lundi 31 décembre 2012

Lundi Librairie : Homo Erectus - Tonino Benacquista



Homo Erectus - Tonino Benacquista : Une mystérieuse confrérie d’hommes se réunit tous les jeudis soir à 19h en changeant régulièrement de lieu de rencontre, sorte de club secret exclusivement masculin qui oscille entre les Alcooliques Anonymes et le Fight Club.  Ils se retrouvent pour témoigner chacun à leur tour des misères de leur vie amoureuse sans que les individus présents ne débattent autour de leur histoire, cherchant à surmonter leur détresse en la partageant. S’en suit une série de témoignages consternants, ramassis de clichés sur les déboires sentimentaux centrés surtout sur les péripéties sexuelles des intervenants. Il y a entre autres l’impuissant, celui qui trouve son équilibre allant voir ailleurs, le libertin, le mari trompé qui ne décolère pas etc...

samedi 29 décembre 2012

Bonnes résolutions 2013 ou la profession de foi d’une blogueuse lunaire




Ce n’est pas dans mes habitudes de formuler des résolutions car j’ai constaté que quoiqu’il arrive je ne les tiens pas. Mais cette année sera différente, je m’arme de bonne volonté, je verse dans la pensée positive, je me réforme moi et mes sales manies. Cette année fini la déconnade, j’ai passé l’âge pour les âneries - ô rage au désespoir etc - il est temps de grandir et de devenir une adulte responsable. Au top de la crédibilité, je sens que ça va être folklo ! Voici dix bonnes résolutions pas trop irréalistes, pondération, pondération même si ce cher Oscar suggère de toujours viser la lune pour au moins "atterrir" dans les étoiles en cas de plantage.

1/ renoncer aux appâts du goret urbain même si tout est bon dans le cochon !

vendredi 28 décembre 2012

Expo : Au-delà du street art - Musée de la Poste - 34, boulevard Raspail - Paris 15

C215 - Crédit Photo : Emporium


Le Musée de la Poste organise jusqu’au 30 mars une grande exposition de street art retraçant en une quinzaine d’artistes, l’histoire de cette pratique artistique et le développement de techniques toujours plus variées et inventives. Le mobilier urbain étant souvent prétexte à intervention, notamment les boîtes aux lettres, ma première réaction a été de sourire en pensant que la Poste était enfin fair play avec les artistes vagabonds en reconnaissant leur travail plutôt qu’en cherchant à effacer leurs réalisations. Au-delà du street art présente soixante-dix œuvres, déployant un riche éventail de pratiques et de propos depuis les pionniers de l’art urbain en France avec des photographies d’interventions signées Ernest Pignon Ernest, dont les collages à partir de sérigraphies alliant esthétique sensible et message fort ont marqué énormément les artistes actuels, l’inventivité et le grain de folie douce de Gérard Zlotykamien, les pochoirs de Blek le Rat, les hommes blancs de Jérôme Mesnager ou encore Jef Aérosol.

jeudi 27 décembre 2012

Music : Fiona Apple - On the Bound



All my life is on me now, hail the pages turning
And the future's on the bound, hell don't know my fury
You're all I need, you're all I need, you're all I need
You're all I need, you're all I need, you're all I need
You're all I need - and maybe some faith would
Do me good

Thursday Oh Yeah ! : Jesse Williams



Jesse Williams est l'homme du jour. Oyez, oyez ! Gentes dames et damoiseaux, comme le succès du Calendrier de l'Avent a été retentissant, je me suis dit que je n'allais pas vous abandonner comme ça et que nous allions tous nous faire très plaisir avec une nouvelle rubrique le jeudi en parallèle de la musique, les Thursday Oh Yeah ! - j'ai séché sur la rime en anglais comme il s'agit de racolage international. Si vous avez une meilleure idée, je suis preneuse. Et le beau gosse qui vient ouvrir cette session Apollons avec sourire Colgate, plaquettes de chocolat et mirettes de folaïe n'est autre que monsieur Jesse Williams, sous vos applaudissements, merci.

mardi 25 décembre 2012

Lubie Vernis : Leading Lady - Collection Leading Lady - Essie - Joyeux Noël !

Leading Lady - Leading Lady Collection - Winter 2012 - Essie

Leading Lady est un vernis rouge sombre avec une finition sorbet / jelly qui lui donne une certaine profondeur et une multitude de paillettes rouges. Elles sont tellement nombreuses que le résultat en est comme légèrement matifié avec un volume visible.

