Nos Adresses : Itacoa, cuisine ensoleillée au croisement des influences, aventure dans l'assiette entre France et Amérique du Sud

 

Itacoa, plage de la baie de Rio, a donné son joli nom au restaurant parisien du chef brésilien Rafael Gomes. Rêverie de sable blanc, vibration de l’azur et vagues propices au surf, ici plane un parfum d’ailleurs, souvenirs de cieux plus bleus, un délicieux sentiment. Le chef dépayse nos assiettes en douceur. Le voyage des papilles s’incarne dans la fraîcheur des poissons crus, ceviche et tiradito, les équilibres sucré-salé, clins d’œil à la cuisine sud-américaine. Le travail des légumes, des associations aux accents italiens et un savoir-faire français prolongent le périple. Cette cuisine fusion cosmopolite s’inspire des saisons, du marché, des propositions des petits producteurs partenaires. Les compositions ensoleillées, nourritures souriantes aussi saines que gourmandes, jouent des contrastes, des textures, des parfums. La sélection rigoureuse des ingrédients et la volonté de favoriser des circuits courts illustrent une démarche soucieuse du bien-être et de la planète. Itacoa nous accueille dans un décor soigné, murs grattés, carrelage élégant, bois brut, luminaires soulignés de cuivre. Ce lieu de convivialité et de partage arbore un air estival coquet. Au centre, une longue table d’hôte surélevée, idéale pour les groupes d’amis, se complète de petites tables directement suspendues aux murs, dédiées aux tête-à-tête. La mini terrasse sur rue animée ne manque pas de charme. Soirées à deux en amoureux, apéritifs festifs avec le clan, déjeuner gourmand, Itacoa s’adapte à nos envies et nous promet le Brésil !









Le restaurant Itacoa est le fruit d’une histoire d’amitié, la rencontre du chef Rafael Gomes et du rugbyman néozélandais Casey Laulala, ancien du Racing. Rafael Gomes quitte très jeune son pays natal pour se former aux Etats-Unis où il fourbit ses premières armes dans des établissements prestigieux tels que la Gramercy Tavern, l’Eleven Madison Park. Âme vagabonde, il parcourt le monde, Alaska, Asie et Amérique Latine, explorant les cultures culinaires, puisant une précieuse inspiration. Puis il rejoint la brigade du chef argentin Mauro Colagreco au Mirazur de Menton. En 2015, le chef étoilé lui confie les cuisines de son restaurant parisien, Grand Cœur. 

Lorsque Rafael Gomes fait la connaissance de Casez Laulala, leurs points communs, une même passion pour la gastronomie, un goût pour les voyages, les réunit. Ils inaugurent Itacoa en mars 2018. Peu de temps après, le chef Rafael Gomes participe et remporte la version brésilienne de Master Chef grâce à sa maîtrise des techniques métissées et ses connaissances culinaires internationales. En 2020, les deux associés sont rejoints dans l’aventure par Vincent Schirmer qui orchestre l’établissement au quotidien. Trois parcours complémentaires et contrastés.

La carte ramassée de l’Itacoa, trois entrées, trois plats, trois desserts, est renouvelée au gré des saisons. Le chef valorise les beaux produits par le biais d’une cuisine volontiers végétale, des associations audacieuses et des assaisonnements subtiles. Dans l’assiette, ces compositions colorées réinterprètent avec pep’s les codes. La carte des vins se resserre autour de flacons dont les élixirs sont composés en bios, nature, en biodynamie. 










En apéritif, cocktail de fruits et Caïpirinha s’enjaillent aux côtés de moelleux Pão de Queijo, recette typique de l’état de Minas Gerais, sorte de gougères façon carioca à la farine de tapioca et au fromage du cru. Les entrées s’égayent au rythme d’une mélodie gourmande entraînante. Le Ceviche de Daurade - Patates Douces, Maïs Cancha, Emulsion de Yuzu, Gingembre - s’épanouit dans la profusion des textures. Les citations acides caressent les rondeurs fruitées et soulignent joliment l’iode subtile. Le Tataki de Bœuf - Salade de Pommes de Terre, Pickles de Moutarde, Citron - divinement mariné, fond de bonheur dans ses accompagnements croquants.

Du côté des plats, le Minestrone Vert - Spaghettis de Légumes de Saison, Yaourt Grec, Mélange de Graines - déploie des trésors de textures, craquant, soyeux, croustillant. A l’œil très plaisante, en bouche la farandole est fraîche, alerte, séduisante. Le Tartare de Thon - Avocat, Dashi, Chips de Manioc - trottine gentiment vers ses aspirations plus classiques mais pas moins savoureuses. Au dessert, le Crémeux au Chocolat Blanc, Sorbet fruit de la passion (maison) et coulis idoine convoque l’été en une seule cuillerée, délicieux paradoxe élégant et régressif. Le Flan Coco - Crème Glacée au Chocolat Noir (maison également), Ananas, Pistaches - fait la part belle à la puissance du chocolat.

Au déjeuner, les formules malines s’inscrivent à l’ardoise pour le menu du jour selon l’inspiration et le marché, entrée plat ou plat dessert à 19 euros ou entrée plat dessert à 25 euros. Il serait difficile de ne pas esquisser un pas de samba chez Itacoa. Irrésistible. Le restaurant sera fermé cet été du 9 au 19 août. 

Itacoa
185 rue Saint Denis - Paris 2
Tél : 09 50 48 35 78
Horaires : Du mardi au vendredi, déjeuner de 12h00 à 14h30 et dîner de 19h30 à 22h30 - Le samedi, déjeuner de 12h00 à 15h30 et le dîner de 19h30 à 22h30 - Le dimanche brunch et déjeuner de 12h00 à 15h30 - Fermé le dimanche soir et lundi toute la journée
itacoa.paris
Page Facebook
Galerie Instagram
Galerie Instagram du chef Rafael Gomes