vendredi 12 septembre 2014

Mes Adresses : Au fond du jardin, un brunch champêtre - 39 rue Pelleport - Paris 20



En flânant dans les rues parisiennes, il n’est pas rare d’apercevoir au hasard d’une porte entrouverte, de jolis secrets préservés par d’austères façades. Derrière les murs des immeubles cossus ou de surprenantes bâtisses sans prétention, se cachent des ilots de verdure préservés, des jardins qui ont traversé intacts le temps, des courettes arborées pleines de charme. Ouvert en juin dernier, à deux pas du quartier de la Campagne à Paris, un petit bistrot qui ne paie pas de mine réserve bien des surprises pour ceux qui auront la curiosité de l'explorer. Décoré dans un style lounge de bon aloi, le nom évocateur de ce restaurant, Au Fond du Jardin, prend tout son sens lorsque nos pas nous mènent jusqu’à la très spacieuse terrasse-jardin de 300 mètres carrés que rien ne pouvait laisser soupçonner. 







A la tête de ce nouveau projet champêtre, deux amis, Vanessa qui a fait ses armes à la Bellevilloise et David du 6B. L’ambiance y est chaleureuse, très bonne franquette, d’une simplicité revigorante dans la grande ville de tous les chichis. Aménagé de bric et de broc, chaises chinées dépareillées chamarrées, vénérable Chesterfield patiné au soleil, petit bar improvisé en palettes de chantier, espace de jeu pour les petits, chaises longues accueillantes, ce jardin extraordinaire a des allures de vacances prolongées. Je suis assez sensible à ce petit côté roots entre paillotte de bord de mer et joyeuse atmosphère de brocante. Une parenthèse dans le quotidien des urbains survoltés qui fait un bien fou. A l’intérieur une vingtaine de couverts, pas plus d’une cinquantaine à l'extérieur permettent d’apprécier la quiétude des lieux sans risquer la surpopulation. Tournois de pétanques, soirées musicales, karaoké au piano ajoutent leur touche de bonne bonheur. Dès les premiers frimas, la terrasse sera couverte et chauffée.

Au menu, petit déjeuner pâtisseries, granola home made, thé ou café, déjeuner sur place ou sandwiches à emporter, la carte évolutive aux prix raisonnables s’adapte en fonction du marché. L’apéro se fait dinatoire - carte des cocktails inspirée - même si l’on peut toujours craquer pour l’une des spécialités fusion du chef. Le fait maison est de rigueur. Plats minutes, planches de charcuterie et de fromage, burgers s’en sortent plutôt bien.



 


Je m’y suis rendue un dimanche en compagnie de ma cousine afin de découvrir le brunch au tarif très compétitif de 15 euro. C’est Byzance ! Trois plats au choix huevos macheros haricot blanc, english breakfast et œuf cocotte ricotta suivi de douceurs healthy salade de fruits frais, gaufre à la confiture fromage blanc parsemé de granola, une boisson chaude et un jus de fruit. Si l’équipe carbure au maximum, on la sent un peu débordée par le succès du lieu. Bien que le service soit des plus aimables, c’est un peu long. Le thé arrive à peine tiède et les jus de fruits annoncés faits maison sur la page Facebook sont en réalité en bouteille. Jus de fraise et citronnade ne laissent pas de souvenirs impérissables.








J’ai opté pour l’english breakfast se composant d’une assiette de baked beans, ces haricots blancs à la tomate typiquement britanniques, un œuf dont je ne saurais dire s'il est brouillé ou au plat ayant subi quelques turbulences, une petite saucisse et une tranche de bacon croustillante. Ca cale bien sans pour autant vraiment ravir les papilles. Je vous avouerais que le côté fait maison m’a laissée un peu sceptique. Comme un doute, sur les haricots qui ressemblent farouchement à ceux que j’achète en boîte dans une épicerie anglaise que j’apprécie. Sympa mais sans plus, légère déception. Ma comparse s’est laissée tenter par l’œuf cocotte ricotta pommes grenaille et salade. Très jolie présentation mais l’œuf cocotte un peu trop cuit n’est pas fou non plus. Côté sucré, les gaufres certes toutes mignonnes sont franchement riquiqui. La salade de fruit possède un certain peps et le yaourt parsemé de granola choco est ce qu'il y a de plus réussi sur cette assiette pas franchement gracieuse. Mon côté écolo grimace un peu devant les pots en plastique.

Le brunch, à mon goût, n’est donc pas incroyable car il est loin de tenir toutes ses promesses. Je trouve qu'il fait très cantine d'entreprise. L’équipe est tellement sympa que cela me chagrine un peu de vous le dire comme ça, tout à trac, mais je préfère être honnête. Cependant, Au Fond du Jardin est un lieu très inspirant pour prendre le thé ou l’apéro en profitant des derniers jours de beau temps. J’ai vu passer des assiettes de charcuterie et de fromage de toute beauté. Café à 1,20 euro, verre de vin à 3,50 euro, le demi à partir de 2,50 euro, cocktails à 7,50 euro, je pense que c’est LE spot incontournable de cet été indien afin de siroter un apéritif entre amis. Pour la cuisine et l'organisation des repas, il faudra encore un peu de rodage. J'ai bon espoir.

Au Fond du Jardin
39 rue Pelleport - Paris 20
Tél : 01 43 64 81 35
Horaires : du mardi au vendredi de 9h à minuit, le samedi de 10h à 1h et le dimanche pour le brunch de 11h à 16h

3 commentaires :

christine a dit…

Je trouve cela génial.

Isa a dit…

Cet endroit a l'air très très sympa , je note pour mon prochain séjour ;)
Sinon, j'ai voté ;)

AuroreInParis a dit…

Honnetement, je me retrouve pas souvent dans ce quartier, mais c'est vrai que le lieu a l'air sympa pour un apéro !

Share this

Related Post