mercredi 27 août 2014

Paris : Twisted Lamppost Star, une installation entre mobilier urbain et sculpture de Mark Handforth - Place de Bagnolet - XXème



L’une des  premières œuvres du parcours artistique du nouveau tramway parisien, dévoilée en avril 2012 avant même le lancement de la ligne T3b, est un singulier lampadaire rose situé aux portes de Paris. Mark Handsforth son créateur assimile la Twisted Lamppost Star à un « signal d’entrée dans la ville ». Le gigantesque réverbère fuchsia de 17 mètres de haut se dresse sur le rond point de la place de Bagnolet dans le XXème, halo de lumière bonbon dans les phares aveuglants de la ronde véhiculée. L’installation de cette sculpture monumentale, entre art contemporain et mobilier urbain, véritable prouesse technique de 3,5 tonnes d’acier galvanisé, aura duré une bonne semaine, du 1er au 8 avril 2012. Lorsqu’elle est illuminée pour la première fois le 15 décembre de la même année, à l’occasion de l’inauguration du tronçon nord-est du tramway le T3b, les mauvaises langues y voient un rapport direct avec les décorations de Noël. 








Les œuvres du parcours artistique du tramway parisien sont directement associées à la vie quotidienne justifiant leur présence à travers un rapport ludique au territoire et la dimension d’agrément évidente de créations fortes. Lampadaire régressif d’un rose pimpant, peint dans un dégradé de trois teintes afin d’obtenir malgré la hauteur une couleur égale jusqu’au sommet, Twisted Lamppost Star évoque dans un premier temps une paille à cocktail fantaisie ou une sorte de trombone plié en forme d’étoile par une main distraite et se terminant en une fleur lumineuse à cinq branches, un pissenlit sous acide.






Mark Handforth est familier du détournement d’objets du quotidien comme le mobilier urbain - bancs, lampadaires, panneaux. Extraits de leur contexte, démontés, remontés, pliés, tordus, réinventés, l’artiste se les approprie à la façon des Ready-Made de Duchamp. A travers son œuvre s’expriment des références directes au Pop Art auquel Mark Handforth emprunte de nombreux motifs, formes récurrentes, comme l’étoile, le cœur, les panneaux signalétiques détournés. La dimension poétique de ses installations évoque le Surréalisme, soulignant le rapport entre l’implication existentielle de la création et la réalité des objets détournés. A travers Twisted Lamppost Star, on peut découvrir chez Mark Handforth une certaine affinité entre l’esthétique de la ligne et le mouvement Minimaliste ainsi que l’importance de la lumière pour cet artiste. L’une des séries les plus fameuses qu’il a signées s’articule autour de sculptures lumineuses réalisées en tubes de néon rappelant les installations minimalistes de Dan Flavin.







Propulsées dans un nouvel espace décalé, au cœur de la ville et des galeries, les œuvres de Mark Handforth interpellent même les plus rétifs à l’art contemporain. Décloisonnant les formes d’expression artistique, elles sont empreintes d’une conscience aiguë de la réalité sociologique et de leur propre signification culturelle. Iconographie dérivée de l’environnement urbain, vocabulaire plastique emprunté aux objets courants altérés, sculptures et installations se référent les unes aux autres. La vision du spectateur évolue à mesure que s’accroit la connaissance de l’œuvre et que des connexions entre chacune se révèlent.

Twisted Lamppost Star - Mark Handforth
Parcours artistique du tramway T3b
Place de Bagnolet - Paris 20



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires :

Sheily a dit…

De jour, je l'avais trouvé étrange. De nuit, j'apprécie énormément.

Caroline a dit…

Les clichés que j'ai pris de jour m'ont tellement déçus que j'ai préféré ne pas les publier. Cette oeuvre perd beaucoup de son charme en pleine lumière.

Share this

Related Post