mardi 19 mars 2019

Cinéma : Résistantes. Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans - de Fatima Sissani



Trois femmes, trois militantes au sein du FLN, témoignent après des décennies de silence. Devant la caméra de Fatima Sissani, elles prennent la parole pour évoquer leur combat et le prix à payer pour leur engagement. Lorsqu’en 1954 la guerre d’indépendance éclate en Algérie, Eveline Lavalette-Safir, issue d’une famille de colons français installés en Algérie depuis deux générations, choisit de prendre le parti des opprimés, rejoint les rangs de la résistance algérienne. Arrêtée en 1956, torturée, elle est emprisonnée dans les geôles françaises pendant trois ans. Elle y rencontre Zoulikha Bekaddour, étudiante originaire de Tlemcen, militante pour l’indépendance, également arrêtée en 1956. Sœurs de combat, les deux femmes ne se sont jamais quittées. A la même époque, Alice Cherki, née dans une famille juive algéroise, étudie la psychiatrie et travaille avec Frantz Fanon. Engagée auprès du FLN, elle va connaître le même sort que ses deux camarades.






Les témoignages croisés de ces trois personnalités prennent ensemble l’ampleur d'un manifeste féministe puissant dont la sobriété, le dépouillement de la forme souhaité par la réalisatrice Fatima Sissani, souligne la profondeur. Les trois héroïnes de ce documentaire ont en commun une même franchise, une incroyable détermination et une grande pudeur. En acceptant de revenir sur leurs années de combat, elles contribuent à l’Histoire en replaçant les femmes au centre des mobilisations. Le regard particulier qu’elles portent sur cette période permet d’appréhender de leur point de vue féminin une époque racontée plutôt jusqu’à présent par les hommes. Elles évoquent la société coloniale ségrégationniste, la misère, l’antisémitisme. Elles se souviennent aussi de la beauté des paysages algériens. 

Quand la grande Histoire et les destins singuliers se rejoignent, les voix mêlées expriment la solidarité entre ces femmes pourtant si différentes de par leurs origines, leurs cultures. Engagées dans un même combat idéologique, partageant un goût commun de la musique et de la poésie, elles disent leur prise de conscience politique, le basculement militant. Bouleversantes, dignes, elles racontent les missions, la lutte, la clandestinité mais aussi l’horreur de la prison, des tortures, le terrible internement en hôpital psychiatrique, les traitements aux électrochocs. 




Soixante ans après la guerre d’Algérie, leur discours est toujours porté par la force de leurs convictions. Leur engagement par leur courage. La pugnacité intacte. A travers leurs mots, l’espoir brille encore malgré les désillusions de l’Algérie libérée, le dépit, la tristesse face aux détournements des idéaux de la lutte, le dépit quand il faut renoncer à la pluralité culturelle. Ce documentaire passionnant résonne singulièrement avec l’actualité des luttes contemporaines en Algérie.

Résistantes. Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans, de Fatima Sissani
Sortie le 20 mars 2019




Aucun commentaire :