La densité des paillettes requiert de bien secouer le flacon avant la pose afin d'obtenir une uniformité satisfaisante. L'application avec le pinceau Essie France est très facile, il est magique ! Avec deux couches épaisses, on obtient une opacité satisfaisante permettant à l'effet jelly de donner le rendu recherché - pas la peine de rechercher l'opacité absolue, ce n'est pas le but.

Calendrier de l'Avent : Keanu Reeves - 25 décembre - Joyeux Noël !



Oh oh oh ! Joyeux Noël, les enfants ! L'homme du jour, celui que nous trouvons au pied du sapin est le fantasme absolu de mon adolescence - ce qui est quand même curieux parce-qu'on a rarement vu d'yeux plus sombres - monsieur Keanu Reeves - quand il avait 27 ans. Vingt ans plus tard, ce n'est plus tout à fait la même histoire mais il garde de beaux restes à presque cinquante ans... Peu importe donc, puisqu'il s'agit de l'Elu, the One et picétou ! Une bien belle série de photos parue dans le magazine Sky International au moment de la sortie de My Own Private Idaho, excellent film de Gus Van Sant - interdit au moins de 16 ans par contre, ovni du cinéma indépendant -  tourné juste avant Point Break qui lança la carrière de Keanu auprès du grand public. Messieurs vous vouliez savoir à quoi rêvent les filles et bien voilà de lui. Je me demande qui peut bien être le Keanu d'aujourd'hui. Je poserai la question à la prochaine ado que je croise, je pense que ça va être cocasse.

lundi 24 décembre 2012

Lundi Librairie : Les Thanatonautes - Bernard Werber



Les Thanatonautes - Bernard Werber : L’homme ayant parcouru tous les recoins du monde matériel, la Mort ce continent inconnu demeure vierge. Deux scientifiques fascinés par l’ésotérisme, Michael Pinson et son ami Raoul Razobak se lancent dans un voyage improbable, explorer l’au-delà comme s’il s’agissait d’une contrée lointaine, un nouveau territoire géographique. Commandités par le président de la République qui vient de vivre une near death experience, ils tentent de repousser les frontières de l’existence en plongeant des volontaires dans des comas profonds qui les mènent aux portes de l’Infini et du Néant. Employant des techniques de médecine, d’astronautique, ils sont rejoints dans cette grande aventure par une infirmière ambitieuse, un détenu aussi hardi qu’antipathique, un rabbin facétieux, une yogi experte en méditation transcendantale et prennent le nom de thanatonautes du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur). Ces aventuriers d’un genre nouveau sont guidés par des textes sacrés, les mythologies et les visions du monde des défunts que proposent les civilisations, les religions, les croyances humaines. Ils entreprennent de cartographier les arcanes de cet inconnu devenu palpable qu’est la Mort.

Calendrier de l'Avent : Ian Somerhalder - 24 décembre



Aller hop aujourd'hui, c'est ma tournée, je vous offre du vampire sexy issu de comédie romantico-gothico-teenagisant, le bad boy au coeur tendre de la série Vampire Diaries, monsieur Ian Somerhalder. Car ce jeune homme a des atouts à réveiller l'ado qui sommeille en nous, à commencer par des mirettes spectaculaires - on m'indique dans l'oreillette que là précisément, ce ne sont pas ses yeux que vous avez regardé - et bien sûr un corps d'athlète - ça devient d'un lassant, d'une banalité affligeante. Vivement le retour des p'tits gros pour changer. Sinon Ian prend très bien la pose bronzé, petites photos qui datent de l'époque Lost quand il prenait encore volontiers le soleil. Si je me souviens, il est mort à la première ou deuxième saison pour aller jouer dans un film dont on n'a jamais entendu parlé qui ne correspondait pas au planning de tournage sur l'île aux survivants - limite on pourrait penser à Koh Lanta présenté comme ça.

dimanche 23 décembre 2012

Sunday Street Art : Nemo - rue de Ménilmontant - Paris 20


Nemo - rue de Ménilmontant - Paris 20


Calendrier de l'Avent : Tahar Rahim - 23 décembre



L'homme du jour m'aura donné bien du mal, il est pudique l'animal, ce qui arrive souvent aux acteurs de talent à vrai dire, celui qui va illuminer notre journée, monsieur Tahar Rahim. Vous en aviez marre des blondinets stéréotypés, lyophilisés, voici du brun, du ténébreux qui refuse de se désaper pour un oui ou pour un non.

samedi 22 décembre 2012

Théâtre : Riez plus, dépensez moins ! - Théâtre Clavel - 3, rue Clavel - Paris 19 - Dernières représentations



Luis Wallace est retrouvé mort un club de golf à la main, dans une ruelle sombre en compagnie de Rex un chien "exceptionnel". Règlement de compte mafieux ? Crime crapuleux ? L’inspecteur, Jessie Garrett mène l’enquête avec d’autant plus d’acharnement que Luis était un "ami exceptionnel et golfeur de légende" et Rex son chien, filé par une tenace journaliste en compagnie de son caméraman. Ce cinquième meurtre à la sortie d’un spectacle "Riez plus, dépensez moins" qui n’a fait rire aucune des victimes, dirige les soupçons vers le Trio Bravo, auteurs de la pièce et troupe de comiques révolutionnaires.

