samedi 29 novembre 2014

Coup de Coeur [Concours Inside] : Rubens Barn, des amours de poupées



Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, l’occasion de redécouvrir son âme d’enfant pour tout un chacun. Personnellement, malgré une famille un peu difficile - euphémisme - j’ai toujours été sensible à la magie de Noël. Cet élan commun, saupoudré de bons sentiments et d’esthétique vaguement kitsch mais tout à fait attendrissante, me donne l’opportunité de laisser vagabonder mon âme de Peter Pan et de gamine qui ne veut pas grandir. On ne devrait jamais laisser s’évaporer sa propre capacité d’émerveillement. Si Noël est une fête entre gastronomie et décorations pointues pour les adultes que nous sommes, c’est surtout l’occasion de célébrer les plus petits en leur faisant plaisir. La quête des cadeaux destinés aux enfants fait définitivement partie de ses bonheurs qui redonnent la joie de vivre. Lors de la soirée e-Parisiennes, Noël parisien, j'ai fait la connaissance des exquises poupées Rubens Barn. Un vrai coup de cœur dont j’ai eu envie de vous parler plus en détails.

vendredi 28 novembre 2014

Paris : Le Centaure de César - Place Michel-Debré - VIème



Haute silhouette martiale hérissée d’écrous, le Centaure de César (1921-1998), mi-homme mi-bête, symbolise la force sauvage, la vélocité, la conquête.  Célèbre pour ses compressions notamment celle réalisée pour les trophées du cinéma français, trophées qui portent son nom, César Baldaccini dit César, a créé cette pièce majeure de son œuvre, créature mythologique hybride tout en lignes claires et ruptures, en hommage à Pablo Picasso. Cette sculpture de bronze, inaugurée le 10 octobre 1985, interroge la matière sous un angle très moderne. L’accumulation et l’assemblage d’éléments du quotidien est l’un des signes distinctifs des créations du groupe des Nouveaux Réalistes fondé en 1960 par le peintre Yves Klein et le critique d’art Pierre Restany. On compte parmi ses membres Arman, Martial Raysse, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, Niki de Saint-Phalle. César les rejoint en 1961. L’utilisation d’objets prélevés dans la réalité de leur temps leur permet de rompre avec l’abstraction en poussant la réflexion sur les matériaux, les techniques plastiques ainsi que sur la société de consommation. Singularité de la démarche artistique.

jeudi 27 novembre 2014

Thursday Oh Yeah : Luke Evans, 10 anecdotes divines



Luke Evans, l’homme du jour est un gallois de 35 ans qu’Hollywood s’arrache pour son physique des plus plaisants et son jeu d’acteur tout en finesse. Habitué des grosses productions tout public, comme Les Immortels de Tarsem Singh (2010), Les Trois mousquetaires de Paul W.S Anderson (2011), Fast and Furious 6 de Justin Lin (2013), c’est surtout grâce à son rôle de Bard l’archer dans les deux derniers volets de la trilogie The Hobbit de Peter Jackson qu’il se fait connaître et reconnaître du grand public. Dernièrement à l’affiche de Dracula Untold de Gary Shore, il revient sur les écrans dès le 10 décembre pour The Hobbit : La Bataille des Cinq armées. Il souhaite développer sa carrière en jouant dans des films d’auteur mais comme il dit « c’est si difficile de monter un film indépendant. » Prochainement, il devrait incarner The Crow dans un remake du film de 1994. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Luke Evans, sous vos applaudissements !

Music : Led Zeppelin - Stairway to Heaven



There's a Lady who's sure all that glitters is gold.
And she's buying a stairway to heaven.
And when she gets there she knows if the stores are all closed,
With a word she can get what she came for.

