Ailleurs : Perch'Oir, le restaurant de la cheffe Ghizlane Hnine célèbre les belles spécialités du terroir percheron - Argenvilliers

 

Le Perch’Oir, à dix minutes en voiture de Nogent-le-Rotrou, dans la petite commune d’Argenvilliers, dispense avec générosité des nourritures authentiques inspirées par les recettes du terroir percheron et les beaux produits locaux. La cheffe Ghizlane Hnine, enfant du pays, originaire de Senonches, cuisinière depuis plus de vingt ans, imagine une cuisine de tradition bienveillante, compositions sincères et sans chichi. La fraîcheur du fait maison et le respect de la saisonnalité (restaurant visité en octobre), permettent aux saveurs de s’exprimer dans la plénitude de leurs évidences. Le service chaleureux a su développer un sens de l’accueil qui relève de l’alacrité heureuse. Au Perch’Oir, convivialité est le maître mot !











Avant de se lancer en solo, Ghizlane Hnine a multiplié les expériences dans des établissements très variés. Elle a fourbi ses armes auprès de gastros étoilés, de tables traditionnelles, et même la restauration collective et le volontariat associatif. Son parcours semé de belles rencontres a fait naître en elle un désir de transmission et l’envie d’imaginer son propre restaurant où partager à son tour avec les jeunes générations. En juin 2018, son coup de cœur pour un local fort délabré, un ancien café de village abandonné depuis dix ans, précipite le lancement d’une grande aventure. Ghizlane Hnine voit tout de suite le potentiel du lieu. Le très beau jardin ouvrant sur un verger où s’épanouissent de vieux pommiers dégage une vue vallonnée sur la campagne percheronne, invitation à la rêverie. L'endroit lui plaît. Il faut se lancer et se retrousser les manches. Le chantier sera d'envergure. Une vaste campagne de travaux s'engage grâce au soutien de la Municipalité d'Argenvilliers et de la région Les salles et la cuisine sont entièrement réinventées selon une ligne directrice de convivialité. Transparence du processus, générosité de la démarche, la cuisine équipée se dote d’une grande verrière afin que les gourmands curieux puissent admirer la brigade à l’oeuvre. 

Couleurs pimpantes, les salles sont articulées en espaces variés au décor frais, dans un esprit nature bohème sans prétention. Le bois brut, motif récurrent, provient de la scierie de Bellême dans l’Orme. Le coin lounge banquettes confortables, fauteuils mignards, abondance de coussins promet d’agréables moments de détente autour de la chaudière en fonte. Quelques amis, une bonne bouteille de vin de Touraine, une planche de charcuterie ou de fromage et c’est le paradis. La salle principale mise sur la simplicité d’un confort à la bonne franquette propice aux échanges conviviaux et aux rencontres. La jolie table d’hôte se complète de tables placées le long de banquettes aux coussins bigarrés. 










Le Perch’Oir a développé un concept de vente à emporter, espace épicerie fine dédié aux produits locaux, parmi lesquels des bières artisanales des brasseries locales notamment la Baz, et des vins à prix tout doux représentatifs d’une région viticole étendue autour de la Vallée du Loir, et dépositaire d’une AOC gaillarde. Ghizlane Hnine a développé des partenariats avec les petits producteurs afin de valoriser les spécialités régionales et le savoir-faire local. Le Perche, pays d’agriculture, est réputé pour sa production de céréales, ainsi que la pomme et la poire. Le cidre et le poiré de ce terroir ont acquis une belle renommée. Territoire d’élevage, le bœuf s’y affirme en majesté. 

La cheffe Ghizlane Hnine compose une cuisine locavore s’exprimant sur les produits disponibles en circuits courts. A commencer par un pain au levain artisanal de toute beauté. L’amuse-bouche percheron, cromesquis de boudin noir avec chips de pomme et compote, servi avec un jus de pomme pétillant pressé avec les pommes du verger, se risque aux embardées replètes, désarmant dans son sucré-salé très terroir et diablement moderne. L’œuf poché sur briochette et émulsion de fromage, lard fondant, légumes croquants, explore les jeux de textures, volupté de l’œuf, rondeur de la brioche, fumée légère du lard. La tempe de cochon à la bière Basalte, une bière ambrée aux parfums de céréales, et des frites maison à se damner, barbotte gentiment dans son riche bouillon aromatique, onctuosité des chairs, sapidité des jus. Roboratif. En dessert, le Millefeuille chocolat blanc, caramel praliné et pralines de cacahuètes, régressif à souhait, s’invente des nostalgies heureuses auxquelles il est difficile de résister. 

Le Perch’Oir, une bonne adresse toute simple qui fait la part belle au terroir et aux producteurs qui le font vivre !

Perch’Oir
4 bis route de Thiron - 28480 Argenvilliers
Horaires : Mercredi et dimanche déjeuner de 12h à 13h15 - Jeudi, vendredi, samedi déjeuner de 12h à 13h15 et dîner de 19h à 21h15 - Fermé le lundi et le mardi
Tél : 06 82 95 21 49