Calendrier de l'Avent : Ashton Kutcher - 22 décembre



Il y a des jours où on n'a rien à dire. C'est aujourd'hui donc. L'homme du 22 décembre me laisse totalement indifférente - un peu comme Shemar, sauf que lui au moins avec son look de beauf made in US, il me faisait marrer - mais rend complètement hystériques certains membres du jury, le paraît-il très sexy monsieur Ashton Kuchter.

vendredi 21 décembre 2012

Mes Adresses : Berko Original, cupcakes et cheesecakes - 23, rue Rambuteau - Paris 4

Cheesecake Banoffee - Berko


S’il est un nom qui revient souvent lorsque sont évoqués cupcakes et autres gâteaux typiquement américains à Paris, c’est celui de Berko. Pionnière de cette nouvelle mode, l’équipe existe depuis 1998 alors sorte de laboratoire de la pâtisserie, inventant des desserts pour les grandes enseignes de la restauration sans avoir de comptoir public à son nom. La toute première boutique, ouverte en 2008, se trouve rue Rambuteau dans le Marais. Dans ma quête du cheesecake parfait, je me devais de la visiter afin de vous la présenter.

Calendrier de l'Avent : Matt Bomer - 21 décembre



Il se trouve que vous aimez les types qui jouent dans des séries. Je ne suis pas contrariante donc nous passerons la journée avec le tout à fait charmant et néanmoins sexy - la tête du gendre idéal avec un corps d'athlète, enfin, le gendre, si on légalise le mariage pour tous dans le cas de notre beau gaillard - monsieur Matt Bomer. Il a joué dans  Tru Calling - ça me dit quelque chose, ça va me revenir. Ou pas. Dans Chuck et en ce moment dans FBI : Duo très spécial. En fait, je n'en connais pas une sur les trois. Comme quoi ça confirme que je n'ai aucun problème avec les séries télé. Par contre, je me souviens très bien de lui en richissime neurasthénique dans Time Out et dans celui d'un gogo danseur dans Magic Mike - le navet du siècle et un rôle vraiment regrettable.

jeudi 20 décembre 2012

Music : Jack White - Two Against One



Make no mistake I don't do anything for free
I keep my enemies closer than my mirror ever gets to me
And if you think that there is shelter in this attitude
Wait til you feel the warmth of my gratitude.

One, I get the feeling that it's two against one.
One, I'm already fighting me, so what`s another one?
One, The mirror is a trigger and your mouth's a gun.
One, Lucky for me, I'm not the only one.

Calendrier de l'Avent : Shemar Moore - 20 décembre




Voici une journée qui risque de plaire à The Girls On Fire puisqu'elle débute avec son chouchou, le très musculeux monsieur Shemar Moore. Fort bien fait de sa personne mais parfois desservi par un stylisme plutôt cocasse. Où diable ont-ils été chercher des looks pareils ? Tant que ça dévoile la plastique de rêve de Shemar, il n'est pas justifié de se plaindre, n'est-ce pas ?  Il est beau, il le sait, il le montre et tout le monde est content. Qu'importe l'emballage pourvu qu'on ait le cadeau... Version Musset, ça avait plus de cachet ? Tu chipotes, lecteur chéri.

mercredi 19 décembre 2012

Théâtre : Au plus simple de Frédéric Tokarz - Ciné XIII - 1,avenue Junot - Paris 18



A la veille de Noël, Benoît et Tiphaine ont prévu de partir se reposer aux Seychelles avant d’emménager dans leur nouvelle maison. Sous cette apparente aisance, Benoît traverse en fait une mauvaise passe qu’il tente d’oublier en forçant un peu trop sur l’alcool. La situation financière du couple est préoccupante d’autant plus que la société qui emploie le mari prévoit une délocalisation menaçant son poste. Pour découvrir ce qu’il en sera, ils décident d’organiser un dîner avec Alex, responsable de Benoît qui est leur ami depuis 20 ans. Déprimé parce-que son ex-femme vient de lui refuser, à la dernière minute, la garde de sa fille pour les vacances, Alex menace de quitter le dîner en apprenant que le couple a prévu de lui présenter Emilie, une collègue de Tiphaine. Afin de le convaincre de rester, Benoît suggère de le divertir aux dépens de cette dernière en échangeant leur rôle.

