mercredi 8 octobre 2014

Paris : La fontaine-sculpture réalisée par Marnix Raedecker - Square des Saint-Simoniens - Ménilmontant - XXème


Le square des Saint-Simoniens situé sur les hauteurs de Ménilmontant du côté de Saint-Fargeau, est un paisible espace vert fréquenté par les riverains dont les plus matinaux participent à des cours de taï chi dans un recueillement bienheureux. L’après midi après l’école ou le week-end, rires et chamailleries des enfants du quartier donnent à ce joli jardin une toute nouvelle vie pleine d’énergie. Le square a été créé en 1937 à l’emplacement d’une vaste demeure du XVIIIème entourée d’un parc qui appartenait à Propser L’Enfantin, fils d’un riche banquier et secrétaire du Comte Saint-Simon. Ce philosophe donna son nom à la doctrine des Saint-Simoniens, une forme de nouveau christianisme prônant l’égalité entre les hommes, l’abolition des privilèges, la fraternité, en somme un socialiste avant l’heure. L’expérience communautaire entre les murs de l’hôtel particulier qui rassembla jusqu’à quarante disciples ne dura que quelques années mais la vision utopiste bienveillante de ce mouvement marqua durablement la pensée du XIXème siècle.







Il ne reste rien de cette demeure bourgeoise et le quartier populaire est de nos jours bordés d’immeubles modestes typiquement parisiens. Accessible depuis la rue de la Duée, de Ménilmontant et des Saint-Simoniens, agrandi - il mesure aujourd’hui 9027m2 - et réhabilité en 1989, le square se voit paré de nouveaux ornements et installations tels qu’une aire de jeux, un bac à sable, des pelouses libres d’accès, un terrain où jouer au ballon. C’est à cette occasion que la fontaine de pierre imaginée par le sculpteur corrézien Marnix Raedecker, nommée Fontaine des Anonymes, trouve sa place parmi les parterres de fleurs dont les tulipes au printemps font la fierté des jardiniers municipaux, les rosiers, les plantes grimpantes et les cerisiers dont la floraison est attendue avec impatience chaque année. La fontaine d’inspiration abstraite fait songer à un O ouvert en son sommet. 







Fasciné par la calligraphie, Marnix Raedecker, issu d’une famille d’artistes, a longuement étudié la langue et la civilisation chinoise avant de s’inscrire aux Beaux-Arts en 1975. Son œuvre porte l'empreinte de sa passion pour l’Asie et laisse transparaître l'influence de certains dogmes de beauté et d'harmonie répondant aux principes fondamentaux de l'art en Extrême-Orient, un travail mêlant l’eau et la lumière, cherchant à transmuter les formes solides en formes liquides. Les jets d’eau libres de mouvements jaillissent joyeusement jusqu’au sommet de la fontaine, bouillonnent à sa base et s’apaisent enfin en rejoignant le bassin rectangulaire dont elle est le centre. Le cercle symbolise la dynamique de l’infini dont les lignes sont soulignées par l’eau vive dans la fantaisie mesurée du yin et du yang, subtil équilibre entre la vie et la mort, la féminité et la masculinité.

Fontaine des Anonymes de Marnix Raedecker
Square des Saint-Simoniens
Accès depuis la rue de la Duée, de Ménilmontant et des Saint-Simoniens
Horaires : ouverture en semaine 8h, samedi, dimanche et jours fériés 9h
Fermeture : du 1er octobre à l’horaire d’hiver 19h30 - de l’horaire d’hiver à février 17h45 - du 1er mars à l’horaire d’été 19h - de l’horaire d’été au 30 avril 20h30 - du 1er mi au 31 août 21h30 - du 1er septembre au 30 septembre 20h30





2 commentaires :

Street-Art Shooteurs a dit…

Je découvre :-) Jamais vu !

Caroline a dit…

C'est en pistant Jérôme Mesnager, il y a plus d'un an, que je suis tombée sur ce square et j'ai trouvé la fontaine intéressante. Je conservais les photos bien au chaud en attendant de découvrir des infos sur celle-ci et grâce à mon tout nouveau livre Paris de Fontaine en Fontaine de Jacques Barozzi, j'ai enfin pu trouver des pistes notamment sur l'artiste pour écrire un billet :D

Share this

Related Post