vendredi 16 septembre 2016

Mes Adresses : Le Trésor, bistro auvergnat chicissime et renaissance d'un restaurant mythique - 9 rue du Trésor - Paris 4



Le Marais, quartier historique truffé de lieux insolites au charme vénérable, est également l'épicentre d'une vie festive aux confluents des tendances. La rue du Trésor bien connue des habitués allie ces deux facettes. C'est dans cette pimpante impasse piétonne bordée de terrasses que s'est nichée une adresse mythique des années 90. Après bien des errances, Le Trésor a retrouvé aujourd'hui tout son panache grâce à l'énergie de son nouveau propriétaire, Richard Brun, un auvergnat pur jus dans la grande tradition parisienne. Authenticité, amour des beaux produits, rigueur et générosité sont au menu de ce bistrot auvergnat chic et choc.








Dans les années 90, le bar-restaurant Le Trésor fondé par Alain Attal devient rapidement le repère du cinéma et des jeunes talents français. L'établissement connaît ses heures de gloire. Malgré la reprise par les frères Costes, le restaurant sombre dans les abîmes jusqu'à ne plus être qu'une adresse à fuir. Début 2015, Richard Brun décide de prendre le commandement de ce beau vaisseau fantôme. Entrepreneur passionné de gastronomie à qui l'on doit notamment Le Pavé dans le IVème et le P'tit Bréguet dans le XIème deux bistrots très parigots, il lance des travaux qui dureront un peu moins d'un an pour redonner au lieu un lustre digne de son héritage et renouer avec le succès. Le Trésor nouveau est arrivé ! Originaire du Cantal, amoureux des beaux produits et de son terroir d'origine, Richard Brun réinvente l'établissement en mode bistrot chic, une brasserie élégante aux accents régionaux de bon augure.









Pierres apparentes et briques roses, aux murs de vieilles affiches publicitaires vantent les mérites des produits traditionnels d'Auvergne. Cheminée design qui rappelle les grands feux de bois, fauteuil façon peau de vache, parquet brut, salières et poivrières surmontées de cornes, lustres à pampilles et néons rouges, les clins d'œil télescopant joyeusement Paris et le pays des volcans se font canaille. Mais le phœnix de ces lieux est sans contexte la très agréable terrasse arborée, chauffée en hiver abondamment fleurie à la belle saison, un vrai rêve de parisien.

Au Trésor, un grand vent moderne souffle sur la cuisine de bistrot tradi. Le Chef Alain Stephan - Version Sud de Guy Savoy, Café Indigo, Pré carré, Bœuf à la mode à Versailles… - maîtrise avec esprit spécialités régionales qu'il épice d'une inventivité généreuse. Sa passion des beaux produits qu'il partage avec Richard Brun, exalte les saveurs du terroir. Attention, bistronomie épatante. Pièces de viande sélectionnées, veau d'Aveyron et du Ségala, bœuf de l'Aubrac, cochon Capelin, charcuterie Maison Conquet et aligot maison, l'Auvergne se fait gourmande. Tandis que les envies iodées sont pleinement satisfaites par le bar à huîtres normandes et bretonnes de Quiberon. Côté cave, les vins d'Auvergne de chez Desprat Vins jouent la carte séduction tandis que les différents terroirs trouvent leur expression dans une sélection de la Maison Richard.


Crédit Edouard Nguyen





Cuisine bistrotière savamment troussée, Le Trésor affiche la couleur dès les entrées, terrine du chef, os à moelle, gratinée à l'oignon, escargots de Bourgogne, foie gras de canard maison mais sait aussi séduire à travers des assiettes plus fusion. Le Gravelax de cœur de saumon maison, fromage blanc aux herbes - 12 euro - a le moelleux des chairs marinées à souhait et délicatement parfumées. Chamarré dans l'abondance de ses couleurs vives, l'Effeuillé d'avocat aux agrumes, crevettes marinées et vinaigrette acidulée -10 euro- lorgne du côté de l'Asie avec une touche sucré-salé joliment acidulée. La terrine du jour - 9 euro - se fait rillettes de canard, maison est-il nécessaire de le préciser. Et elles sont épatantes, savoureuses, onctueuses sans être grasses - dans l'idée "le confit, c'est pas gras". 








Les plats sont à l'avenant, pavé de bœuf, confit de canard, magret entier, milanaise de veau, suprême de poulet jaune fermier, jarret de cochon braisé, dos de cabillaud beurre crémeux à la gentiane et la sélection du Trésor sonne belle comme les régions, tartare de bœuf charolais, saucisse d'Auvergne de cochon Capelin, entrecôte d'Aubrac, planche du bougnat charcuterie et fromages d'Auvergne.

Ma curiosité m'a mené vers le très contemporain Burger du Trésor et ses frites maison - 17 euro. C'est un pic, c'est un cap, c'est une péninsule. Maousse costaud, le burger et son bun maison ultra-moelleux est extra-généreux. Viande d'origine, coquette tranche de lard, fromage goûteux, tomate, salade, oignons, un sommet de gourmandise, un Everest gourmet. Les frites sont à elles seules tout un poème. Rareté succulente car à Paris, on malmène trop souvent ce classique qui requiert un certain tour de main. Le Steak de thon sauce vierge, impeccable cuisson, se promet plus diète tandis que le Jarret de cochon affirme son terroir.






Si après pareille ripaille, l'idée d'un dessert me paraissait un peu superfétatoire celui du jour était immanquable. Le crumble aux mirabelles, l'un de mes fruits préférés, gaillardement noix de cocoté - oui, je sais, j'invente des mots - fond divinement en bouche, la juste touche de sucre laissant aux prunes l'occasion d'exprimer tout leur parfum.

Vous l'aurez donc compris, ce Trésor nouvelle mouture est à inscrire d'urgence dans vos petits papiers. Je ne saurais être trop dithyrambique tant l'adresse m'a séduite. A ceci ajoutez trois rendez-vous hebdomadaires : le lundi soir Aligot à gogo, le mardi droit de bouchon offert. Le dimanche un brunch buffet à volonté sera lancé très prochainement : charcuteries et fromages auvergnats, viennoiseries artisanales, fruits frais, mini-burger - 29 euro - et nous sommes comblés.

Richard Brun, le propriétaire, a pensé les choses en grand car le Trésor se déclinera très bientôt en trois adresses sur le même bout de trottoir, trois état d'esprit gérés par une même cuisine. Le Trésor bistrot chic dont je viens de vous entretenir, juste à côté Le Comptoir du Trésor un bar à cocktails ambiance newyorkaise où siroter des breuvages colorés dès maintenant qui proposera très bientôt lobster rolls et burgers et un dernier établissement voisin qui ouvrira plus tard La rôtisserie du Trésor hommage au poulet grillé sous toutes ses formes. Je n'aurai qu'un mot : hâte !

Le Trésor
9 rue du Trésor - Paris 4
Tél : 01 42 71 35 17
Horaires : du lundi au jeudi et le dimanche de 12h à 23h - le vendredi et le samedi de 12h à 00h

Formule déjeuner (entrée du jour + plat du jour) : 15€
Prochainement Brunch le dimanche (buffet à volonté) : 29€
Service non-stop
Wifi gratuit - Terrasse chauffée




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post