Calendrier de l'Avent : Nicolas Duvauchelle - 19 décembre



Comme j'ai remarqué que vous étiez particulièrement sensibles aux blondinets aux yeux clairs - Ryan, Matthias, Alexander cartonnent, mazette ! - j'ai décidé d'aller contre l'avis du jury visiblement pro-beaux-ténébreux - certes on peut être blond ET ténébreux, y'a qu'à voir Ryan dans Drive - en insistant pour vous présenter en ce joli 19 décembre - oukilélesoleil ??? - un acteur français cher à nos coeurs - monsieur Nicolas Duvauchelle. Certes, j'ai déjà exprimé ici ce que je pense des tatouages - pas grand bien - mais sincèrement dans le cas présent, l'exception est de mise, on lui pardonne.

mardi 18 décembre 2012

Lubie Vernis : Orange Fluo - Salomé Collection Trendy

Orange Fluo - Salomé Collection Trendy

Dans la série, ce jour-là j'avais une grosse envie de fluo, après le vert psychédélique de la semaine dernière voici le Orange Fluo de Salomé une petite marque française, collection Trendy. Le rendu est assez saisissant surtout sur une peau pâle. La finition est presque mate sans top coat. Encore un petit vernis amusant à 1 euro qui complétera une tenue particulière pour une soirée particulière car il est quand même très spécial. Ou alors en plein été, bronzée.

Agréable à appliquer, formule ni trop liquide ni trop épaisse, il nécessite trois couches pour obtenir une bonne opacité mais sèche très vite ce qui ne pose pas de souci, même sans top coat accélérateur. La tenue également me paraît bonne.

Calendrier de l'Avent : Lee Byung-hun - 18 décembre



Star du cinéma d'action coréen, qu'on a pu voir également dans GI Joe - autant vous dire que ce n'est pas moi qui ai trouvé ce jeune homme, notre jury est épatant tout de même - je vous présente notre Adonis du jour, monsieur Lee Byung-hun. Il n'y a pas à dire les arts martiaux ça affûte. Je n'ai vu aucun de ses films mais je le trouve parfaitement charmant avec son minois romantique qui ne serait pas de trop dans une réalisation de Wong Kar Waï. Bon, Lee c'est pas son truc le ciné d'auteur, il préfère les grosses bastons et les productions testéronées. Ce soir pour pallier mon manque de connaissance, je tente A Bittersweet Life qui certes reste une histoire de mafieux mais a l'air parfaitement regardable. Par une fille dans mon genre quoi.

lundi 17 décembre 2012

Bonus track : Le Goret et la Gueuse d'à peu près Jean de la Fontaine



Le Goret et la Gueuse d’à peu près Jean de la Fontaine
 
Le Goret ayant forniqué
Tout l’été
Se trouva fort dépourvu
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De fesse ou de jambonneau.
Il alla crier famine
Chez la Gueuse sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque chair pour s’épancher
Jusqu’à la saison nouvelle.

Calendrier de l'Avent : Pedro Perestrello - 17 décembre



Le lundi tout gris, c'est fini, on passe en technicolor grâce à la plastique de rêve d'un mannequin brésilien - spécialité les sous-vêtements, on se demanderait pourquoi - je vous présente le rayon de soleil de ce début de semaine monsieur Pedro Perestrello. Bon sinon, je n'ai pas grand chose à dire. On oublie le poids des mots, on passe au choc des photos. C'est pas Paris Match ici.

dimanche 16 décembre 2012

Sunday Street Art : Jérôme Mesnager - Danse des hommes blancs - rue de Ménilmontant - Paris 20 - 1995