There's a sign on the wall, but she wants to be sure.
'Cause you know sometimes words have two meanings.
In a tree, by the brook, there's a songbird who sings.
Sometimes all of our thoughts are misgiven.

mercredi 26 novembre 2014

Expo : #StreetArt, l'innovation au coeur d'un mouvement - Espace Fondation EDF - 6 rue Récamier - Paris 7



L’art au cœur de la ville s’institutionnalise. La reconnaissance d’un mouvement artistique se traduit par sa représentation dans les galeries et les musées. Le street art longtemps autoproclamé rebelle voire vandale fait amende honorable et s’achète une respectabilité en investissant les lieux d’exposition. Jusqu’au 1er mars 2015, l’Espace Fondation EDF propose de découvrir l’évolution de l’art urbain dévoilant une infinité de pratiques de plus en plus techniques répondant à l’avènement de l’ère numérique. L'occasion de faire un tour d'horizon sur la diversité du street art, une appellation sous laquelle se rangent des artistes très différents dont les approches plastiques et la quête de sens trouvent une corrélation dans la prise de position en milieu urbain, territoire de tous les possibles. Les murs s'expriment. Ils chuchotent, ils hurlent, ils ont beaucoup à dire.

mardi 25 novembre 2014

Cinéma : L'incomprise d'Asia Argento avec Giulia Salerno, Charlotte Gainsbourg [Concours Inside : à gagner 5 invitations pour 2 personnes]



Aria, neuf ans, interprétée par Giulia Salerno, gracile figure d’une force étonnante, d'une présence rare, est une petite fille bien seule. Enfant d’une famille recomposée d’artistes bohème, elle peine à trouver sa place auprès de ses parents dont la violente rupture éclate en disputes âpres, ses demi-sœurs indifférentes à sa présence parfois même méchantes et des camarades de classe plus intéressés par la célébrité de ses géniteurs que par elle-même. Afin d’attirer l’attention d’un père comédien imbu de sa personne, personnage superstitieux, égoïste parfois grotesque campé par Gabriel Garko et d’une mère concertiste, séductrice immature et toxique  - Charlotte Gainsbourg éblouissante et vénéneuse - Aria, fillette mal-aimée, multiplie les bêtises.

lundi 24 novembre 2014

Lundi Librairie : Oona et Salinger - Frédéric Beigbeder



Oona et Salinger - Frédéric Beigbeder : New York, 1940. Oona O’Neill, héritière la plus courtisée du gotha, fille du dramaturge, Nobel de littérature, Eugene O’Neill, passe les nuits de ses 15 ans dans des clubs branchés, noyés dans la fumée de cigarette et les vapeurs d’alcool. Un soir au Stork en compagnie de Gloria Vanderbilt, Carol Marcus et Truman Capote, Oona est abordée par un jeune homme dégingandé, maladivement timide mais sous le charme de la gracieuse ingénue. Il s’agit de Jerry Salinger, futur auteur du roman culte L’Attrape-cœur, 21 ans, vivant encore chez ses parents, pressé de voir ses premières nouvelles éditées dans le New York Times. L’été suivant, ils se revoient et nait alors entre eux une idylle chaste. Mais les Etats-Unis entrent en guerre, Salinger se porte volontaire et part en Europe tandis qu’Oona s’envole pour la Californie avec des rêves hollywoodiens. Elle rencontre Charlie Chaplin de 36 ans son aîné. Ils se marient en 43 et auront huit enfants.

samedi 22 novembre 2014

Mes Adresses : We Are Tiramisù, gourmandises italiennes sous le feu des projecteurs - 10 rue Bayen - Paris 17



Adresse dédiée à un produit unique, ouverte en mai dernier, We Are Tiramisù décline avec créativité une douceur transalpine qui a conquis les palais du monde entier. Si vous désespériez de trouver un tiramisù digne de ce nom en dehors de vos restaurants italiens préférés, c’est ici que vous trouverez votre bonheur. A la tête de cette entreprise monomaniaque, deux amis d’enfance gourmands éclairés, grands amateurs de gastronomie ultramontaine. Le chef Laurent qui officie dans le laboratoire attenant à la boutique, concocte des recettes artisanales alliant savoir-faire et intelligence. Elles évoluent en fonction des saisons, du marché. Les éphémères et les classiques sont conçues dans le même souci de qualités gustatives, à partir d’ingrédients naturels, sans colorant, ni conservateur. Créations originales, inventivité débridée, toutes les audaces sont permises à partir d’une base de crème de mascarpone légère et biscuit à la cuiller.

