samedi 6 janvier 2018

Paris : Musée de la Monnaie de Paris, un espace muséal qui célèbre savoir-faire, tradition et modernité de la plus ancienne institution française



Après six ans de travaux et 75 millions d'euros investis sans subventions publiques, la Monnaie de Paris, l'une des dernières usines en activité dans la Capitale, achève sa métamorphose. L'hectare historique restauré sous la houlette de l'architecte Philippe Prost s'ouvre au public sur une promenade extérieure gratuite à travers les cours et passages de de l'édifice néo-classique inauguré en 1775 par Louis XV, face au Louvre. Alors expression de la puissance financière du souverain, ce bâtiment dont la façade néo-classique a été dessinée par Jacques-Denis Antoine (1733-1801) retrouve son lustre d'antan afin de faire découvrir son histoire, ses ateliers et faire rayonner les collections patrimoniales de la Monnaie de Paris. Entièrement repensé, le parcours muséal autour des métiers d'art, ouvert sur les ateliers où officient les maîtres graveurs, livre les secrets de la vénérable institution à travers une visite ludique et didactique. Le musée de la Monnaie de Paris éclaire sous un jour nouveau la modernité d'une entreprise au savoir-faire séculaire qui a su adapter son activité pour demeurer créative et compétitive.










Fondée en 864, sous Charles II, la Monnaie de Paris est la plus ancienne des institutions françaises. Sa mission auprès de l'Etat, de frappe des monnaies courantes, mission de service public, se poursuit depuis 1973 dans l'usine de Pessac en Gironde où sont produits 1,5 milliards de pièces par an, des euros bien sûr mais également les devises d'une quarantaine de pays Sultanat d'Oman, Costa Rica, Namibie, Thaïlande.

La haute tradition des métiers d'art liés au métal se perpétue quai de Conti. Le lieu est consacre à la réalisation de séries limitées de monnaie en or et en argent prisées des numismates (environ 120 000 pièces par an) et au façonnage de 300 000 objets d'art par an, médailles de collection, décorations officielles comme la légion d'honneur, bijoux, bronzes d'art. 









Ouvert à la création contemporaine, la Monnaie de Paris s'offre des collaborations prestigieuses avec de nouvelles collections imaginées par Philippe Starck, Karl Lagerfeld, Sempé et dernièrement Jean-Paul Gaultier, tandis que les grandes maisons telle que Goyard, Hermès, Cité de la céramique de Sèvres, Van Cleef font régulièrement appel à son expertise. Membre du Comité Colbert qui regroupe les entreprises françaises du luxe, la Monnaie de Paris, plus qu'une fonderie au savoir-faire ancestral, s'impose désormais comme un lieu culturel tourné vers la modernité.

Lorsque qu'en 2007, Christophe Beaux prend en charge la direction de la Monnaie de Paris, il lui tient à cœur de maintenir cet établissement public industriel et commercial au centre de la ville tout en lui donnant une nouvelle orientation qui passe par l'ouverture au public. Les travaux débutent pour accueillir ces visiteurs inusités. Dès 2014, les expositions d'art contemporain trouvent naturellement leur place dans les salons d'apparat. En 2015, le restaurant Guy Savoy est inauguré. Fin 2017, c'est au tour du musée de voir le jour.










L'ancienne manufacture royale propose un parcours d'expériences interactives autour de la découverte des métiers d'art, ouvert sur les espaces industriels de fabrication où les machines-outils s'activent tout au long de la journée. Fonderie, ateliers de ciselure, patine, gravure, au fil de la visite le long des salles d'exposition, la fabrication de la monnaie devient spectacle pour mieux célébrer le travail des artisans. 

Depuis 2014, après 41 ans d'absence, la production est de retour dans le Grand Monnayage, lieu classé monument historique qui renoue depuis avec sa fonction d'origine sous l'œil bienveillant de Dame Fortune, gardienne et emblème de la Monnaie de Paris, restaurée grâce à une campagne de crowfunding dont je vous parlais ici.










Le parcours muséal se nourrit des collections historiques de la Monnaie de Paris. Parmi les 140 000 pièces qui les composent, la monnaie ne représente qu'un quart de ce patrimoine. Dans le nouveau musée, une sélection de 1 500 objets et 600 iconographies, régulièrement renouvelés, s'offrent au visiteur pour mieux appréhender cette institution. 

Monnaies d'exception pièces en or et en argent, lingots, médailles de prestige, bronzes d'art, trésors séculaires mais également outillages illustrant le souci constant d'innovation technologique sont exposés selon un cheminement progressif regroupant diverses thématiques telles qu'histoire, histoire de l'art, histoire des techniques, physique, chimie, économie, création. Le parallèle entre objets anciens et production contemporaine prolonge l'idée de transmission des savoir-faire. Le visiteur, acteur de sa propre visite, est invité à expérimenter ceux-ci par le biais de vidéo et de modules interactifs.








Au nouveau musée, s'ajoute la création d'une boutique aux allures de galerie d'art, d'un nouveau café Frappé par Bloom. Courant 2018, le jardin de 1000m2 entièrement rénové ouvrira ses allées au public dans le parcours extérieur à travers les cours. L'occasion d'une promenade des plus parisiennes.

Musée de la Monnaie de Paris
11 quai de Conti ou 2 rue Guénégaud- Paris 6
Tél : 01 40 46 56 66
Horaires : du mardi au dimanche de 11h à 19h, nocturne le jeudi jusqu'à 21h

11 Conti
Boutique Monnaie de Paris
Restaurant Guy Savoy
Frappé par Bloom


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :