samedi 3 août 2019

Paris : Passage Saint Paul, pittoresque impasse du Marais à l'ombre de l'église Saint-Paul-Saint-Louis - IVème



Le passage Saint Paul, débute au 43 de la rue du même nom, dans le quartier Saint Gervais du Marais. La pittoresque venelle débouche en impasse sur la porte de l’église Saint-Paul-Saint-Louis qui ouvre vers la nef par le transept de l’église Saint-Paul-Saint-Louis, côté gauche. Cette église édifiée par la Compagnie de Jésus au début du XVIIème siècle sous le nom Saint-Louis-des-Jésuites est coiffée du premier grand dôme monumental élevé à Paris qui domine à près de 55 mètres de hauteur. A cette époque, l’ordre est si puissant qu’il semble constituer au cœur de la ville une véritable principauté cléricale rattachée directement au Vatican et non soumise à l’autorité du Parlement de Paris. Le passage date également du XVIIème siècle. Il est indiqué sur le plan de Gomboust de 1652.











Tout d’abord avenue des Jésuites, la ruelle est déclassée et rebaptisée passage Saint-Louis en 1762 quand Louis XV supprime l’ordre des Jésuites à la demande du Parlement de Paris. La voie ne prendra le nom de Saint Paul par arrêté de la ville que le 1er février 1877. 

La géographie curieuse du passage Saint Paul distille une atmosphère singulière hors du temps. S’il nous transporte à travers les siècles, il évoque également, à l’ombre d’une église, préservé dans sa rusticité de pierre, les ambiances des contrallées italiennes.

Long de 60 mètres et large d’à peine 3 mètres, il est ponctué sur chacune de ses rives des séries de chasse-roues, d’anciennes bornes qui protégeaient piétons comme bâtiments des moyeux des carrioles, des carrosses et autres cavaliers pressés. A mi-chemin, frappé des armes de Paris, un ancien bec de gaz mélancolique lance ses volutes rendues inutiles par la modernité.











Au XVIIème siècle, au numéro 7, Louis II de Bourbon-Condé dit le Grand Condé (1621-1686), l'un des meneurs de la Fronde, possède un pied-à-terre. Le pavillon est devenu aujourd’hui presbytère de l'église. Au numéro 5, vers 1871, se trouve l’entrée secondaire de l'atelier du photographe Ferdinand Carlier (1829-1893), distingué membre de de la Société française de photographie (1859) et photographe de l'École des beaux-arts de Paris (1860). L’entrée principale donne alors au numéro 43 rue Saint-Paul. 

Passage Saint Paul - Paris 4
Accès 43 rue Saint Paul 

Bibliographie
Connaissance du vieux Paris - Jacques Hillairet - Editions Rivages
Le Marais secret et insolite - Nicolas Jacquet - Parigramme

Sites référents


Aucun commentaire :