Ses créations sont le reflet de l’intense jubilation d’un démiurge fantasque maniant le chalumeau comme le sculpteur le burin. 

Horloge franc comtoise

En sortant de cette exposition, j’avais la tête plein d’interrogations. Maarten Baas se refuse à donner des explications sur son travail, il nous laisse interpréter librement ses œuvres.  

Maarten Baas, les curiosités d’un designer 
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli – Paris 1
Horaires : du mardi au dimanche de 11h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h

5 commentaires :

letiziabarcelona a dit…

tu vois j'ai tout de suite pensé à Alice aux pays des merveilles en voyant la 1ere photo! et de mes livres favoris, et mon Disney préfèré! le fauteuil smoke aussi m'y fait penser. J'aime beaucoup cet univers.

Mrs CoOp3r a dit…

oOh c'est trop mignion un bonnet pour ton chat !!! j'adore les chat il est comment le tien ?
concernant ton article j'adore se musée, je suis pas très fan de tout se qui est objet ji vais quand il y a une exposition de costume ou de créations haute couture !
des bises

Viola. a dit…

Pas sûre que je mettrais ça dans ma maison. Par contre, j'adore littéralement le fauteuil Smoke !

DAMESKARLETTE a dit…

Très intéressant et très imaginatif certainement une belle expo. Très bon week end à toi et bises

Caroline a dit…

@ letiziabarcelona: j'aime beaucoup ce qu'il fait même si je ne comprends pas toujours tout

@ MrsCoop3r: c'est un somali (un abyssin à poil long), j'ai mis une photo de lui sur la page FB ;)

@ Viola: pareil, c'est plus de l'art que du design fonctionnel, certaines de ses pièces sont plus mainstream tout de même

@ DameSkarlette: c'est un voyage dans l'imaginaire du designer, j'ai beaucoup aimé

Share this

Related Post