vendredi 13 juin 2014

Mes Adresses : Brunch au restaurant de l'hôtel Edgar, terrasse de charme et quiétude villageoise - 31, rue d'Alexandrie - Paris 2



Micro-quartier populaire du Sentier, la Petite Egypte est délimitée par les rues d’Alexandrie, du Caire et du Nil. Si durant la semaine, l’animation industrieuse des divers commerces liés au prêt-à-porter bon marché y bat son plein, les lieux retrouvent une exquise quiétude le week-end. Au niveau du 31 de la rue d’Alexandrie, sur une placette arborée au charme villageois, un ancien atelier de confection a trouvé une seconde vie sous l’impulsion de Guillaume Rouget-Luchaire. Temps suspendu, atmosphère estivale dès les premiers rayons de soleil, murmure de la ville dont le ronronnement se fait oublier, pour un peu on jurerait le sud, ne maque que les cigales. Entièrement revisité dans la tendance design du moment, l’Edgar est une auberge urbaine dont chacune des 13 chambres a été décorée par un artiste du photographe Yann Arthus-Bertrand à Pascal Braultt styliste chez Chanel.


Edgar - Le restaurant
Edgar - Le restaurant
Edgar - Le restaurant
Edgar - Le restaurant


Le restaurant arbore une décoration bohème chic à l’avenant. Grands aplats bleu-turquoise, touches noires et blanches, mobilier scandinave esprit vintage récup, luminaire post-indus en cuivre jouent la carte de la séduction pour convaincre la pointilleuse clientèle des jeunes branchés. Le soir, c’est bar à cocktail avec tapas malins, pour le déjeuner et le dîner une table iodée qui fait la part belle aux produits de la mer et brunch le week-end. En cuisine, le chef belge Xavier Thiery qui s’occupe également le menu de l’American Bistrot rue de la Folie Méricourt dans le XIème, autre établissement co-géré avec Guillaume Rouget-Luchaire, a opté pour un menu néo-bistrot sans chichi misant sur la qualité des produits. Même si parfois les assiettes très simples - trop simples ? - font regretter un manque de travail, tout est bon sans condition. L’accueil enthousiaste et souriant devrait convaincre les plus récalcitrants. 


Edgar - La terrasse
Edgar - 31 rue d'Alexandrie - Paris 2


Samedi dernier, en quête d’une jolie terrasse qui ne soit pas prise d’assaut, météo radieuse oblige, je suis allée bruncher à l’Edgar en compagnie d’une acolyte de choc. Au menu de ce brunch - 27 euro - boisson chaude, jus d’orange frais, plat et dessert. Soyons honnête, il s’agit surtout d’une adaptation de la carte aux desiderata des fines bouches du dimanche. Ainsi pas de viennoiserie ni autres tartines de confiture mais une sélection de cinq assiettes pimpantes. Brouillade d’œufs bio, saumon fumé, pommes de terre sautées simple et avenante ou assiette scandinave hareng fumé, saumon Gravelax, tarama blanc, hareng mariné, pommes de terre tièdes, très colorée ou encore fish and chips sauce tartare de bon aloi.


Assiette végétarienne - Edgar
Burger - Edgar
Do Brazil - Glace de chez Pozetto - Edgar


J’ai opté pour une assiette végétarienne lentilles, œufs vapeur, betteraves, épinards, feta, radis, champignon, pommes de terre curieusement pas du tout assaisonnée - tendance healthy boring ou oubli ? - qui sans être mauvaise était tout de même franchement fadasse avec ses légumes peu préparés bêtement plantés là. Un filet d’huile d’olive, quelques goûtes de vinaigre balsamique, une pincée de sel auraient rendu vie à ce plat d’une tristesse ascétique. A mes côtés, c’était tout de même plus fun avec un burger de l’Aubrac - viande sélectionnée par Christian Valette - comté, oignons grillés fort en gueule et frites maison pas mal du tout.

Côté desserts, classiques de la pâtisserie tels que millefeuilles, babas au rhum et des fraises twistées avec un riz au lait Mara des bois ou des fraises shakées chantilly légère de mascarpone vanillée biscuit croquant. Il faisait chaud, c’était l’été - on y croit fort - et je cherchais du graphique - bonjour, je suis blogueuse, dites-moi quel est votre dessert le plus graphique qui rendra bien en photo ? - ce fut donc une coupe glacée Do Brazil, glace à la fleur de lait de chez Pozetto caramel, noisettes croquantes, chantilly arabica. Dans le genre calorique assumé plutôt sympatoche même si j’aurais préféré plus de crème glacé et moins de chantilly. Collez-moi du caramel dans n’importe quel dessert et je suis heureuse.

Evidence des produits sans falbala, assiettes copieuses, ce brunch qui n’en est pas vraiment un, a les défauts de ses qualités. Les plats mériteraient certes un peu plus de travail mais cela fait tout de même rondement l’affaire. J’y retournerai avec plaisir pour cette superbe terrasse mais je me pencherai plutôt sur la carte côté mer pour un déjeuner classique.

Edgar - Hôtel-restaurant
31, rue d’Alexandrie - Paris 2
Tél : 01 40 41 05 69
Horaires : brunch samedi et dimanche de 12h à 15h30

5 commentaires :

thenewblack a dit…

Waouh! Ca a l'air super! J'ajoute cette bonne adresse à ma petite liste de trésors :)

Merci!

Sheily a dit…

Je lis ton billet et j'aime déjà ! Je note immédiatement !!!

Lili-Paige Dixon a dit…

Quelle terrasse ! Et le burger est également bien appétissant. :-) Ca donne envie de tester.

De moi à toi a dit…

Je confirme, cet endroit est top !
Morgane

Caroline a dit…

@ thenewblack : Tu ne seras pas déçue !

@ Sheily : Un endroit idéal pour des déjeuners en famille ou entre amis.

@ Lili : Le fish & chips que j'ai vu passer sur une table à côté avait l'air fameux aussi ^^

@ De moi à toi : Et pas encore très connu donc pour peu qu'on y aille pas trop tard le week-end, la terrasse nous attend.

Share this

Related Post