mardi 30 septembre 2014

Lubie Vernis : And the moonbeams... - Collection Heavenly Quotes - A-England

And the moonbeams... - Collection Heavenly Quotes - A-England

And the moonbeams est un vernis que l'on peut utiliser tel quel ou en top coat. Sa base jaune pâle dorée est relevée par une myriade de paillettes aux formes variées qui lui apporte un chatoiement discret s'intensifiant avec le mouvement et les modifications de luminosité. 

La formule est très agréable à appliquer. En une couche, il est translucide, ce qui en top coat donnera un coup d'éclat lumineux précieux à votre manucure. En deux couches - comme sur les photos - il est presque opaque mais reste subtilement diaphane laissant à peine apparaître l'ongle. Une transparence qui passe inaperçue lorsque les particules pailletées scintillent au soleil. Le temps de séchage est bon et la tenue excellente.

lundi 29 septembre 2014

ParisianShoeGals participe à la 5ème édition des Golden Blog Awards dans la catégorie Paris



Chers lecteurs, l'heure est grave ! Nan, j'déconne. Bon, ce petit billet pour officialiser ce que la plupart d'entre vous sait déjà - ça ne fait jamais que quinze jours que je vous bassine chaque jour avec ça [Monsieur me dit 16. Monsieur en aurait-il déjà marre ?] - ParisianShoeGals participe à la phase de pré-sélection de la cinquième édition des Golden Blog Awards aka le vote du public dans la prestigieuse catégorie Paris parrainée par la Mairie de Paris. Une certaine logique dans le schmilblick, me direz-vous. C'est la foire d'empoigne sur les réseaux sociaux, les appels aux votes se multiplient, ça roucoule, ça roule du croupion, ça joue du battement de cils pour séduire, pour te séduire ô toi lecteur. En résumé, jusqu'au 23 octobre, pour soutenir votre blog préféré - même si ce n'est pas le mien et même si ça me vexe mais bon ça c'est juste les hormones, je viens de changer de pilule et je suis paraît-il spécialement casse-bonbons en ce moment.

vendredi 26 septembre 2014

Mes Adresses : Dîner dégustation à l'occasion des 150 ans de la Brasserie Bofinger et découverte de la carte d'automne



Lorsqu’en 1864, le colmarien Frédéric Bofinger fonde une belle brasserie à la française rue Saint Antoine, rebaptisée en 1877 rue de la Bastille, il est bien décidé à conquérir les palais parisiens grâce aux spécialités de sa région natale, l’Alsace et une innovation remarquable la bière à la pression. La Brasserie Bofinger voit le jour sous les auspices de la Belle Epoque dont elle conserve encore aujourd’hui tous les attraits architecturaux. Rénovée avec soin au cours des décennies, elle a su conservé son cachet authentique, jusqu’à mériter en mars 1989 une inscription à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Amateurs de choucroutes garnies, de fruits de mer, de foie gras maison ou du célèbre pâté en croûte Bofinger, s’y pressent de nos jours avec autant d’appétit qu’il y a 150 ans. Grands de ce monde et gourmets de tout horizon viennent découvrir la cuisine du Chef George Belondrade dont la spécialité, la choucroute de la mer, fait perdurer la tradition et la générosité d’une institution de la gastronomie parisienne.

jeudi 25 septembre 2014

mercredi 24 septembre 2014

Paris : Village de la Campagne à Paris, la quiétude bucolique d'un havre fleuri en plein cœur de la ville - XXème



La porte de Bagnolet, sous ses aspects très urbains, réserve quelques jolies surprises à ceux dont la curiosité les pousserait à s’aventurer au-delà du dédale des ruelles du XXème arrondissement. En remontant un peu vers le nord, depuis la place Edith Piaf jusqu’à celle d’Octave Chanute, le flâneur accède à un hameau préservé, ilot verdoyant aux ruelles pavées délimité par le boulevard Mortier, la rue du Capitaine Ferber et la rue Géo Chavez. Quiétude rare, isolée de la ville par sa géographie légèrement surélevée, la Campagne à Paris est l’un de ces jolis quartiers insolites dont la Capitale a le secret. Pavillons de ville abondamment fleuris, calmes allées où prospèrent glycines vénérables, rosiers opulents, passiflores somptueuses, lilas, jardinets arborés, le temps suspend son vol au cours d’un bel après-midi d’été. La Campagne à Paris se compose de trois rues principales, les rues Paul Strauss, Irénée Blanc et Jules Siegfried et quatre venelles parées d’escaliers permettant une ascension de la petite butte n’ayant pris de nom qu’en 1994, la rue Georges Perec, la rue Père Prosper Enfantin et la rue Camille Bombois.

