lundi 25 juillet 2016

Lundi Librairie : Des chauves-souris, des singes et des hommes - Paule Constant



Sur les berges du fleuve Ebola au Congo, Olympe, sept ans, serait bien partie chasser dans la montagne avec les garçons. Mais ils l'ont écartée en se moquant. Fillette de la tribu Boutouls, un peuple de chasseurs-cueilleurs reconverti dans l'hévéa, la gamine est mal-aimée, soupçonnée d'être porteuse d'envoûtements alors que ses frères sont célébrés. Lorsqu'Olympe recueille un bébé chauve-souris découvert sous un manguier, elle peut enfin exprimer l'amour. De retour de la forêt, les garçons du village ramènent la dépouille d'un gorille qu'ils prétendent, malgré la forte odeur de putréfaction, avoir tué. Si le grand singe est déjà faisandé, la tentation de faire un grand festin est trop forte. D'autant que la viande de brousse possède des pouvoirs magiques. A quelques encablures, Agrippine, Médecin sans Frontières, arrive dans un dispensaire tenu par des sœurs, une mission catholique d'où devrait partir une nouvelle campagne de vaccination. Virgile, un jeune ethnologue, petit-fils d'un médecin-général de la Coloniale voit ceci d'un mauvais oeil. Le long du fleuve, un mal mystérieux frappe et se propage.

Loin des clichés, Paule Constant raconte une Afrique intime et douloureuse à travers un conte moderne déchirant. Si elle emprunte le ton de la fable pour évoquer la catastrophe sanitaire d'une fièvre hémorragique, c'est pour mieux souligner par cette légèreté paradoxale les ombres de la tragédie. Avec finesse, elle dépeint les ambiguïtés, rapports faussés entre Afrique et Occident, l'incompréhension entre les peuples. Sur les traces du virus, la romancière réveille les terreurs archaïques des grandes pandémies. La puissance du récit repose sur ces peurs primitives. Alors que chacun donne une explication, magie, science, nature révoltée, la recherche du bouc émissaire mène au sacrifice du désigné coupable.

Roman environnemental, l'auteur s'interroge sur les forces naturelles en action, comment le bouleversement des écosystèmes, déforestation, cultures intensives, épandage, braconnage permet le réveil de germes en sommeil. Les nouvelles maladies traversent les espèces animales, la chauve-souris porteur sain, le gorille porteur infecté, jusqu'à l'homme. Destins funestes et péripéties, le long du fleuve Ebola se sont les pirogues porteuses de liens qui répandent l'infection.

Talent de conteuse, plume sobre et poétique, récit sensible et grave, Paule Constant fait vibrer sa fibre africaine par le biais d'une fable tragique qui tendrait presque vers le thriller médical. Envoûtant, passionnant.

Des chauves-souris, des singes et des hommes - Paule Constant - Editions Gallimard





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post