Jérôme Mesnager - Danse des hommes blancs
 rue de Ménilmontant - Paris 20 - 1995

Calendrier de l'Avent : Henry Cavill - 16 décembre



Notre homme du jour, je l'ai découvert dans la série The Tudors qui décidément est pleine de surprises en matière de beaux mâles britanniques. Il y a des shows comme ça où l'on sent que le casting masculin a été particulièrement soigné, True Blood, The Tudors, Vampire Diaries. Du coup, bonheur des mirettes à tous les étages. Mais revenons à nos moutons, heu, à notre apollon du jour, avant qu'Hollywood ne s'en saisisse et ne le mette au bodybuilding pour incarner un énième et navrant Superman, il était l'élégance et le raffinement dans le rôle de Charles Brandon à la cour d'Henry VIII, monsieur Henry Cavill. Il y a certains signes qui confirment mon faible donc pour les costumes d'époque, Gaspard - ouais je l'appelle par son prénom maintenant qu'il est passé dans le calendrier - dans la Princesse de Montpensier, Jonathan déjà dans la même série que Henry - on me signale dans l'oreillette qu'il est irlandais et qu'il faut que j'arrête de débloquer avec les origines des gens - je pense que ça doit remonter à de vieux fantasmes de cours de littérature en fait. Tiens Games of Thrones également qui pullulent de bombinettes en costumes. Certes plus heroic fantasy que classique français. Donc Henry en tenue chic, ultra sexy, le voici :

samedi 15 décembre 2012

Just Kidding : Joli conte de Noël, la pharmacopée, la princesse et le chat de Schrödinger



Chères lectrices, chers lecteurs,

Les images qui vont suivre sont déconseillées aux plus jeunes étant donné leur caractère particulièrement virulent et peu ragoûtant. Eloignez donc les enfants et les personnes sensibles. En gros, je vais vous raconter un conte de fée horrifique digne des frères Grimm et ce n'est pas joli joli. Mon coup de coeur de la semaine, c'est un conte de Noël intitulé "La pharmacopée, la princesse et le chat de Schrödinger."

Calendrier de l'Avent : Gaspard Ulliel - 15 décembre



Nous l'avons découvert tout minot dans Jacquou le Croquant, à peine plus mâture dans Le parfum et puis soudain devenu bombe sexuelle au charme dévastateur dans la Princesse de Montpensier, Chanel ne s'y est pas trompé lui proposant de devenir l'un de ses ambassadeurs - et certainement moins tarte que Mister Pitt, n'est-il pas ? - le charmantissime Monsieur Gaspard Ulliel. Ayé, je suis morte. D'amour. Deux fois. Oui parce-qu'il y avait déjà Jonathan l'autre jour - à croire que j'ai un truc avec les productions en costumes d'époque.

vendredi 14 décembre 2012

Calendrier de l'Avent : Josh Holloway - 14 décembre



On est parti pour une série blondinets sexy là... Nous l'avons suivi dans Lost et même pardonné pour la fin tellement décevante de la série. Pendant six saisons, il s'est promené sur une plage de sable blanc, l'océan turquoise en toile de fond et deux trois phénomènes un peu flippants dans les environs, le tout sans jamais se départir d'un sex appeal à toute épreuve, torride Sawyer, pas tellement de vêtements non plus, ça aide à créer le trouble, Monsieur Josh Holloway !

jeudi 13 décembre 2012

Music : Brigitte ft Joey Starr - Ma Benz


Laisse-moi zoom zoom zang
Dans ta benz benz benz
Quand tu pointes ton bumpa
Ca m'rend dingue dingue dingue
Laisse-moi zoom zoom zang
Dans ta benz benz benz
Quand tu pointes ton bumpa
Ça m'rend dingue dingue dingue

Calendrier de l'Avent : Alexander Skarsgard - 13 décembre




Aujourd'hui un beau suédois aux dents longues, un autre sex symbol de la série True Blood, monsieur Alexander Skarsgard. Un vrai vivier de bombes anatomiques ce show. On aime, n'est-ce pas ? Surtout quand ils ne sont pas tout à fait gentils. Oh oui oh oui mords moi cruel vampire que la débauche soit sanglante - ça y est la blonde a grillé un fusible.

mercredi 12 décembre 2012

Calendrier de l'Avent : Jason Momoa - 12 décembre



Parce-qu'il nous a toutes fait fantasmer dans le rôle du féroce guerrier Khal Drogo dans Games of Thrones, ou tout du moins sérieusement titiller notre cerveau reptilien de vilaine petite femelle, l'homme du jour est monsieur Jason Momoa. Dans Conan le barbare le remake, là tout de suite beaucoup moins frétillante la gueuse, nous sommes d'accord. Personne n'est parfait. Laissons plutôt nos fantasmes chevaucher aux côtés du chef de la puissante tribu de cavaliers nomades. Il y a eu Alerte à Malibu aussi mais tout de suite j'accroche moins. Ca laisse quelques clichés sympatoches tout de même.

mardi 11 décembre 2012

Lubie Vernis : N° 5 vert fluo - Fashion Make Up

 N° 5 vert fluo - Fashion Make Up

Il m'arrive parfois de tenter des expériences. Je cherchais un vernis vert fluo pour parfaire un déguisement et l'idée de payer le prix fort pour quelque chose qui ne me servirait plus jamais, me chagrinait un peu. Je tombe alors dans une petite boutique à l'allure fort peu pimpante, un bac à vernis rempli de toutes sortes de couleurs improbables dont ce fameux vert fluo. 1 euro. L'affaire était dans le sac.

