Cinéma VOD : Fantastic Mr Fox, de Wes Anderson - Disponible sur Mubi



Lors d’une escapade au poulailler, Mr Fox et son amoureuse, Felicity, tombent dans un piège du fermier. Elle lui annonce qu’elle attend un petit. Il promet lui d’abandonner sa carrière de voleur de poules s’ils s’en sortent. Quelques années renard plus tard, Mr Fox mène une existence de père de famille bien rangé. Désormais chroniqueur mondain pour une feuille de chou locale, la vie lui semble bien trop modeste. Elle manque d’envergure. Il convainc Felicity de quitter leur vieux terrier douillet pour s’installer dans un hêtre résidentiel très bourgeois. Et bien au-dessus de leurs moyens. L’arbre planté sur une colline donne sur les trois plus grosses fermes de la région régies par des exploitants odieux. Cette vue au quotidien réveille les vieux démons du goupil. Son fils Ash, adolescent complexé par sa petite taille, rêverait de briller aux yeux de son père et d’embarquer avec lui dans ses aventures. Mais Mr Fox lui préfère Kristofferson son athlétique cousin. A l’insu de Felicity, les chapardages reprennent. Les représailles des fermiers seront terribles. 







Premier film d’animation de Wes Anderson sorti en 2010, « Fantastic Mr Fox » est l’adaptation du livre « Fantastique Maître Renard » de Roald Dahl, souvenir d’enfance marquant du réalisateur. Pour écrire le film, le cinéaste s’est rendu chez la veuve de l’écrivain afin de s’imprégner de l’univers authentique de l’auteur. Dans une sorte de pèlerinage en compagnie de son scénariste, il a séjourné, le temps de la rédaction, dans la maison de Great Missenden, village anglais au nord-ouest de Londres. Wes Anderson a choisi d’ajouter des intrigues familiales au récit originel, afin d’étoffer l’histoire et d’aborder des thèmes qui lui sont chers, la filiation, la transmission, la quête de reconnaissance auprès du père.

Sensible au cachet esthétique des marionnettes, à une illusion qui ne cherche pas à tromper et participe de l’enchantement, Wes Anderson a fait un choix radical pour « Fantastic Mr Fox ». Le film d’animation a été réalisé en stop motion, dans les ateliers d’Ian MacKinnon et Peter Saunders, qui ont travaillé notamment sur « Noces funèbres » de Tim Burton. Cette technique artisanale à l’ancienne consiste à photographier des figurines image par image, soit un total de 621 450 photos pour cette oeuvre. La texture particulière des images donne un sentiment d’intemporalité aux aventures rocambolesques du renard roi de la cambriole. Porté par un humour débridé, le long-métrage multiplie les clins d’œil à « Wallace et Gromit « ou encore « Chicken run ». 



Cinéaste pop dont les œuvres sont marquées par une esthétique minutieuse et des atmosphères décalées, Wes Anderson embrasse pleinement l’insolence cocasse du romancier gallois, comme un écho à son propre travail. Il assume les conventions de la fable, le charme, l’esprit du conte pour recréer un divertissement destiné à tous, enfants comme adultes. Fantaisie des trouvailles visuelles et ironie piquante des dialogues savoureux, Wes Anderson imagine une dynamique hybride où les imaginaires sont à l’oeuvre. La paradoxale vraisemblance du quotidien ordinaire de ces charmantes bestioles floute les frontières entre l’humain et l’animal. La cocasserie de l’anthropomorphisme se résume dans une trouvaille exquise. Les animaux très humains ne redeviennent des bêtes que lorsqu’ils mangent, férocement, goulument.  

Wes Anderson a souhaité capter les voix dans des conditions naturelles hors du studio et pour cela a réuni sa troupe dans une ferme à la campagne le temps de l’enregistrement. La distribution luxueuse rassemble George Clooney et Meryl Streep le couple de renards - en français Mathieu Amalric et Isabelle Huppert - Bill Murray en blaireau raisonnable et Willem Dafoe en rat psychotique accro au cidre. 

« Fantastic Mr Fox » se teinte d’une douce mélancolie, presque joyeuse, propre au réalisateur, oeuvre personnelle aussi drôle qu’émouvante. Au rythme d’une bande son très réussie, Mozart, Cole Porter, les Rolling Stones, les Beach Boys, ce conte animé pour grands enfants souffle un vent de liberté.

Fantastic Mr Fox, de Wes Anderson
Avec les voix de Meryl Streep, George Clooney, Bill Murray, Jason Schwartzman, Adrien Brody, Owen Wilson, Willem Dafoe, Jarvis Cocker, Michael Gambon
Sortie le 17 février 2010
Disponible sur Mubi et Prime Video