mercredi 18 juillet 2018

Spectacle : Frédérick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien - Le Funambule Montmartre



Humoriste, chroniqueur sur France Inter dans la Bande originale de Nagui, Frédérick Sigrist s’allonge sur le divan du psy pour s’auto-analyser dans un seul en scène caustique illustré par les dessins complices de Bauer. Auscultant ses travers personnels qui se révèlent tout à fait universels, le quadragénaire fait le point sur ses propres contractions, décortique l’époque et ses paradoxes par le prisme de sa propre expérience. Depuis qu’il est père de deux enfants, Frédérick Sigrist perçoit notre société différemment. Cette vision bouleversée le pousse à un examen de conscience acide, décalé, volontiers cocasse teinté d’une bonne dose d’auto-dérision. Satire cathartique, introspection salutaire Tout le monde croit que je suis un mec bien est un one-man-show aussi caustique que jubilatoire.






Sincère, lucide, Frédérick Sigrist a la verve souriante et l’esprit critique. Acuité du regard et belle présence, son propos incisif est porté par une plume alerte jamais consensuelle. Petites faiblesses et failles piquantes de l’homme moderne, interrogations angoissées sur l’éducation de ses enfants, son positionnement idéologique, son féminisme, il se demande s’il vit réellement en adéquation avec son discours mais se donne un an pour redresser la barre. 

Il en profite pour passer au crible questions d’actualité et grands sujets sociétaux qui l’interpellent, l'agacent, l'horripilent ou le désespèrent. Les vegans, la paternité, la politique, le cyber-harcèlement, les perturbateurs endocriniens, la religion, discriminations sexistes, la biodiversité, la grève des cheminots sont autant de thèmes qui le confrontent à ses convictions et ses engagements, autant de sujet d'inspiration.




Avec finesse, Frédérick Sigrist relève ses propres contradictions et les paradoxes du mari, père et citoyen dont la bonne conscience et les principes résistent mal aux réalités du quotidien. Très vite, tout en générosité et énergie communicative, il établit une belle connivence avec le public. Se dire que l’on va faire du sport, s’inscrire à la salle de gym, ne jamais y aller. Dénoncer la mondialisation avec des Nike aux pieds et un iPhone dans la poche. Voter Mélenchon mais rentrer d’une manif contre la loi travail en Uber. La tâche est ardue pour vivre en conformité avec ses principes et les saillies drolatiques fusent.

Seul en scène mordant, charge satirique savoureuse, Frédérick Sigrist croque son époque avec pertinence et cocasserie. En attendant la suite, je vais faire mienne sa recette du bonheur, être réaliste et ne pas mettre la barre trop haut.

Tout le monde croit que je suis un mec bien
De et avec Frédérick Sigrist
Mise en scène Frédérick Sigrist, Sandra Everro

Du Mercredi au Samedi à 19h30, le dimanche à 17h30
Jusqu’au 29 juillet 2018

Le Funambule Montmartre
53 rue des Saules - Paris 18
Renseignements et réservation : 01 42 23 88 83

Aucun commentaire :