Ce vernis de la marque Fashion Make Up (jamais entendu parler) est le n°5 vert fluo. La teinte est d'un vert très franc et très fluo avec une finition légèrement jelly / sorbet. Le pinceau est un peu fin mais plutôt maniable. La formule à peine trop liquide à mon goût se laisse poser sans souci particulier. Comme c'est un jelly, trois couches sont nécessaires pour obtenir une couleur uniforme. Je n'ai pas pris le temps de laisser sécher naturellement craignant qu'avec le nombres de couches cela soit interminable.

Calendrier de l'Avent : Jonathan Rhys Meyer - 11 décembre



Il était royal dans Elvis, de droit divin dans les Tudors, vénéneux dans Match Point. Il a la beauté du Diable. Il traverse la vie en équilibre précaire sur le fil tendu des Parques à l'instar des stars du rock entre substances, excès, folie et génie. On le dit colérique, investit jusqu'à la déraison dans ses rôles, intempérant, libertin, brillant, d'un charisme à chavirer même le coeur des hommes les plus attachés aux femmes. S'il n'y en avait qu'un ce serait celui-là, je vous laisse tous les autres, monsieur Jonathan Rhys Meyer. Et non, aujourd'hui, je ne serai pas drôle, on ne peut jouer les baladins un genou à terre.

lundi 10 décembre 2012

Lundi Librairie : La première fois que j’ai eu seize ans - Susie Morgenstern - littérature jeunesse





La première fois que j’ai eu seize ans - Susie MorgensternDeux sœurs aînées ravissantes Sandra et Effie dont elle est la mascotte, un père Meyer et une mère Sylvia qui l’adorent, une famille protectrice pleine d’entrain, la narratrice ne révèle pas son prénom se fait appeler par le surnom que ses profs et camarades lui ont donné, son nom de famille, Hoch, en référence à sa haute taille. L’auteur laisse planer le doute et nous raconte la vraie-fausse autobiographie d’une jeune adolescente juive dans la banlieue new-yorkaise sans spécifier si elle s’est inspirée directement de sa propre histoire même si certains détails sont troublants. La première fois que j’ai eu seize ans se déroule dans les années 60 alors que les prémices de 68 et du féminisme commencent à poindre. Ce roman au curieux titre joue sur la nostalgie d’une époque source d’inspiration dans un grand nombre d’œuvres.

Calendrier de l'Avent : Tuki Brando - 10 décembre



Aujourd'hui, je vous présente le petit fils de Marlon Brando, Tuki de son p'tit nom, mannequin héritier de son état. Amérindien, polynésien, italien, irlandais un bel exemple de métissage. Et quand on voit le résultat, je n'ai qu'une chose à dire : mélangeons nous les uns les autres, ça fera le plus grand bien à l'espèce humaine. Parfois il est blond, parfois il est brun, il fait ce qu'il veut avec ses cheveux parce qu'il le vaut bien. 

dimanche 9 décembre 2012

Sunday Street Art : Skio - rue Henri Noguères - Paris 19


Skio - rue Henri Noguères - Paris 19

Calendrier de l'Avent : Johnny Depp - 9 décembre




Notre icône du 9 décembre, je ne vous la présente pas. C'est l'amoureux transi dans ma cousine. C'est pour elle qu'il a quitté Vanessa mais le temps qu'il saute dans l'avion pour la rejoindre à Avignon, y'a cette morue blondasse bisexuelle qui lui a sauté dessus, a outragé sa vertu de bien des façons, lui a fait un lavage de cerveau méthode old school KGB, du coup il ne sait plus trop où il en est, mesdames, mesdemoiselles, messieurs le fils spirituel de Keith Richards, l'incarnation du rock cool zen - et ouais tout ça à la fois, il est fort le bonhomme - au physique sur lequel les cruelles années ne semblent pas avoir prise, monsieur Johnny Depp. Je crois que le terme exact, c'est Grrrraou !!! Même si je le dis et le répète, les tatouages, ce n'est pas possible. Mais je lui pardonne, c'est bien parce que c'est mon futur beau-cousin, enfin un truc du genre, bref le mari de ma cousine quoi.

samedi 8 décembre 2012

Coup de coeur : The Kills - Concert privé 2008 (full show)


The Kills : Alison Mosshart et Jamie Hince


Un samedi tout en musique avec l'un de mes groupes préférés. En intégralité un concert privé de The Kills qui date de 2008. Pour rythmer votre week-end et vous donner des idées. Merci à Sam pour la découverte de ce live magistral de l'un de mes groupes préférés. De l'érotisme stratosphérique, des mélopées lascives, de la sensualité féroce, un son animal, sauvage et farouche...