jeudi 20 novembre 2014

Thursday Oh Yeah ! : Alex Turner, 10 anecdotes très rock



Alex Turner, l’homme du jour, musicien complet, auteur-compositeur, interprète, joue aussi bien du piano, de la guitare, de la basse que de la batterie et des percussions. Ce chanteur britannique dont la voix de baryton fait vibrer ses fans, est passé en 12 ans de carrière avec son groupe les Arctic Monkeys, de l’adolescent timide mal dans sa peau à la rock star charismatique sans jamais perdre son talent de poète proche des gens et de leurs préoccupations intimes. En 2007, il a écrit un album avec le groupe The Last Shadow Puppet, composé de lui-même de Miles Kane (ex-The Rascals) et du compositeur producteur James Ford (Simian Mobile Disco). The Age of the Understatement sort le 21 avril 2008 et se classe premier du top 50 britannique dès la fin de la semaine. En 2010, il signe six morceaux de la bande originale du film Submarine de Richard Ayoade, ami et réalisateur de nombreux clip des Arctic Monkeys. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Alex Turner, sous vos applaudissements !

Music : Lorde - Team


Wait 'til you're announced
We've not yet lost all our graces
The hounds will stay in chains
Look upon Your Greatness and she'll send the call out
Send the call out
Send the call out

mercredi 19 novembre 2014

Art : La Fontaine Coq, une oeuvre de Joan Gardy-Artigas - Place de la Heunière - Vitry-sur-Seine



Située place de la Heunière à Vitry-sur-Seine, juste en face de la Maison de la Vie Associative, la sculpture-fontaine créée par Joan Gardy-Artigas dont je vais vous parler aujourd’hui a été retrouvée renversée le 3 novembre dernier. Erosion ou vandalisme, la Mairie penche pour la première explication, les boulons qui maintenaient la Fontaine Coq sur son socle depuis 1971 présentant des traces d’usure importante. Le volatile aurait-il tenté de s’envoler défiant sa nature et la pesanteur du bronze ? Reprenant la symbolique forte du coq, l’artiste a déconstruit la silhouette de l’animal pour lui redonner forme, une forme jaillissante dont le mouvement suggéré est amplifié par le ruissellement de l’eau sur les courbes et les tranchants de la sculpture. Des éléments identifiables, aspérités figuratives, surgissent de la matière, tels qu’un ergot menaçant, une crête et peut-être des ailes déployées. Les riverains regrettent cette présence familière et frémissante qui ornait la place depuis plus de quarante ans.

mardi 18 novembre 2014

Cinéma : Interstellar de Christopher Nolan par Lisa Giraud Taylor



Dans un futur prochain non déterminé, donc inquiétant, les sources fondamentales agraires se trouvent empoisonnées et notre planète est à l’agonie. Une expédition interstellaire est montée par la NASA afin de trouver une terre d’accueil. A sa tête, Cooper, un astronaute retraité interprété par Matthew McConaughey. Tiens, tiens, à peine revenu de la beauté visuelle de Gravity d’Alfonso Cuarón - concernant le film en lui-même, je passe mon tour - revoici l’espace ! Christopher Nolan réalise une odyssée spatiale d’une beauté glaçante. Ne nous étonnons pas de songer en vrac à Kubrick et même à A.I. Intelligence Artificielle de Spielberg. Steven Spielberg qui était d’ailleurs à la tête du projet depuis 2006 mais n’a pas pu se libérer pour mettre en œuvre lui-même ce long métrage.

lundi 17 novembre 2014

Lundi Librairie : Les âmes grises - Philippe Claudel



Les âmes grises - Philippe Claudel : 1917, dans une petite ville du nord-est de la France à proximité du front, alors que résonnent les échos de la Grande Guerre, cette effroyable boucherie de tranchées qui apporte chaque jour son lot d’horreur et de morts, le corps de la fillette de l’aubergiste, si jolie qu’elle était surnommée Belle de jour, est retrouvé dans la Guerlante, une rivière au nom prédestiné. Elle a été étranglée. Vingt ans après les faits, alors que tous les protagonistes de l’affaire sont décédés, le policier en charge de l’enquête, depuis à la retraite, se souvient de ce meurtre non élucidé. Une énigme qu’il n’a pas résolue, dévasté par un drame personnel qui lui a volé le goût de vivre.