mardi 23 septembre 2014

Lubie Vernis : Beauty never fails - Collection Heavenly Quotes - A-England

 Beauty never fails - Collection Heavenly Quotes - A-England

Beauty never fails est un vernis dont la base vert sapin presque noire est rehaussée d'une multitude de paillettes émeraude, or, olive et bronze pour un subtil chatoiement qui donne beaucoup d'effet à cette teinte very dark.

La formule est des plus agréable à appliquer et pour les plus douées une seule couche suffit à obtenir une opacité parfaite - donc deux pour moi, en une seule les contours ne sont pas nets, c'est pas demain la veille que j'obtiendrais le statut de nailista confirmée. Le temps de séchage est excellent et la tenue impeccable même si je préfère toujours ajouter un top coat car je suis la pro du jardinage sur manucure fraîche. Ne cherchez pas, il n'y a pas la lumière à tous les étages.

lundi 22 septembre 2014

Lundi Librairie : Braquo dans l'Underground - Le retour du Mec de l'Underground avec un opus auto-édité



Braquo dans l'Underground - Le retour du Mec de l'Underground avec un opus auto-édité : Le Mec de l'Underground est de retour avec toute sa clique, Malo Kid, la frelonne et Lakdhar. Toujours aussi déjantés, toujours aussi fauchés, ils décident de braquer les frères Gazi, les plus gros caïds de la région parisienne, maîtres incontestés de la zone et des trafics en tout genre. Opération suicide chez les braquignoles de l'underground qui se retrouvent très vite dans une situation improbable, sans butin mais vrais gros durs aux trousses. Trame barrée, péripéties invraisemblables, personnages hallucinés sous influences, le tout mené à un train d'enfer, ça va saigner.

samedi 20 septembre 2014

Mes Adresses : Cape and Cape, le spécialiste du rooibos et du thé africain



Boisson traditionnelle d’Afrique du Sud, le rooibos - buisson rouge en Afrikaans - rencontre de nos jours  un franc succès en Occident, séduisant buveurs de café et de thé aussi bien que les néophytes en tisanes diverses. Tout d’abord bu en infusion par les indigènes des hauts plateaux du Cederberg, montagnes situées à 200km de Cape Town, ce breuvage aux vertus étonnantes s’est répandue dans la population qui la boit surtout avec du lait et du sucre tandis que dans le reste du monde, on l’apprécie plutôt nature. Improprement surnommé le thé rouge, le rooibos fait partie de la famille des acacias. La plante est répertoriée depuis plus de 300 ans mais n’ai été cultivée à des fins commerciales qu’à partir des années 30. Sol pauvre et acide, climat chaud et sec, le buisson pourtant rustique refuse d’être implanté ailleurs que sur ses terres natales et toutes les tentatives pour le faire pousser ailleurs qu’en Afrique du Sud ont échouée. Passionnés par l’Afrique moderne et collectionneurs d’art, Matthias et Gervanne Leridon sont tombés sous le charme de cette boisson à nulle autre pareille. En 2013, ils créent Cape and Cape en hommage à la région située entre Northern Cape et Western Cape où prospère le rooibos. Découvreurs de grands crus et de terroirs précieux, ils s’intéressent également aux thés rares africains. Cape and Cape privilégie l’échange et les liens durables avec les petits producteurs, détenteurs d’un savoir-faire unique, permettant la sublimation du produit tout en respectant la philosophie du commerce équitable. Pas d’intermédiaires et produits d’exception.

vendredi 19 septembre 2014

Expo : Dali fait le mur à l'Espace Montmartre - 22 artistes de street art revisitent l'univers de Salvador Dali - Paris 18