Calendrier de l'Avent : Channing Tatum - 8 décembre



Et bien lui, je ne l'aime pas. Mais comme je ne suis pas la seule à voter, il a fallu que je me résigne. Non seulement il joue comme un pied mais il a une bouille de veau élevé aux hormones. En vous révélant le fond de ma pensée je prends de gros risques. En publiant, des vilénies sur Channing Tatum - que vous pouvez retrouver ici pour un portrait en 10 anecdotes - l'un de mes proches risque bien de lancer un contrat sur  ma tête.

vendredi 7 décembre 2012

Art : La lettre de René Magritte à Richard Dupierreux critique d'art et farouche opposant au Surréalisme

L'échelle de feu - René Magritte - 1939

Monsieur Richard Dupierreux, critique d’art au journal Le Soir, Bruxelles

Cher Monsieur Dupierreux,

La bêtise est un spectacle fort affligeant mais la colère d’un imbécile a quelque chose de réconfortant. Aussi je tiens à vous remercier pour les quelques lignes que vous avez consacrées à mon exposition.

Tout le monde m’assure que vous n’êtes qu’une vieille pompe à merde et que vous ne méritez pas la moindre attention. Il va sans dire que je n’en crois rien et vous prie de croire cher monsieur Dupierreux en mes sentiments les meilleurs.

Magritte

3 mai 1936 - 135 rue Esseyhegem, Jette Bruxelles


Calendrier de l'Avent : Alessandro Gassman - 7 décembre



Aujourd'hui 7 décembre, on fait plaisir à Sonia avec l'incomparable, le sublimissime, cet être de lumière descendu sur Terre pour nous apporter la joie, Monsieur Alessandro Gassman. Et je m’esbaudis de sa capacité à rester au summum de la virilité et de l'élégance alors qu'il est nu tout badigeonné d'huile. Gladiateur moderne en somme. Comme Alessandro, il n'est pas très pudique, j'ai eu quelques soucis pour trouver des photos adéquates. Soit il est tout habillé, distinction italienne impeccable, merveille, on adore, soit il pose tel que Dieu l'a crée sans aucun accessoire genre feuille de vigne où idiotie dans le genre et là ça devient plus compliqué. La Nature ayant été généreuse avec Alessandro, je ne voudrais pas être obligée de passer ce blog sous le format interdit au moins de 18 ans. Et oui, les Stabilos, ça choque moins figurez-vous ! Probablement parce-qu'on ne les remarque pas en fait.

jeudi 6 décembre 2012

Music : The Dead Weather - Will There Be Enough Water


Will there be enough water?
When my ship comes in
Water…when my ship comes in
Water…when my ship comes in
Will there be water?
When my ship comes in

When I set sail,
Will there be enough wind?
When I set sail,
Will there be enough wind?
When I set sail,
Will there be enough wind?
Cool water
Oh cool wind

Calendrier de l'Avent : David Gandy - 6 décembre




Je vous l'avais déjà présenté lors d'un billet précédent, égérie Dolce Gabbana, figure emblématique aux cotés de Kate Moss et Naomi Campbell lors de la cérémonie de clôture des JO de Londres, le sculptural, le dandy britannique, l'élégance incarné - ok c'est plus flagrant quand il est habillé - monsieur David Gandy. Et là les mots me manquent. Décrochement de mâchoire et chant à la Gloire de Dame Nature qui si certes elle a été un peu chiche à mon goût me concernant, s'est vraiment mais alors vraiment appliqué dans le design de cet apollon. Ca se passe comment la vie quand on est aussi proche de la perfection physique ?

mercredi 5 décembre 2012

Série TV : New Girl avec Zooey Deschanel, série à l'humour tendre pleine de bons sentiments - Parfaite pour la saison !