samedi 15 novembre 2014

Le 7ème art vous passionne, vous êtes doté d'une jolie plume, rejoignez l'équipe ciné de ParisianShoeGals



Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, l'heure est grave ! Afin de donner plus de cohérence à la ligne éditoriale de ParisianShoeGals et de renforcer son orientation culturelle, j'ai envie de remplacer définitivement la rubrique vernis à ongles du mardi par une chronique cinéma qui deviendrait donc hebdomadaire au lieu d'être ponctuelle comme c’était le cas jusque là. Cependant, manquant cruellement de temps, ne me sentant pas spécialement qualifiée pour m’en occuper - j’aime le cinéma mais au point d’y aller une fois par semaine et mon bagage de cinéphile me paraît un peu léger - je souhaite monter une petite équipe composée de trois à quatre rédacteurs, amoureux du Septième Art, dotés d’une jolie plume et habitant Paris, une dream team qui serait chargée d’alimenter la rubrique toutes les semaines.  

vendredi 14 novembre 2014

Paris : Sculpture d'Oscar Niemeyer, la main écarlate offrant une fleur - Parc de Bercy - XIIème



Dans le parc de Bercy, à côté de la Cinémathèque française réalisée par Frank Gehry, un autre grand nom a laissé sa trace. Il s’agit d’Oscar Niemeyer (1907-2012), architecte brésilien prolifique, célèbre notamment pour avoir participé à la création de Brasilia nouvelle capitale administrative du Brésil inaugurée en 1960. En bordure d’une allée d’arbres dans l’axe de la place Léon Bernstein, s’élève une sculpture en acier tubulaire peint d’un rouge vermillon éclatant qui représente une main ouverte, thème récurrent cher à Niemeyer, tendant une fleur. Les proportions monumentales de cette réalisation sont étonnantes, 6 mètres de haut et 12 mètres d’amplitude pour seulement une vingtaine de centimètres de large. L’épure et le travail de la courbe qui caractérisent cette œuvre sont très représentatifs des aspirations plastiques d’Oscar Niemeyer.

jeudi 13 novembre 2014

Thursday Oh Yeah ! : Stephen Amell, 10 anecdotes torse nu


Stephen Amell, l’homme du jour, figurez-vous que je ne le connaissais pas, mais vous avez été nombreux à me parler de sa grande intelligence physique. Je m’incline devant la vox populi. Accordons-lui un portrait en dix anecdotes. Comédien canadien qui a fêté ses 33 ans en mai dernier, il est aujourd’hui reconnu pour son rôle d’Oliver Queen dans la série Arrow. Je n’ai cependant pas poussé le vice au point d’aller regarder la-dite série. Visiblement, il passe beaucoup de temps, torse nu, à s’entraîner avant d’aller combattre le crime. Le titre de super-héros, ça se mérite ! Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Stephen Amell, sous vos applaudissements !

Music : Kylie Minogue - Slow


Knew you'd be here tonight
So I put my best dress on
Boy I was so right
Our eyes connected
Now nothin's how it used to be
No second guesses
Trackin' on this feelin'
Pull focus close up you and me
Nobody's leavin'
Got me affected spun me 180 degrees
So electric

