Mes Adresses : Brunch au Steam Bar, les dimanches fusion du bar à vapeurs germanopratin



Le Steam Bar, le nouveau restaurant concept des sœurs Marie-Lorna et Florence Vaconsin, dispense une cuisine vapeur à se pâmer d’allégresse. Niché dans une ruelle discrète de Saint-Germain-des-Prés, cet établissement de poche, petit frère du voisin Blueberry dédié aux makis, assume dans l’assiette les charmes d’une humeur vagabonde. L’audace des hybridations et les clins d’œil gourmands mènent à des explorations culinaires hautement fusion. Autour du motif original des dim sum, les petites bouchées vapeur à partager, le chef Chi Cheung Wong, ancien du Shangri-la Hotel Paris, célèbre le goût du voyage. Dans une liberté de ton réjouissante, les accords d’une gastronomie globetrotteuse croisent la route de la street food asiatique. Désormais le Steam Bar ouvre également ses portes le dimanche, l’occasion de découvrir un brunch dépaysant, joli prélude découverte des spécialités de la maison. Et c'est rudement bon !










Au Steam Bar, dans un décor signé Gabriel Pistre, digne d’un film hongkongais, les paniers vapeurs jaillissent des cuisines où officie le chef Chi Cheung Wong. Chorégraphie précise, service accort et prévenant. Au comptoir, la convivialité fait partie du show. La salle aux lampions rougeoyant prête ses espaces apaisés à des moments plus intimistes. Aux murs persiennes ajourées et ondulations des panneaux de bambou fendu métissent de leur allure extrême-orientale, la pierre apparente typique du quartier et la brique très post-industrielle. Atmosphère feutrée pour une dînette élégante. 

Le brunch contemporain du Steam Bar affiche la fusion des inspirations. Hong Kong, Japon, Thaïlande, Chine, bourlingue culinaire, joyeuse et parfumée, les petites portions et délicieuses bouchées se partagent dans une explosion de saveurs. Les compositions exquises finement relevées associent l’inventivité de la cuisine de rue et le raffinement des plaisirs gastronomiques. 










Les boissons chaudes proposées exaltent cet esprit baroudeur et fringant. Le Tokyo Morning, latte sésame noir, lait de soja, surprend par sa couleur gris-mauve et les nuances intensément torréfiées du sésame noir. Le Saïgon Morning latte à la vietnamienne, crème coco aux œufs affirme des arômes déroutants et une texture qui ne laisse pas indifférent.

Salade brunch, vermicelles et papaye verte, sésame, shiso, sauce carotte-gingembre, joue des citations pointues, la précision des propositions et les contrastes croquant-fondant. Le pourtant classique Rouleau de printemps, poulet citronnelle, vermicelles, radis, coriandre se révèle épatant dans la vivacité de ses points aromatiques. La Papaye fondante yuzu, lait de coco, cacahuètes, coriandre affirme un caractère harmonieux au goût de vacances lointaines.

Les deux jus frais au menu du brunch confirment la vocation festive du Steam Bar avec un Shanghaï Spring jus de pommes, kiwi, citron vert, anis étoilé d’une fraîcheur radieuse et un China Girl, thé jasmin, orgeat, yuzu, fruit de la passion, ginger ale, élégamment floral. 









Les paniers servis fumant se joignent à la table. L’originalité des marinades, l’exubérance des herbes parfumées et la saveur des bouillons soulignent les belles nuances préservées de la cuisson vapeur. Les compositions concises, inspirées jouent la maîtrise des acides et des gras, les équilibres suaves. Les Baos salés, petites brioches dodues, se blottissent au creux de leur couffins de bambou. Moelleux incomparable du Bao I love Yù au saumon fumé et saveur délicate du Bao légumes et champignons. 

Exquises jonques, les Ponyo, siu mai Saint-Jacques, tobiko se dévorent aussi avec les yeux. La douceur de la Saint-Jacques trouve un joli contrepoint dans le croquant des œufs de poissons volants. Dans la sérénité de la vapeur, les Fan ko, croissants traditionnels aux gambas, fondent en bouche, songe parfumé.











La Cheffe pâtissière Marianne Guijada décline en version sucrée cette philosophie au carrefour des influences. Les Baos sucrés reflètent ce métissage gourmand. Le Bao sweet custard et amande, possède la rondeur régressive de la frangipane tandis que le Bao azuki et poire, explore des délicatesses plus japonaises. Uniquement présentes à la carte du brunch, Black and white, les perles de riz au sésame noir et taro litchi, incarnent un nouveau genre de crousti-fondant ébouriffant. Dans la Soupe de mange, perle de Sago, crème vanille, pamplemousse, les notes d’agrume, les nuances d’amertume et les stridulations acidulées intensément fruitées accidentent avec bonheur un voluptueux crémeux alangui. Dévastation soyeuse, Miss Malaiko, l’aérienne génoise vapeur à napper soi-même de caramel passion, ferait succomber de plus sages que moi… Le brunch du Steam bar, heureuse expérience, se déguste tous les dimanches en amoureux, entre amis ou en famille. 

Brunch du Steam Bar 
Le dimanche de 12h30 à 15h : 42 euros 

Blueberry Steam Bar
2 rue du Sabot - Paris 6
Tél : 01 45 48 96 65
Horaires : Ouvert tous les jours midi et soir - Du lundi au jeudi : 12h / 14h30 — 19h30 / 22h30 - Le vendredi : 12h / 14h30 — 19h30 / 23h - Le samedi et le dimanche : 12h30 / 15h et 19h30 / 23h