Cinéma VOD : Roxane, de Mélanie Auffret - Disponible sur OCS et Canal VOD



Raymond, producteur d’œufs bio en Bretagne, concilie son métier d’agriculteur et sa passion pour les belles lettres, le théâtre, en faisant chaque matin, après la récolte de la ponte, la lecture à ses gallinacées. En hommage à Edmond Rostand et à la pièce « Cyrano de Bergerac » pour laquelle il a un faible particulier, il a donné le prénom de Roxane à sa poule de compagnie. Lorsque la coopérative décide de ne plus acheter les œufs aux petits exploitants pour ne travailler qu’avec les plus gros producteurs, c’est le choc dans la région. Les élevages paysans sont menacés de faillite. L’épouse de Raymond, Anne-Marie, conseillère clientèle dans une banque, est décidée à soutenir son mari. Néanmoins, lucide quant à la situation de la crise agricole, elle envisage déjà de vendre certains terrains. Désespéré, Raymond essaie d’attirer l’attention du public sur sa ferme et la qualité de ses produits. Aidé par sa voisine anglaise qui lui donne des cours de comédie, il filme avec ses poules des mises en scène du théâtre classique, Molière, Rostand, Guitry. En espérant un buzz salvateur, il diffuse les vidéos sur Youtube et les réseaux sociaux.







Dans cette fable champêtre, la réalisatrice Mélanie Auffret, petite-fille de paysans bretons laisse transparaître toute la tendresse qu’elle éprouve pour cet univers cher à son cœur. Embrassant la réalité contemporaine de la ruralité en crise, la situation difficile des exploitants français, tout bio fussent-ils, la cinéaste déploie son intrigue sur une toile de fond au caractère social marqué. Cette histoire d’agriculteur qui cultive en secret une passion pour les mots assume son caractère de comédie feel good cocasse et décalé dont la morale serait de croire en ses rêves et à la force du collectif.

Sans perdre de vue l’idée du malaise paysan, Mélanie Auffret distille savamment humour candide, bons sentiments et comique de situation pour rendre hommage au monde rural breton. Elle met joliment en lumière le lien indéfectible entre les gens, délicieux personnages hauts en couleurs, pour en creux tracer le portrait d’une communauté solidaire qui fait face aux difficultés ensemble. En sous-texte, elle parvient à nous parler du péril des petites exploitations face à la violence économique des grands groupes industriels, la victoire des corporations déshumanisées. 




Incarnant un couple mis à l’épreuve, Guillaume de Tonquédec et Léa Drucker sont désarmants de naturel.  Lui taciturne et lunaire dans le rôle de Raymond confère un charme particulier à ce taiseux qui à défaut de parvenir à exprimer ses émotions, à poser des mots sur sa sensibilité, emprunte ceux des autres, ceux des pièces du répertoire classique. Léa Drucker, en Anne-Marie plus réaliste que son rêveur de mari, est lumineuse et touchante. Les poules engagées sur le film pour jouer la basse-cour voleraient presque la vedette aux comédiens tant ces volatiles sont sympathiques, en particulier Roxane incarnée par huit gallinacés Sussex, dressés pour l'occasion. Film tendre, sans prétention, cette jolie comédie réchauffe le cœur.

Roxane, de Mélanie Auffret
Avec Guillaume de Tonquédec, Léa Drucker, Lionel Abelanski, Kate Duchêne, Liliane Rovère, Michel Jonasz, Jean-Yves Lafesse
Sortie le 12 juin 2019
Disponible sur OCS et Canal VOD