Chorus:
Slow down and dance with me, yeah
Slow

mercredi 12 novembre 2014

Style de Vie : Comment j'ai arrêté de fumer, la cigarette électronique et moi



Je vais vous raconter comment j’ai arrêté de fumer. Si vous avez moins de 18 ans, allez hop, circulez, y’a rien à voir ! Elle vous dit quelque chose cette image de la Parisienne la clope au bec et le teint gris ? C’était moi. Mais ça, c’était avant. Le 7 mai 2014, je publiais sur la page Facebook du blog une photo de mes emplettes chez Clop’ Story la boutique spécialisée en cigarettes électroniques située à deux pas de la maison. Ce jour-là, j’ai arrêté de fumer, sans crise de manque et donc sans souffrir. J’ai dit définitivement - je pèse mes mots, j’en suis convaincue - adieu au tabac. De fumeuse, je suis devenue vapoteuse. Certes je suis toujours dépendante à la nicotine, quoique dans des proportions moindre qu’avec la cigarette, mais j’ai fait un grand pas vers la liberté. Me passer des 4000 produits toxiques contenus dans la fumée de mes Benson, c’est un vrai progrès. J'ai lu ici et là des articles alarmistes concernant l'e-cig. De mon expérience personnelle, en arrêtant le tabac pour passer à la cigarette électronique, j'ai retrouvé le souffle, une peau plus fraîche, moins terne, le goût, l'odorat et un vrai confort de vie. Mais surtout, ça a marché pour ma part. Je vous raconte tout. Il ne s'agit que de mon humble avis sur la chose et mes propos n'engagent que moi. Attention, billet fleuve !

mardi 11 novembre 2014

Lubie Vernis : Peru-B-Ruby - Collection South American - OPI

 Peru-B-Ruby - Collection South American - Spring 2002 - OPI

Peru-B-Ruby est un vernis rouge tirant sur le magenta dont l'iridescence rose créée par une multitude de micro-particules pailletées donne un joli effet shimmer. Une couleur ultra-girly pleine de peps, lumineuse et ludique.

La formule est agréable à poser. Opaque en deux couches, le temps de séchage est classique. Je suggère un top-coat accélérateur pour les impatientes comme moi. Petite déception concernant la tenue, la pointe de l'ongle s'écaillant un peu trop facilement à mon sens. Vous pouvez voir sur les photos que la manucure était déjà abîmée quelques heures après l'application. 

lundi 10 novembre 2014

Lundi Librairie : Retour définitif et durable de l’être aimé - Olivier Cadiot



Retour définitif et durable de l’être aimé - Olivier Cadiot : Tête d’affiche de l’avant-garde littéraire, Olivier Cadiot, écrivain fantasque, manipule une prose déjantée et onirique. Retour définitif et durable de l’être aimé est un roman indicible. Périple hallucinatoire dans les méandres de l’esprit. L’esprit de Robinson, héros très perturbé. Soirée arty, partie de bridge, pique-nique sur d’anciens champs de bataille figurent au programme. Le lecteur dérive au fil des pages entre réalité et imaginaire, réflexion et vision. Cadiot est un fauve peignant avec ses mots : jaune, bleu, rouge, orange, vert. Vert fluo comme le lapin, récurrente apparition, objet de son affection. Vert d’une nature préservée ou saccagée. Maelström inextricable, le texte surprend par une rythmique singulière parfois proche du pantoum ou encore de l’écriture automatique. On songe aux monologues intérieurs de Faulkner : « Ma mère est un poisson » dans Tandis que j’agonise…

vendredi 7 novembre 2014

Expo : Les cinq artistes du Collectif Ephémère exposent leurs travaux, hommages à la nature et au Japon - Restaurant 48 rue Condorcet - Paris 9



Les cinq artistes qui composent le Collectif Ephémère ont en commun un amour de la nature, un regard aigu, plein de tendresse, porté sur les beautés de la faune et de la flore dans leur entière sauvage expression. Cinq femmes dont les formations très diverses ainsi qu’un goût personnel les ont poussés à se rapprocher et à s’inspirer de la culture japonaise, son art ancestral, sa spiritualité, ses contes et légendes. Jusqu’au 15 décembre, Priscilla Moore, Virginie Blancher, Marianne Ciaudo, Anne Jacques et Fanny Ruelle exposent leurs travaux au restaurant 48 Rue Condorcet tenu par Pascal Desrosiers qui leur a gracieusement prêté ses murs afin de dévoiler une partie de leurs œuvres.

