Paris : Fontaine Charlemagne dite fontaine à l'enfant portant une coquille, la belle endormie du XIXème siècle - IVème


 

La Fontaine Charlemagne, en absence de dénomination officielle fixe, a pris dans le langage courant le nom de la rue où elle se trouve. Elle est aussi parfois désignée comme la « fontaine à l’enfant portant une coquille ». Edifiée en 1840 dans un style néoclassique monumental, la date gravée en chiffres romains au fronton de l’édicule reste la seule indication concernant sa réalisation. Aucune inscription ni dans la pierre ni dans les archives ne fait part du nom de l’architecte. Sa création a probablement suivi l’arrêté préfectoral d’août 1840, sous la Monarchie de Juillet, suggérant la mise en place de nouvelles fontaines. Cependant, détail intéressant, il semblerait que la figure centrale en fonte, présente au catalogue de la fonderie du Val d’Osne de 1860, serait ultérieure à son cadre d’une vingtaine d’année. La Fontaine Charlemagne, adossée à mur de l’ancien presbytère de l’église Saint-Paul-Saint-Louis, se trouve dans le voisinage direct d’importants vestiges d'une tour de l'ancienne enceinte de Philippe Auguste, dite tour Montgommery, et du lycée Charlemagne. Alimentée à l’origine par les eaux du canal de l’Ourcq, elle ne semble plus remplir sa fonction.












La Fontaine Charlemagne est frappée aux armes de la Ville de Paris, son commanditaire. L’écusson de la frise supérieure en porte le blason. Le haut de la niche semi-circulaire est orné d’un décor richement sculpté. Bestiaire marin et fleurs, peut-être une salamandre. Encadrée de deux pilastres doriques, la niche accueille un ensemble en fonte de fer dont le modèle original est reproduit dans le catalogue datant de 1860 de la fonderie du Val d’Osne, en Haute Marne. 

Le modèle de la Fontaine à l’enfant portant une coquille géante a été imaginé par le sculpteur Hubert Lavigne (1818-1882). Debout dans une vasque supportée par des dauphins, un bambin s’abrite sous un coquillage exotique de type bénitier. L’eau se déverse à ses pieds dans un bassin octogonal. 


1860 Catalogue de la Fodnerie Val d'Osne

1900 Photographe Eugène Atget

1900 Photographe Eugène Atget

Circa 1905 Fontaines de Chalon en Bourgogne

Circa 1910 Village de Marmagne

Circa 1910 Villeneuve-le-Roi

A travers la France, plusieurs municipalités se sont dotées de fontaines publiques semblables. Marmagne dans le département de Saône-et-Loire, la commune de Fontaines en Bourgogne, Rabastens de Bigorre en Occitanie mais Villeneuve-le-Roi dans le Val-de-Marne, possèdent un exemplaire de l’enfant et son coquillage. La mention dans un catalogue commercial de ce charmant personnage vient infirmer l’amusante suggestion de l’historien Alexandre Gady, selon laquelle le personnage aurait pu représenter le jeune Victor Hugo, qui habita un temps de 1832 à 1846, à proximité, place des Vosges.  

Fontaine Charlemagne
9 rue Charlemagne - Paris 4

Bibliographie
Les Fontaines de Paris : L'eau pour le plaisir - Marie-Hélène Levadé - Éditions Chapitre Douze
Paris de fontaine en fontaine - Jacques Barrozzi - Parigramme
Le Marais secret et insolite - Nicolas Jacquet - Parigramme

Sites référents
Base Mérimée
A nos grands hommes collection Dubuisson
Fontaines en Bourgogne