Ailleurs : Gare de Sète, une station ferroviaire de charme

 

La gare de Sète, mise en service le 22 avril 1857, est aujourd’hui desservie par le TGV, trains de grandes lignes ainsi que les trains régionaux du réseau TER Occitanie. Au coeur du département de l’Hérault, elle assure, depuis sa création, la jonction entre la ligne Bordeaux Saint Jean à Sète Ville et de Tarascon à Sète Ville. Rénové à plusieurs reprises depuis l’inauguration de 1857, le bâtiment voyageur de la gare de Sète en demeure l’élément central. Façades aux Lignes épurées, simplicité des colonnades, fronton décoré doté d’une horloge, l’édifice est construit sur un unique niveau. Une haute marquise, structure de type Eiffel, couvre les cinq voies voyageurs, ainsi qu’une sixième dédiée au passage du fret. Le parvis dégagé, entièrement repensé entre 2017 et 2019, ouvre sur les canaux. Cet espace dégagé a fait l’objet d’une mise en lumière LED, conçue par Yves Bral ECC Studio. Le nouvel éclairage dévoilé en juillet 2019 souligne le patrimoine architectural. Le dispositif proposé emprunte au vocabulaire formel des pont-bascule et des caténaires ferroviaires. Les mâts évoquent les ouvrages de franchissement des canaux de la ville. Sur le parvis, des projecteurs diffusent les symboles de Sète, l’hippocampe, le pavois ainsi que les barques. Chaque année la gare de Sète accueille l’une des étapes du Festival de photographie, ImagesSingulières.









La ville de Sète, « île singulière » selon le mot du poète Paul Valéry, s’est déployée sur les flancs d’une colline, le Mont Saint Clair, entre la Méditerranée et l’étage de Thau. L’accès difficile du fait de cette géographie particulière a rendu les accès ferroviaires essentiels. La Société anonyme du chemin de fer de Montpellier à Cette, formée en 1838 par le Baron de Mecklembourg met en service la ligne entre « la Surdouée » et « la Venise du Languedoc » le 9 juin 1839, première voie ferrée non industrielle du midi de la France. La « gare de Cette » se situe alors au Nord du bassin Ornetti, au Sud de la gare actuelle. Située entre la plage et le port, la construction demeure provisoire. L’édification d’un bâtiment pérenne est suspendue à la décision de construction du canal avec l’étang d’Aigues. 

A partir de 1851 débute de vastes campagnes de construction. Des lignes ferroviaires inédites sillonnent désormais la région et en relancent rapidement la vitalité économique. La Compagnie des chemins de fer du et du canal latéral à la Garonne est créée en 1852 par les frères Emile et Isaac Pereire. Hommes d’affaires et entrepreneurs importants du Second Empire, ils s’illustrent à la tête de nombreuses entreprises, banques, immobilier commercial et résidentiel, chemin de fer, transports maritimes et leurs assurances. Leur nouvelle société ferroviaire inaugure le 22 avril 1857 la section Béziers Sète qui assure également la jonction avec la gare Cette-PLM dès 1858. Elle réalise la liaison Océan-Méditerranée, rendue possible grâce à la loi du 11 juin 1842.


Circa 1900

Circa 1910

1916

Circa 1930

1934


Une seconde gare desservie par le chemin de fer Bordeaux à Sète, ligne concédée par le décret du 24 août 1852 à la Compagnie des chemins de fer du Midi, est érigée à cette occasion. Le parcours dessert seize stations et traverse le département de l’Aude en parallèle du Canal du Midi.

Fondée en 1857, la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, communément désignée sous le nom de Paris-Lyon-Méditerranée ou son sigle PLM, reprend à son compte la première gare sétoise créée en 1839. Cette société ferroviaire demeurée l'une des plus importantes compagnies ferroviaires privées françaises jusqu’à sa nationalité en 1938, à l’occasion de la création de la SNCF. 







La nouvelle gare de Sète datant de 1857, devient la seule destinée aux voyageurs dès l’année suivante lors de la jonction des deux lignes. La gare de Cette-PLM se consacre dès lors au service marchandise et assure la desserte du Port de Commerce de Sète.

En 1994, une halte nautique en face de la gare est aménagée. A l’origine affectée à l’accueil des péniches, elle est désormais réservée aux bateaux de plaisance donnant un cachet unique à la jolie petite gare de Sète. 

Gare de Sète 
78 place André Cambon - 34200 Sète