Salvador Dali et Arnaud Rabier - Dali fait le mur


Sous la houlette de Véronique Mesnager, commissaire de l’exposition, L’Espace Montmartre Dali présente jusqu’au 15 mars 2015 un projet fort mettant en parallèle la création du street art et l’univers surréaliste du maître, Salvador Dali. Carte blanche a été donnée à vingt deux artistes urbains afin de réaliser des œuvres entre hommage et dialogue, une rencontre à travers le temps entre la création contemporaine de rue et le génie créatif de l’homme aux moustaches. Akiza, Artiste Ouvrier, Fred Calmets, Codex Urbanus, Btoy, Hadrien Durand-Baïssas, Jadikan, Jérôme Mesnager, Les King's Queer, Kool Koor, Kouka, Levalet, Thomas Mainardi, Manser, Nikodem, Nowart, Paella, Pioc PPC, Sack, Speedy Graphito, Valeria Attinelli, Zokatos ont relevé le défi. Emulation et mise en lumière des similarités, confrontation et connexion des idées, les voies de chacun se retrouvent à la croisée des chemins sous le signe de l’indépendance.

jeudi 18 septembre 2014

Résultats du 3ème concours anniversaire : Quelles sont les gagnantes qui repartiront avec James, Michael et Ryan - ou tout du moins les t-shirts créés en exclusivité pour fêter la rubrique Thursday Oh Yeah


Mais dites donc, je n'aurais pas oublié de publier les résultats du troisième concours célébrant les trois ans de ParisianShoeGals ? Nan, en fait, je n'ai pas oublié mais je suis un peu longue à la détente. La blondeur sans l'aide de Dieu à grand renfort d'ammoniaque, ça vous ralentit légèrement les neurotransmissions. C'est Monsieur qui le dit. En même temps, lui, il est blond, pour de vrai de vrai et de partout. La meuf qui balance. Détails intimes, croustillants et vilenies ! Bah quoi, on fête la rubrique sexy du blog ou pas ? Thursday Oh Yeah !!! Mais je m'égare. On ne règle pas ses comptes devant tout l'internet mondial, on ne lave pas son linge sale en public, on est gracieuse, souriante et douce avec l'être de lumière qui accepte de partager sa vie avec une trublionne ascendant saltimbanque - il a été très sarcastique ce soir, je me venge bassement, namého !

Music : Hozier - Take Me To Church


My lover's got humour
She's the giggle at a funeral
Knows everybody's disapproval
I should've worshiped her sooner

If the heavens ever did speak
She's the last true mouthpiece
Every Sunday's getting more bleak
A fresh poison each week

mercredi 17 septembre 2014

Paris : Concours à l'occasion de la Journée du Transport Public, tentez de gagner votre forfait annuel Navigo 5 zones



Si vous suivez un peu le blog, vous devez déjà savoir que n’ayant pas le permis, en tant qu’authentique parisienne, je suis une grande utilisatrice des transports en commun. Le pass Navigo est mon meilleur allié, raison pour laquelle je me sens particulièrement concernée par le sujet dont je vais vous parler aujourd’hui. Le samedi 20 septembre prochain se déroulera la 8ème édition de la Journée du Transport Public. Organisée par la GIE Objectif Transport Public, le STIF - le syndicat des transports d’Ile de France - géré par la Région Ile de France, la Ville de Paris et les sept autres départements franciliens formant le Grand Paris, elle aura pour thème la valorisation du déplacement loisir grâce aux transports en commun. Tourisme, sorties culturelles, vie sociale seront donc à l’honneur. A cette occasion, la Journée du Transport Public sera associée aux Journées Européennes du Patrimoine.  

mardi 16 septembre 2014

Lubie Vernis : Féline 71 - Collection Pink Panther - LM Cosmetic

 Féline 71 - Collection Pink Panther - LM Cosmetic

Féline 71 est un vernis rose bonbon parsemé de minuscule paillettes argentées qui donnent un effet givré très girly à cette couleur hommage à la Panthère Rose. Si dans l'absolu, ce n'est pas une teinte que je porterais tous les jours car elle fait très jeune fille - bah oui, je ne suis plus une perdrix de l'année, quoi. Ô rage, o désespoir, ô vieillesse ennemie... - je dois admettre que je ne suis pas insensible à son côté pimpant, légèrement régressif.

