Mes Adresses : Kodama, bar à thé et infusion, conteur d'histoires, passeur de goût - Paris 2


Comptoir et bar à thé, Kodama réinvente le classique salon dans une hybridation des genres qui lui confère un petit côté coffee shop adapté à la consommation d’une boisson autrement plus vertueuse que le café. Soucieux de la grande qualité de leurs thés et d’une facilité d’accès inusité dans le domaine, Vincent Brunet et Martin Lê, les deux fondateurs, ont imaginé une gamme de breuvages infusés, chauds ou froids, à emporter ou à déguster sur place, complétée par une offre en vrac et en sachets. Ils se sont inspirés du concept des maisons de thé contemporaines de Taïwan où les amateurs peuvent à loisir découvrir les crus de qualité sans faire l’impasse sur la dimension expérimentale et ludique. Dans cette lignée, ils ont développé chez Kodama de nouveaux rituels, moins intimidants, plus ancrés dans l’air du temps. Cette proposition alternative, pertinente sur le fond mais joliment réjouissante dans la forme, s’avère plus accessible que le traditionnel salon de thé drapé dans ses ambiances empesées. Chez Kodama, les thés, préparés à l’avance, infusés dans les règles de l’art, selon des paramètres d’une extrême précision, se dégustent en toute convivialité. La délicieuse échoppe initie le concept de lieu de vie atypique, halte sereine dans le tumulte de la ville.






Kodama, littéralement l’esprit de l’arbre en japonais, est un yokai mythologique, un esprit sylvestre tour à tour bienveillant ou plus inquiétant si la forêt est menacée. Devanture discrète, épure zen, le bar à thé de Vincent et Martin s’est niché au cœur d’un lieu à l’architecture très parisienne typique du quartier. Poutres apparentes et pierres de taille, matériaux naturels, petit comptoir de bois blond présentant des pâtisseries sous cloche, composent un cadre intimiste survolé d’une nuée de grues colorées, art délicat de l’origami. Les douceurs Mano Paris, traiteur artisanal et responsable, sont amoureusement concoctées par Clémence. L’échoppe parsemée de fioles, de carafes, de tubes à essai, décorée de plantes et de boîtes de thé, évoque aussi bien le repère d’apothicaire que la coquette boutique tendance. Dissimulé aux regards, le laboratoire se devine à l’arrière.

Lors de son séjour à Taïwan de 2005 à 2006, Vincent Brunet découvre les maisons de thé où la culture traditionnelle de ce breuvage ancestral s’associe à des pratiques modernes ancrées dans une contemporanéité ludique. Enthousiasmé par cette vision décomplexée de la dégustation du thé, il imagine déjà un lieu alternatif où croiser le goût des beaux produits et ses envies d’innovation inattendues. Vincent et Martin travaillent tout deux dans l’univers du luxe et du parfum lorsqu’ils font connaissance, en 2010, chez L’Oréal. Entrepreneurs dans l’âme, ils se lancent dans la grande aventure rejoint par Alix et créent leur bar à thé en 2015. Grâce à une campagne de financement participatif, ils suscitent dès l’origine du projet un engagement préalable des futurs clients et acquièrent une belle visibilité en amont. Ils suivent une formation de sommelier de thé à l’Ecole du thé de Paris et participent aux séminaires de Lydia Gautier, experte reconnue dans le monde entier.

Parfumé, nature, noir, vert, blanc, bleu et roiboos, la carte de Kodama embrasse toutes les familles du thé. La connaissance pointue des grands crus permet de jouer avec les saveurs naturelles des feuilles et les ingrédients tels que les fruits, les épices, les fleurs, éventuellement même les céréales. L’élaboration des recettes maison passe par des séances de dégustation. Vincent, Martin et Alix expérimentent sur leurs proches leurs idées les plus insolites. Le bon thé est celui qu’on aime. Les harmonies audacieuses ne leur font pas peur. Les mélanges uniques signés Kodama surprennent volontiers. Les compositions, créations couture, livrent des élixirs plaisir dans lesquels les parfums exaltent les propriétés vertueuses des plantes. La petite entreprise fournit également les professionnels et créé à l’occasion des thés signature pour des marques, des restaurants, des coffee shops.

Chez Kodama, la quête du goût passe par un processus distinctif unique, l’infusion à froid. Saveur de l’instant, de l’humeur, carte de saison et création du mois, chaque breuvage, feuilles entières, est infusé dans une eau de source des Pyrénées ariégeoises, Montcalm, peu minéralisée, à température ambiante, entre trente minutes et huit heures, afin d’en révéler pleinement la palette organoleptique. Cette lenteur du processus élargit la marge de manœuvre. Extraire les arômes sans chaleur évite le développement de l’amertume. En moyenne un thé vert requiert quarante-cinq minutes, un thé noir une heure, une infusion trois heures.











A la carte dix thés verts, deux thés blancs, un thé sombre, deux thés bleus, dix thés noirs, sept infusions mais également quatre thés d’exception, thé noir Ryû, thé bleu Dong Ding, thé vert Gyokuro, thé vert Matcha ouvrent le champ des possibles. Reflet d’une philosophie, sincérité de la démarche, ce menu plein de promesses convoquent les imaginaires au gré des souvenirs d’enfance, de clins aux chansons du patrimoine, aux grands romans. Au-delà des qualités intrinsèques des ingrédients, les thés signature de Kodama, disponibles en vrac ou en sachets, racontent des histoires. L’inspiration au fil des saisons, des humeurs, des envies laisse libre-court à la tendresse, la poésie, la fantaisie. 

Pour le thé La Part des anges, Vincent a cherché à traduire la légèreté, la notion de nuageux en déployant sa composition autour d’ingrédients blancs, thé blanc Pai Mu Tan, amandes et maïs soufflé éclairés par la douceur de la vanille, la gourmandise de la cannelle et la personnalité d’un thé vert Sencha. L’infusion fruitée épicée, Du bout des lèvres assortit l’hibiscus à l’ananas et au poivre rose soulignant cette palette par la pomme, la cardamone et une note de piment. Avec l’infusion Des lendemains qui chantent, bio, Vincent s’est inspiré de la mouvance hygge, l’art de vivre à la scandinave, pour créer une boisson doudou aux arômes délicats dans laquelle la fraîcheur douce de la réglisse combinée à la menthe verte mettent en valeur les nuances chaleureuses de la citronnelle.

La composition London 7AM, sur une base d’Earl Grey maison bio, évoque le fog londonien et la dégustation du thé avec un nuage de lait vanillé. Huile essentielle de bergamote bio, gousse de vanille bourbon, la rondeur de cette recette recherche la délicatesse et la subtilité pour un réveil tout en douceur. Boisé et épicé, le Chaï Maison bio, développé sur un classique thé noir laisse les épices s’exprimer avec panache, gingembre, anis, cannelle, fenouil, clous de girofle, cardamome, poivre rose.

Les ateliers d’initiation à la dégustation des thés suspendus à la suite de la crise sanitaire pourraient reprendre prochainement en tout petit comité. Ne manquez aucune actualité en suivant Kodama sur les réseaux sociaux ! 

Kodama
30 rue Tiquetonne - Paris 2
Tél : 01 45 08 83 44
Horaires : Ouvert tous les jours de 13h30 à 19h et le samedi de 11h à 20h