Paris : Renzo Piano et Richard Rogers, double-portrait hommage de Xavier Veilhan, les architectes du Centre Pompidou face à leur oeuvre - IVème



"Renzo Piano & Richard Rogers", oeuvre double de Xavier Veilhan, a été inaugurée le 19 octobre 2017 place Edmond Michelet. Cet ensemble indissociable, installé en face du Centre Pompidou à l’occasion des quarante ans de l’établissement culturel, rend hommage aux deux architectes du projet en les confrontant à leur création. « Le Centre Pompidou a inauguré un nouveau type de musée au travers d’un bâtiment magistral. J’en ai célébré les auteurs dans l’Allée des Architectes lors de mon exposition au Château de Versailles, mais Renzo Piano et Richard Rogers se devaient d’être aussi présents devant leur réalisation la plus emblématique » explique Xavier Veilhan. Au cœur de Paris, les deux architectes sont devenus œuvres à leur tour.










Renzo Piano & Richard Rogers, l’Italien, Renzo Piano, assis les bras croisés, l’Anglais Richard Rogers, debout les mains dans les poches, dominent la petite place parisienne curieusement disproportionnés, perchés sur des socles qui doublent leur hauteur. Ces portraits monumentaux en acier inoxydable recouvert d’une peinture polyuréthane mesurent près de 2,6 mètres de haut chacun et culminent à plus de 5 mètres depuis leurs piédestaux. Les sculptures ont été exécutées dans les studios d’Enzyme design, objets extraordinaires.  

Les deux tons de vert pimpant des silhouettes facettées entrent en écho avec les codes couleurs du musée accentuant l’idée d’un rapprochement entre les hommes et leur réalisation. La présence de ces deux statues vigoureusement modernes tisse des liens entre la monumentalité de l’architecture et la dimension humaine de la création, l’institution et le public. Selon Xavier Veilhan, « L’œuvre vient s’inscrire dans la perspective de la vue extérieure du musée comme un trait d’union entre le bâtiment et ses auteurs, entre l’époque de la construction du Centre Pompidou et aujourd’hui, entre le musée et la ville. »

Célèbre pour ses sculptures à facettes, ces portraits hommages au monde de la musique et de l’architecture, Xavier Veilhan expérimente les hybridations de formes et de techniques. Installations, peintures, photographies, performances, son oeuvre protéiforme intègre l’idée de représentation universelle et de concept générique par l’utilisation régulière du scanner 3D. Son vocabulaire plastique emprunte à la fois aux codes de l’industrie et de l’art. 









Xavier Vielhan revendique une approche artistique de l’architecture contemporaine. A l’occasion de la grande exposition de Xavier Veilhan au château de Versailles en 2009, il a imaginé L’Allée des architectes, un ensemble d’effigie représentatif de son panthéon personnel des bâtisseurs du XXème siècle. Prolongeant le concept d’intégration de l’art à l’architecture, il a mené de 2012-2014, le projet Architectones, une série d’interventions dans des réalisations architecturales majeures à travers le monde. Dans le même temps, il a mené à bien la réhabilitation du château de Rentilly. 

A l’occasion de la renaissance du Café Germain, Gilles et Thierry Costes ont fait appel à Xavier Veilhan afin d’intervenir sur le bâtiment en lui-même. Cette association des talents a donné naissance à une version monumentale de « Sophie », une sculpture gigantesque qui traverse les deux étages de l’établissement. Cette oeuvre décorative et intrigante, intégrée directement à l’édifice lui-même, n’est pas sans faire penser à certaine scène d’Alice au pays des Merveilles. Xavier Veilhan a également représenté la France en 2017 à la Biennale de Venise. En collaboration avec le Studio Venezia, il a créé un dispositif immersif au sein duquel des musiciens du monde entier étaient invités à travailler durant sept mois. 

Coutumier des interventions dans l’espace public, Xavier Veilhan a trouvé sa place partout en France, à Tours en 2004 avec « Le Monstre », à Bordeaux en 2004 avec « Le Lion », à Lyon en 2006 avec "Les Habitants" mais également à l’étranger, notamment en Asie où la côte de l’artiste est très haute. En 2012, le portrait de Jean-Marc Bustamante, artiste français et directeur des Beaux-Arts de Paris depuis 2015, « Jean-Marc » est placé à l’angle de la 53e rue à New York à proximité du MoMA. En 2013, l’une de ses « Alice » rejoint la ville de Shanghai et en 2015 « The Skater » est installé à Séoul. 

Le projet d’une oeuvre d’art public installée de façon pérenne dans le cadre du réaménagement de la place Edmond Michelet a été porté dès 2012 par Christophe Girard, alors maire du 4ème arrondissement, devenu adjoint à la maire de Paris en 2017. L’idée de rapprochement est née d’une conversation informelle entre Xavier Veilhan et Bernard Blistène directeur du Centre Pompidou à l’occasion des préparations des événements célébrant les 40 ans de l’institution conçue entre 1971 et 1977. Renzo Piano & Richard Rogers, les créateurs de l’un des bâtiments emblématiques de l’architecture du XXème siècle ont pu rejoindre les abords de leur réalisation grâce au don de la Galerie Perrotin et le groupe Beaumarly - Gilbert et Thierry Costes. L’oeuvre de Xavier Veilhan a désormais rejoint les collections du Musée national d’art contemporain - Centre Pompidou, l’une des collections de référence d’art du XXème et XXIème siècle, asseyant ainsi son statut d'artiste majeur de notre temps. 

Renzo Piano & Richard Rogers, de Xavier Veilhan
Place Edmond Michelet - Paris 4

Sites référents