Une formule très agréable qui facilite l'application, deux couches pour une opacité parfaite et un temps de séchage excellent, c'est un sans faute technique. Quant à la tenue, elle m'a semblé bonne également mais je n'ai porté ce vernis qu'une seule journée. Ceci dit, vu comme je torture mes mains, c'est souvent suffisant pour déterminer la qualité de la tenue. 

lundi 15 septembre 2014

Lundi Librairie : Malavita - Tonino Benacquista



Malavita - Tonino Benacquista : Les Blake, famille américaine atypique, emménagent dans un petit village normand du nom de Cholong-sur-Avre. Frederick, le père, membre éminent de la Mafia new-yorkaise a témoigné lors d’un procès retentissant contre ses frères d’armes faisant tomber les plus grands parrains de la Cosa Nostra américaine. Repenti âprement recherché, c’est toute sa petite tribu qui se retrouve embarquée dans le programme de protection des témoins du FBI. Frederick le père, Maggie la mère, le fils Warren et Belle la fille, installés sous haute surveillance, s’essaient à la paisible vie de la province française. Malavita leur chien, un flegmatique bouvier australien, veille sur cette turbulente famille d’expatriés régulièrement déplacée afin de préserver leur couverture.

vendredi 12 septembre 2014

Mes Adresses : Au fond du jardin, un brunch champêtre - 39 rue Pelleport - Paris 20



En flânant dans les rues parisiennes, il n’est pas rare d’apercevoir au hasard d’une porte entrouverte, de jolis secrets préservés par d’austères façades. Derrière les murs des immeubles cossus ou de surprenantes bâtisses sans prétention, se cachent des ilots de verdure préservés, des jardins qui ont traversé intacts le temps, des courettes arborées pleines de charme. Ouvert en juin dernier, à deux pas du quartier de la Campagne à Paris, un petit bistrot qui ne paie pas de mine réserve bien des surprises pour ceux qui auront la curiosité de l'explorer. Décoré dans un style lounge de bon aloi, le nom évocateur de ce restaurant, Au Fond du Jardin, prend tout son sens lorsque nos pas nous mènent jusqu’à la très spacieuse terrasse-jardin de 300 mètres carrés que rien ne pouvait laisser soupçonner. 

jeudi 11 septembre 2014

Thursday Oh Yeah ! : Idris Elba, 10 anecdotes torrides



Idris Elba, l’homme du jour, sexy britannique sachant parfaitement manier l’accent américain, est à la fois comédien, chanteur, dj, producteur. Personnellement, je l’ai découvert dans la série Luther où il est à tomber de virilité tout en nuance mais il avait déjà participé au succès d’une autre série, américaine celle-ci, The Wire. Curieusement, en fouinant dans sa filmographie, j’ai découvert qu’il avait joué un petit rôle dans le film Belle Maman de Gabriel Aghion en 1999 avec Catherine Deneuve, Vincent Lindo, Mathilde Seigner. Depuis, il joue dans de grosses productions où son interprétation dans des seconds rôles est souvent remarquée.  28 semaines plus tard en 2007, American Gangster de Ridley Scott en 2007, RocknRolla de Guy Ritchie en 2008, Unborn de David S.Goyer, The Losers de Sylvain White en 2010, Thor de Kenneth Branagh en 2011, Prometheus de Ridley Scott en 2012, Pacific Rim de Guillermo del Toro en 2012. Le rôle de Nelson Mandela dans le biopic datant de 2013 lui ouvrira certainement enfin la voie vers les premiers rôles. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Idriss Elba, sous vos applaudissements !

Music : Kid Francescoli And Julia - My Baby


My baby, I know I made you angry
But you love me
I love the way you kiss me kiss me once though
Before I really think, because I love you
So won’t you forgive me now

mercredi 10 septembre 2014

Résultats du 2ème concours anniversaire : Qui a gagné mes 3 derniers coups de coeur littéraires ?


