Lundi Librairie : Rainbow pour Rimbaud - Jean Teulé



Rainbow pour Rimbaud - Jean TeuléA Charleville-Mézières, ville natale d’Arthur Rimbaud, Robert vit encore chez ses parents malgré ses trente-six ans. Tous les soirs, ce géant recroqueville sa longue silhouette de plus de mètres dans une armoire qu’il appelle son bateau et où il dort depuis son enfance au grand désarroi de ces géniteurs. Obnubilé par Rimbaud, Robert ne quitte pas un volume de la Pléiade des œuvres complètes du poète. A défaut de s’exprimer, il déclame des vers à la moindre émotion, joie, tristesse, colère. Si sa mère aux petits soins continue de couver le grand gaillard, son père excédé par son comportement et inquiet pour son avenir, décide d’intervenir. Il profite de l’absence de son fils pour démonter l’armoire. En découvrant la destruction de son refuge, Robert décide de partir sur les traces de son héros. Afin de prendre le train, il appelle les renseignements de la SNCF. C’est Isabelle qui lui répond. Cette heureuse nature, amoureuse des aubépines, vit seule. Cette conversation décousue avec Robert l’éblouit. Elle décide sur un coup de tête de prendre cet inconnu qu’elle n’a jamais vu sous son aile. Ils se retrouvent gare de l’Est. Puis partent en voyage au bout du monde, dans les pas de l’homme aux semelles de vent. Egypte, Ile Maurice, Sénégal, ensemble, ils découvrent l’amour alors que Robert s’identifie de plus en plus à Arthur.

Fable fantasque,  "Rainbow pour Rimbaud" est brodée sur la trame délicate de la poésie rimbaldienne. Dans ce conte pour adulte, l’auteur mêle ses mots aux vers du poète réinventant une musique particulière pas dépourvu d’un certain lyrisme. Premier roman de Jean Teulé, publié en 1991, ce texte illustre l’originalité d’un univers en germe. Sur le fil d’une histoire d’amour tragi-comique, le jeune écrivain exprime une grande sensibilité teintée d’un humour acide qui deviendra sa marque de fabrique.

Sans bouder une forme de trivialité cocasse qui baigne également l’oeuvre de Rimbaud, Jean Teulé s’attache avec empathie au destin d’êtres singuliers, pas tellement fait pour le monde tel qu’il va. Avec bienveillance, il imagine des excentriques baroques, émouvants, infiniment humains mais portés par une folie douce. Chacun à leur façon a conservé son âme d’enfant, une certaine candeur qui les déconnecte de la réalité. Robert et son obsession pour Rimbaud est en perpétuel décalage avec le réel, entre raison qui vacille et mystères de l’âme. 

Conteur par nature, Jean Teulé déploie un fil narratif aux rebondissements aussi savoureux qu’improbables. Il ponctue son histoire principale, cette grande fugue adolescente de deux grands enfants, d’interventions de quelques pages à la première personne du singulier par des personnages annexes, croisés sur la route. Le découpage cinématographique du récit suggère le mouvement du voyage, les délices des perles récoltées en chemin. Jean Teulé croque en quelques lignes des portraits saisissants, empreint de cocasserie. Il manifeste son goût pour l’évasion et un optimisme tenace face à l’amour inattendu. La poésie essence de la vie rêvée porte en elle la manifestation de l’esprit libertaire. Sous la plume délicieusement imagée de l’auteur, le roman se fait invitation à laisser libre cours à notre propre fantaisie.

Rainbow pour Rimbaud - Jean Teulé - Editions Julliard - Edition de poche Pocket