jeudi 6 novembre 2014

Music : Etienne Daho - Le premier jour du reste de ta vie


Un matin comme tous les autres
Un nouveau pari
Rechercher un peu de magie
Dans cette inertie morose

Clopin-clopant sous la pluie
Jouer le rôle de sa vie
Puis un soir le rideau tombe
C'est pareil pour tout l'monde

Rester debout mais à quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus essentielles

mercredi 5 novembre 2014

Paris : Passage et Villa Perreur, rivages urbains où s'épanouissent des flots de glycine - XXème



A proximité de la Campagne à Paris dont je vous parlais ici nombreuses sont les ruelles et les villas où règne un calme champêtre, dépaysant en plein cœur de la Capitale. Autant d’opportunités pour le flâneur amoureux de Paris mais également épris de quiétude pour se laisser aller à la rêverie en arpentant ces venelles verdoyantes, véritables échappés belles loin des assauts sonores et mondains de la ville. Le quartier de Saint-Fargeau regorge de surprises. Je suis allée vagabonder passage Perreur que prolonge, au-delà de la rue de la Dhuis, la jolie Villa du même nom se terminant en impasse. Ils doivent leur nom au propriétaire du terrain sur lequel a été tracé le passage. Situé à deux pas de la rue Montiboeufs qui longeait la carrière de gypse du père Roussel, béante lors de l’annexion de Charonne à Paris en 1860 puis comblée par les gravas des avenues de la République et de Gambetta, le passage Perreur se trouve juste au pied de la butte formée à cette époque où s’épanouit désormais le village de la Campagne à Paris.

mardi 4 novembre 2014

Lubie Vernis : Do You Have This Color In Stock-Holm ? - Nordic Collection - OPI

Do You Have This Color In Stock-Holm ? - Nordic Collection - Fall / Winter 2014 - OPI

Do You Have This Color In Stock-Holm ? est un vernis bleu-violet finition crème très laqué, bleu-roi en intérieur qui passe au violet profond en pleine lumière comme sur la deuxième photo. Une couleur versatile, un peu délicate à photographier puisque mon APN semble surtout pencher du côté bleu alors que la nuance violette s'exprime avec beaucoup d'aplomb selon l'éclairage. 

Côté formulation, je le trouve un peu trop liquide donc délicat à appliquer sans en mettre partout. Avec deux couches, je ne le trouve pas encore assez opaque donc j'en ai posé trois fines. Du coup, le temps de séchage est très long. Il faut prévoir un top coat accélérateur sous peine d'abîmer la manucure encore fraîche. Autre point chagrinant, la tenue. Vernis posé en fin de matinée, j'avais déjà des éclats et des rayures profondes en fin de journée.

samedi 1 novembre 2014

Mes Adresses : Le Crabe-Marteau, du crabe, des maillets et un grand bol d'air breton - 16 rue des Acacias - Paris 17



Au Crabe-Marteau, c’est la fête des crustacés. Cet établissement original, petit frère parigot de la maison mère à Brest créée en 2004, apporte un vent iodé sur les pavés de la Capitale depuis quatre ans. La Bretagne à Paris, on la doit à Pierre Cosmao et Martine en cuisine qui ont développé le concept de restaurant axé sur les fruits de mer à déguster à la bonne franquette comme dans un petit port de pêche. Dépaysement garanti avec une décoration à l’avenant, filets de pêche, cagettes, souvenirs bretons, hommage aux grands marins du cru et la promesse de célébrer de façon ludique les produits ultra-frais de la mer d’Iroise. En direct de la rade de Brest, à la carte se trouvent de beaux poissons de ligne en fonction de la marée, pêche du jour du Finistère, lieu jaune, bar, turbot et selon la saison, les stars de la maison le tourteau de mai à novembre ou l’araignée de mer de fin décembre à avril. De fin septembre à avril, Ormeaux de Molène, Saint-Jacques de la rade de Brest, pétoncles noirs viennent agrémenter le menu et de septembre à juin, les huîtres de chez Cadoret à Riec-sur-Belon pourraient presque voler la vedette au crabe à moins que le homard bleu de Bretagne grillé ne se mêle de la partie.