Décidément, je suis comme le lapin d'Alice, en retard, en retard, en retard, je suis en retard... Mais comme le dit la sagesse populaire, mieux vaut tard que jamais ! Roooh la vieille excuse. Même pas honte. Concernant le deuxième concours d'anniversaire pour fêter les trois ans du blog, je vous proposais de tenter de gagner mais trois derniers gros coups de coeur littéraires : Rue des Maléfices de Jaques Yonnet dont je vous parlais ici, Maria avec et sans rien de Joan Didion que vous retrouverez là et La ferme africaine de Karen Blixen. Trois livres superbes que je ne saurais trop vous recommander. N'hésitez pas. Chacun à leur façon, ce sont des chefs-d’œuvre. J'ai d'ailleurs été enchantée de découvrir vos coups de coeur dans toute leur variété et particulièrement touchée de la façon dont vous avez exprimé cette belle aventure des mots.

mardi 9 septembre 2014

Lubie Vernis : She walks in beauty - Collection Heavenly Quotes - A-England

 She walks in beauty - Collection Heavenly Quotes - A-England

She walks in beauty est un vernis texturé complexe dont la base or pâle irisée est relevée par une multitude de paillettes roses larges de forme hexagonale et d'autres plus fines de forme classique. Une teinte surprenante très changeante selon la lumière, franchement rose sous certains éclairage faisant ressortir les particules pailletées ou tout à fait dorée sous d'autres.

Ce vernis est un tout petit plus délicat à poser du fait de son effet de texture que les couleurs plus "sobres" de la marque A-England mais demeure tout de même fort agréable. Opaque en deux couches, il sèche très rapidement et la tenue est irréprochable. Du fait de la concentration de paillettes, il est cependant un peu difficile à retirer. Il faut s'armer de patience.

lundi 8 septembre 2014

Lundi Librairie : La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joël Dicker



La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joël Dicker : Markus Goldman, jeune écrivain dont le premier roman a été chaleureusement accueilli par la critique et plébiscité par le public, affronte le syndrome de la page blanche. Afin de surmonter ses blocages, il décide de retourner auprès de son mentor qui fut autrefois son professeur et qui est devenu son ami, le célèbre Harry Quebert. Celui-ci considéré comme l’un des plus grands auteurs de son temps n’a pourtant jamais cédé aux sirènes de la ville et a passé toute sa vie dans la petite ville d’Aurora, New Hampshire, là même où, il y a trente ans, il écrivait le livre qui lança sa carrière, l’histoire d’une idylle entre une jeune femme et un homme plus âgé. Marcus replonge dans son propre passé et se souvient de la rencontre décisive avec son maître en littérature grâce auquel il cessa d’être un truqueur pour se réaliser. Pendant son séjour chez Harry, il trouve par hasard, cachée dans la bibliothèque, une boîte contenant de troublants souvenirs datant de plus de trente ans qui évoquent la liaison du grand écrivain avec une adolescente de quinze ans, Nora Kellergan. Alors qu’Harry élude les questions trop précises de son protégé, le corps de la jeune fille portée disparue depuis 1975, est découvert enterré dans son jardin avec le manuscrit original du roman d’amour qu’il lui avait dédié. Harry Quebert est accusé de meurtre. Markus, convaincu de l’innocence de son mentor, mène l’enquête en parallèle de celle de la police malgré les pressions diverses qui tenteraient de l’en dissuader.

samedi 6 septembre 2014

Paris : Les sources de Belleville Part. 1 - La rue des Cascades - XXème



Je vous emmène une nouvelle fois en promenade du côté de Belleville. Entre la rue de Ménilmontant et le point culminant de Paris du côté de la rue du Télégraphe, de nombreuses venelles au charme authentique portent des noms évocateurs. Rue des Rigoles, rue de la Duée, rue de la Mare, rue de Savies autant d’appellations en référence aux sources de Belleville qui alimentèrent la Capitale en eau depuis l’époque gallo-romaine jusqu’au XVIIIème siècle. Je me suis amusée à retracer le parcours de ces flots domptés par la main de l’homme en suivant les rues qui au-delà de leur nom laissent encore affleurer ici et là les vestiges des aqueducs du nord de Paris. Agréable flânerie au fil de l’eau, riche en découvertes. Dans ce premier volet sur les traces des sources de Belleville, j’ai suivi la rue des Cascades. Elle prend naissance place Krazucki à quelques mètres de la rue des Pyrénées et descend en sinuant jusqu’à la rue de Ménilmontant.