En rentrant à l’improviste chez elle, Jess découvre que son copain la trompe. Dans l’urgence elle recherche un nouvel endroit pour vivre et décide d’emménager dans un loft avec trois parfaits inconnus rencontrés sur Craig’s List. A sa manière si personnelle, elle apprend à avancer avec l’aide de ses trois colocataires. C’est Zooey Deschanel qui prête ses traits à Jessica Day, institutrice maladroite, excentrique et touchante. Elle interprète ce personnage léger et déjanté, dévoilant un vrai talent comique. Actrice dans des films indépendants (500 jours ensemble, Yes Man), chanteuse du duo indie pop She and Him avec Matt Ward, elle a déjà fait quelques incursions à la télévision notamment dans Weeds.

Calendrier de l'Avent : Tom Hardy - 5 décembre




On a pu le découvrir dans Target, Warrior ou encore The Dark Knight Rises où il portait un masque durant tout le film nous empêchant de profiter de sa jolie frimousse. Spécialiste des transformations physiques spectaculaires, d'un film à l'autre il double voire triple sa masse musculaire dans des proportions pas toujours très esthétiques à mon sens, il est sauvé par sa jolie gueule d'ange un brin bad boy et cet accent britannique so sexy !

mardi 4 décembre 2012

Lubie Vernis : No place like chrome - Mirror Metallics Collection - Essie

No place like chrome - Mirror Metallics Collection - Spring 2012 - Essie

No place like Chrome est vernis finition métallisée argent avec un léger effet satiné plutôt que miroir comme pourrait le suggérer le nom de la collection. 

Je suis une grande fan des argents mais les difficultés techniques d'application de celui-ci me refroidissent un peu d'autant plus qu'au niveau du résultat je ne le trouve pas non plus transcendant. La formule est très épaisse et a tendance à laisser de belles traces de pinceau ce qui requiert une attention particulière. Le temps de séchage est très rapide et ne vous laissera pas corriger les défauts.

Calendrier de l'Avent : Ryan Gosling - 4 décembre


Aujourd'hui, nous retrouvons un garçon timide pour ce 4 décembre, les seules photos torse nu que j'ai pu trouvé proviennent du film Crazy Stupid Love. Monsieur Ryan Gosling - que vous pouvez retrouver ici pour un portrait en 10 anecdotes - ne pose pas dénudé pour les photographes qu'on se le dise ! Du coup, ce ne sera pas une ni deux ni trois mais bien quatre clichés artistiques -la fille qui essaie de se persuader que non, elle n'est pas une vile créature libidineuse... Avec en cadeau bonus, ce formidable sourire totalement absent dans Drive. N'est-il pas choupinet ? Matez moi ces ratiches de folie - ok, les abdos aussi ! Je vous souhaite un très bon 4 décembre ! Oh oh oh !

lundi 3 décembre 2012

Lundi Librairie : L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux - Nicholas Evans



L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux - Nicholas Evans : Un beau matin d’hiver, Grace et Judith, deux adolescentes, partent faire une promenade à cheval dans la campagne enneigée d’Hudson près de New York. Grace chevauche Pilgrim un superbe animal au caractère vif et confiant, tandis que Judith monte Gulliver son paisible hongre. Alors qu’elles décident de passer par un chemin inhabituel dont la descente escarpée est rendue dangereuse par le gel, Gulliver patine et chute sur un talus givré.  Il dévale la pente sur le flanc et glisse jusqu’à la nationale en contrebas, entraînant sa cavalière ainsi que Grace et Pilgrim. Un poids lourd de quarantaine tonnes qui débouche sur la route verglacée à ce moment là, ne peut les éviter et les percute de plein fouet. Judith et Gulliver sont tués sur le coup. Grace dans le coma, évacuée par hélicoptère à l’hôpital doit subir d’urgence une amputation de la jambe droite. Lorsque Pilgrim qui s’est enfui du lieu de l’accident est retrouvé par le vétérinaire, atrocement mutilé, poitrail déchiré, museau fracturé, côtes brisées, Annie Graves Maclean, la mère de Grace, redoutable directrice de presse, refuse qu’il soit abattu, pressentant que le destin de sa fille unique entre la vie et la mort et le sort du cheval sont liés.

Calendrier de l'Avent : Matthias Schoenaerts - 3 décembre

Matthias Schoenaerts se promène nonchalamment sur la plage

Le public français l'a découvert dans le film très beau et très dur De rouille et d'os aux côtés de Marion Cotillard dans le rôle d'un bourru, solitaire mutique vaguement paumé, homme à vif à cuirasse, au physique impressionnant, monsieur Matthias Schoenaerts. Alliant talent d'acteur et plastique de rêve, il était naturel qu'il rejoigne notre calendrier de l'Avent.