Paris : Fontaine de la Baleine Bleue - Square Saint Eloi - XIIème



Le jardin de la Baleine Bleue comme le surnomment les riverains est une bouffée d’oxygène au cœur de la cité défigurée par une vision architecturale brutaliste peu préoccupée par la dimension humaine de l’espace urbain. Cèdres bleus de l’Atlas, peupliers d’Italie, érables et pins noirs d’Autriche, la diversité des essences en fait un endroit passionnant pour les amateurs d’arboriculture. Le Square Saint Eloi a été crée en 1974 lors de la réhabilitation du quartier, à l’endroit exact où se dressait le château mérovingien du roi Dagobert. Un couvent de Mathurines occupe les lieux jusqu’au début du XIXème siècle, époque à laquelle il est remplacé par une filature d’étoffes puis par une manufacture de papiers peints. La zone aux environs était jusque dans les années 60, à l’instar du boulevard Saint Antoine, dédiée à l’artisanat comme la ferronnerie d’art et l’ébénisterie. Petits ateliers, modestes fabriques, maisons individuelles formaient un paysage aux rues étroites et fort encombrées. Depuis, elle a évolué vers une approche minérale de la ville, entre barres d’immeubles au vieillissement précoce et bétonnades diverses. De modestes espaces verts ponctuent cet ensemble distillant avec parcimonie des respirations, nécessaires effets de chlorophylle.










Lors des travaux d’agrandissement du square datant de 1982, l’architecte Michel Le Corre imagine une fontaine surmontée d’un sympathique cétacé azur dont il confie la réalisation à la sculptrice Gabrielle Brechon. Elle recouvre la forme en résine polyester d’une mosaïque rappelant la gamme de couleurs des fonds marins, dégradés aquatiques céruléens.

Aujourd’hui, malgré l’arrêt des jets d’eau et l’outrage du temps, la baleine bleue a conservé toute sa puissance poétique, évoquant la beauté de la nature sauvage dans un environnement qui en est cruellement privé. La mairie de Paris a lancé un appel d’offre afin de procéder à une rénovation complète du bassin ainsi que de la sculpture.










S’il vous arrivait de faire un tour du côté de Reuilly Diderot, prenez quelques minutes pour aller faire un crochet par le quartier piéton Saint Eloi et dire bonjour à la baleine au sourire aussi énigmatique que celui de Mona Lisa.

Square Saint Eloi dit square de la Baleine Bleue
Accès par le 11, rue du Colonel Rozanoff (ruelle piétonne juste à la sortie du métro au niveau de la Poste) ou par la rue Sainte Claire Deville - Paris 12 
Métro : Reuilly Diderot lignes 1 et 8


Square Saint Eloi