jeudi 4 septembre 2014

Thursday Oh Yeah ! : Pio Marmaï, 10 anecdotes tout en simplicité



Pio Marmaï, l’homme du jour qui vient de fêter ses 30 ans en juillet dernier est issu d’une famille d’artistes. A son palmarès, on compte une quinzaine de films et deux nominations aux César. Il a conquis le cœur du grand public en se révélant dans un premier rôle aux côtés de Louis Bourgoin dans le film Un heureux événements de Rémi Bezançon en 2011. Longtemps abonné aux rôles de marginaux ou de voyous,D’amour et d’eau fraîche, Contre toi, Mon père, Francis le Belge, il est aujourd’hui l’atout charme du cinéma français. 2014 a été sa grande année puisqu’il a enchanté les écrans avec pas moins de cinq longs métrages dont La Ritournelle de Marc Fitoussi, Des lendemains qui chantent de Nicolas Castro et toujours à l’affiche Maestro de Léa Frazer. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Pio Marmaï sous vos applaudissements !

Music : Janelle Monáe - Tightrope


Whoa
Another day
I take your pain away

Some people talk about you
Like they know all about you
When you get down they doubt you
And when you tipping on the scene
Yeah they talkin' about it
'Cause they can't tip all on the scene with you

mercredi 3 septembre 2014

Résultats du 1er concours anniversaire : Qui a gagné les 5 vernis A-England de la collection Heavenly Quotes ?


Le temps file, le temps court, je ne le vois pas passer. J'en aurais presque omis de publier les résultats du tout premier concours d'anniversaire célébrant les trois ans du blog. Petit récapitulatif des faits. Il s'agissait de tenter sa chance avec à la clé un superbe lot, les cinq vernis de la collection Heavenly Quotes de la marque britannique A-England. Afin de participer, il suffisait de me suggérer le nom d'un bel homme susceptible de faire l'objet d'un portrait en dix anecdotes afin d'alimenter la chronique sexy du jeudi, le beau gosse en question ne devait pas avoir déjà été à l'honneur dans le Thursday oh Yeah. J'ai lu avec intérêt vos suggestions. J'ai bien repéré les petites malines qui plutôt que de checker les épisodes précédents ont préféré me citer des moches totalement inconnus ou presque. Même si ce n'est pas très fair play, je dois avouer qu'il y a de l'idée. J'ai également ronchonné contre celles qui m'ont donnée des noms de jolis garçons déjà passés par là - nan mais sérieusement, si vous avez la flemme de regarder les archives, ce n'est pas très compliqué de taper le nom du blog plus le nom du séducteur qui vous fait craquer histoire de vérifier si oui ou non, il apparaît dans les parages. La prochaine fois, je ne laisse pas de seconde chance ! 

mardi 2 septembre 2014

Lubie Vernis : Grey 293 - Barry M

Grey 293 - Barry M

Grey est un vernis gris souris finition crème dont la teinte me semble idéale pour l'arrivée de l'automne. Sobre sans être tout à fait classique, cette couleur s'adapte à toutes les carnations.

La formule est très agréable. Facile à appliquer, je crois que pour les nailistas soigneuses, une seule couche pourrait suffire à obtenir une opacité correcte. J'ai posé ici deux couches pour un rendu très laqué, nickel sans effort. Le temps de séchage est optimal et la tenue vraiment épatante. Une nouvelle fois, un sans faute pour Barry M et ses vernis à tout petit prix.

lundi 1 septembre 2014

Lundi Librairie : Rue des Maléfices, chronique secrète d'une ville - Jacques Yonnet



Rue des Maléfices, chronique secrète d'une ville - Jacques Yonnet : Fait prisonnier par les Allemands en 40, Jacques Yonnet s’échappe et rejoint la Résistance. Entre deux faits d’arme, il fréquente un Paris peuplé de gouapes, d’apaches, de gagneuses. De troquets en estaminets, de recoins louches en lieux clandestins, il trace la chronique poétique des bas-fonds où le fantastique se mêle à la vie de tous les jours, de toutes les nuits. Ses pérégrinations révèlent le merveilleux urbain et les chimères d’une ville disparue. Le quotidien de la faune interlope, le petit peuple de Paris, entre bohème et cloche sous l’Occupation et durant l’après-guerre ressemble à s’y méprendre à la Cour des Miracles évoquée par Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris. La rue des Maléfices, hantée par le spectre de François Villon, c’est la rue Xavier Privat, à deux pas de la Cathédrale, où résonnent encore la légende des moines anthropophages, celle des Coquillards et la musique des bohémiens sur le parvis.