vendredi 29 décembre 2017

Mes Adresses : Bistro Mavrommatis Passy, l'ambassade bistronomique de la gastronomie grecque - Paris 16



Mavrommatis, c'est l'histoire d'une famille, celle de trois frères d'origine chypriote qui ayant fait leur classe dans les épiceries-traiteurs de la Capitale ouvrent leur première adresse dédiée aux produits grecs en 1981, dans le Vème arrondissement. Leur nom est devenu une véritable référence. Missionnaires du goût, ils ne cessent à travers de nouvelles adresses de nous faire redécouvrir cette gastronomie gorgée de soleil, sa finesse, sa diversité, qui pâtit des approximations des cantines parisiennes. Générosité, goût du partage, convivialité, authenticité et amour des beaux produits, les établissements Mavrommatis célèbrent à travers les trésors culinaires helléniques, un art de vivre épicurien. Quatre restaurants à Paris, neuf boutiques traiteurs à Paris, Marseille, Saint Laurent du Var, un restaurant sur l'île de Chypre forment cet univers gourmet qui célèbre les plaisir culinaires grecs. Aujourd'hui, je vous emmène découvrir le bistrot gastronomique de Passy, une belle expérience ensoleillée.












En lieu et place de l'ancienne boutique Hédiard de Passy, l'adresse gourmande signée Mavrommatis du XVIème arrondissement est plurielle. Epicerie fine, traiteur, bar à mezzés et cave à vins au rez-de-chaussée, elle cache à l'étage un charmant restaurant intimiste d'une quarantaine de couverts. Andréas Mavrommatis, chantre des cuisines chypriotes et grecques, a choisi d'y représenter toutes les saveurs souriantes d'une partition méditerranéenne ensoleillée. Les produits d'épicerie fine importés de Grèce, huile d'olive de Crète, miel de thym, poutargue, mettent à l'honneur les meilleurs producteurs et les petits artisans passionnés. 

Côté bar à mézzédès chauds ou froids, le choix est vaste, les déclinaisons classiques heureusement repensées feuilles de vigne. Tzatziki, moussaka, taboulé, poivrons grillés rencontrent des salades grecques, crétoises, chypriotes. Les traditionnelles brochettes rôties à l'horizontale, diététiques et savoureuses, tiennent le haut du pavé. Dans l'espace cave à vins, le vignoble grec, méconnu en France, se redécouvre avec passion tandis que s'organisent des dégustations de mastika de Chios et d'ouzo. 












Au premier étage, le bistrot gastronomique s'organise autour d'un espace lumineux ouvert sur les cuisines. Hêtre blond, matériaux bruts, bleu Méditerranée, soin du détail, très belles photos en noir et blanc signées Nikos Aliagas, un ami des Mavrommatis, forment un décor chaleureux et convivial à l'image de l'accueil, mené par Eric Bruyelle, ex de Guy Savoy. 

Le chef Roberto Rispoli, ancien chef du Carpaccio, le restaurant étoilée du Royal Monceau décline une bistronomie marquée par ses racines helléniques, ouverte à toute la Méditerranée et aux notes françaises. Les spécialités régionales d'une grande finesse font de l'œil à la Sardaigne, la Catalogne, le Liban. A la carte, le Sud ensoleille mézzédès froids et chauds, brochettes, plats du jour, assiettes dégustation. Poulpe grillé et Salades - Salade grecque féta d'Epiros, feuilles de câprier, olives, concombre, tomates, biscottes d'orge crétoise, Salade de champignons au parmesan épinard crème d'artichauts - ont des parfums d'été sur le bord de la Méditerranée.  

De l'Italie, Carpaccio de veau, artichauts en barigoule, sauce tonnato, jusqu'à Chypre, Halloumi et féta grillés, menthe, concombre et tomates, les assiettes voguent à travers les cultures gastronomiques. Pâtes "Gnocchi Sardi", escargots de Crète liés à la coriandre et ail doux, Moussaka d’agneau et veau, aubergine, courgette, concassé de tomates, Veau confit-rôti, pilaf de boulgour à la tomate, petits légumes, font rimer tradition et modernité avec panache.











En entrée, la dégustation de mézzédès met la barre très haut. Particulièrement réussi, parfumé et férocement subtil le tarama Mavrommatis, préparé avec 70% de poisson, redonne ses lettres de noblesses à cette spécialité injustement galvaudée par l'agroalimentaire. L'Houmous est divinement crémeux, le Caviar d'aubergine fleure bon l'huile d'olive. La fraîcheur du Tzatziki s'épanouit dans l'onctuosité d'un yaourt grec très fin qui se retrouve dans le savoureux Ktipiti - poivron fêta, yaourt grec.

Spirituelles, les Kéftedès, boulettes de viande au citron, bœuf, porc et veau roulent sur leur lit de pâtes d'avoine préparées façon risotto, intensément parfumé par un confit de 7 légumes au raz-el-hanout. Cuisson maîtrisée et nacre avantageuse, le Bar bio de Corse, fondue de fenouil, condiment persil, célèbre le régime crétois avec une belle évidence. Allègre, la Salade de champignons à la grecque trottine derrière dans des nuances raffinées. 





Les desserts sont à l'avenant, touche régressive en plus. L'amabilité riante du Mahalépi, une crème de lait à la fleur d'oranger et pistaches concassées répond à la tenue toute française d'une Tarte à la pistache, crème frangipane à la pistache et cassis, sorbet cassis dont les douces saveurs toute de bienveillance ont des accents de vacances méridionales. 

Je tiens particulièrement à souligner l'accueil et le service adorable. Soigné, précis dans ses explications et de ce fait patient avec les hurluberlus dans mon genre, le personnel fait vraiment la différence apportant dans son sourire la luminosité des Cyclades. Une adresse épatante !

Le Bistro Mavrommatis Passy
70 avenue Paul Doumer - Paris 16
Tél : 01 45 35 96 50
Carte : 45-60 euros
Horaires du bistrot : déjeuner de 12h à 14h15, dîner de 19h à 22h30
Fermé le lundi et le dimanche

Aucun commentaire :