vendredi 28 février 2014

Expo : Prisons - Ernest Pignon-Ernest à la Galerie Lelong - 13, rue de Téhéran - Paris 8



En septembre 2012, à l’occasion des Journées du Patrimoine, des artistes ont été invités à intervenir sur les murs de la prison de Saint-Paul à Lyon, prison désaffectée depuis 2009 et destinée à être démolie afin de construire à la place un campus universitaire. Un projet fort, dans un bâtiment carcéral emblématique marqué par son architecture du XIXème siècle. Poids des murs, poids de l’histoire, un lieu de mémoire où furent emprisonnés Jean Moulin, Raymond Aubrac et de nombreux résistants, un lieu où sévissait Klaus Barbie. La Galerie Lelong organise, jusqu’au 29 mars 2014, une exposition autour des interventions d’Ernest Pignon-Ernest dans le cadre de cette initiative. 

jeudi 27 février 2014

Thursday Oh Yeah ! : Orlando Bloom, 10 anecdotes pointues (Comme les oreilles. Je sais. Honte.)



Orlando Bloom, l’homme du jour est un comédien britannique dont le nom est rattaché aux succès du box office car il a fait partie du casting de pas moins de 15 des plus grands blockbusters de ses dernières années. En 1998, alors qu’il poursuit ses études d’art dramatique,  il tombe du troisième étage d’un immeuble et se fracture les vertèbres. Malgré les craintes d’une paralysie permanente, il récupère rapidement et retourne à la scène. Le destin a voulu que, un soir de 1999, assis dans le public, un certain réalisateur nommé Peter Jackson assiste à la pièce montée par la Guidhall School of Music and Drama. Le jeune acteur est repéré. Révélé au grand public par son rôle de l’elfe Legolas dans la Trilogie du Seigneur des Anneaux, il a enchaîné avec une autre trilogie à succès Pirates des Caraïbes aux côtés de Johnny Depp et Keira Knightley incarnant le personnage de Will Turner. Il a été Todd Blackburn dans la Chute du Faucon Noir de Ridley Scott en 2001, Pâris dans Troie de Wolfgang Peterson en 2004, Balian d’iBelin dans Kingdom of Heaven de nouveau de Ridley Scott en 2005. Egérie pour le parfum Boss Orange en 2012. Il sera à l’affiche du  troisième volet du Hobbit en décembre 2014. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Orlando Bloom sous vos applaudissements !

Music : Plastiscines - Barcelona

You can use anyone
But it won’t be long ’til somebody finds there’s something wrong.
Now, four seasons have passed
Buried at last, and covered in ash
Our love is gone.

mercredi 26 février 2014

Paris : L'avenue Foch, promenade piétonne, le fascinant projet d'urbanisme - XVIème

© Hamonic + Masson Luxgon - Les images officielles du projet avenue Foch piétonne


Présenté à la presse fin janvier dernier, un surprenant projet prospectif, libre de toute commande de la part de la Ville, une étude devenue aujourd’hui possible, a fait couler beaucoup d’encre relançant la polémique entre les candidats à la Mairie de Paris autour du futur urbanisme. Cette proposition ambitieuse suggère de rendre entièrement piétonne la prestigieuse avenue Foch créée en 1854, longue de 1,3 km et 140 mètres de large, grande comme 12 terrains de football. L’objectif de cet étonnant programme de restructuration, réaliser la plus grande promenade urbaine de France, une promenade bordée de commerces prolongeant les Champs Elysées à l’est et débouchant sur un parc boisé à l’ouest. Nouveau quartier de vie, l’activité de l’avenue Foch serait alors en mesure de dynamiser une partie des quartiers de l’est parisien en devenant un pôle d’attractivité synonyme de modernité et de rayonnement international.

mardi 25 février 2014

Grand Concours Lubie Vernis / OPI : Tentez de gagner les 12 vernis de la collection Brazil


CONCOURS OFFICIELLEMENT CLÔTURÉ DEPUIS LE 25 MARS AU SOIR. BIENTÔT LES RÉSULTATS.


Mesdames, mesdemoiselles (messieurs, je subodore que vous ne serez pas sensible à cet interlude),

J'ai la joie et l'avantage de vous annoncer un grand concours sur le thème d'une des rubriques phare de ce blog, la Lubie Vernis du mardi.

Virginie du salon de beauté Beauty Stores à propos duquel je vous entretenais ici même, il y a quelques temps, cliquez ici pour un petit rappel, a gentiment proposé de sponsoriser un concours en offrant la collection complète Brazil d'OPI (liquid sand mis à part.) 

Lubie Vernis : AmazON... AmazOFF - Collection Brazil - OPI

AmazON... AmazOFF - Collection Brazil - Spring/Summer 2014 - OPI

AmazON... AmazOFF est un vernis vert émeraude finition crème, d'une belle couleur profonde que j'ai adoré au premier coup d’œil. 

La formule est très agréable à appliquer et le vernis est tellement pigmenté qu'une seule couche suffirait presque pour obtenir une opacité parfaite. Comme je suis un peu maniaque, j'ai tout de même opté pour deux. Le temps de séchage est excellent, le résultat ultra-laqué sans même utilisé de topcoat. La tenue plutôt bonne pour une finition crème.

lundi 24 février 2014

Lundi Librairie : Darling - Jean Teulé



Darling - Jean Teulé : Enfant boulotte et mal-aimée, Catherine, qui tient à se faire appeler Darling en référence à une chanson de Rock Voisine, grandit dans une ferme de Basse Normandie au bord d’une nationale. Rongée par l’ennui et la solitude, entourée par une famille inculte, cruelle, vulgaire, Darling n’a qu’un seul désir partir. Alors qu’elle perd ses deux frères dans des circonstances dramatiques, elle rêve d’ailleurs en voyant passer les poids lourds qui font trembler la maison familiale. Sur la CiBi, radio-amateur des routiers, symbole de liberté, elle rencontre Joël alias Roméo, transporteur de bestiaux pour un abattoir. Elle s’enfuit avec lui et l’épouse. Brute abjecte et alcoolique, il va lui faire vivre un calvaire entre violences conjugales, humiliations, tortures morales et physiques.

samedi 22 février 2014

Just Kidding : Billet humeur de verrat hépatique. Je hais, je déteste, j'exècre, j'abhorre.



Aujourd’hui, je suis d’une humeur effroyable et j’ai quelques comptes à régler. Ca va saigner, en 10 points !

1/ Je hais les chauffeurs de taxi parisiens. Pas aimables, limite il faut les supplier d’accepter la course. Ils nous bassinent avec leurs idées réacs populistes, grand bonheur pendant les discussions autour de la loi pour le mariage gay, quand ils ne passent pas tout le trajet à brailler dans leur téléphone. Sans compter que la nuit, dans environ 1/3 des cas, une fois arrivés à destination, ils bloquent les portières pour tenter leur chance. Ras la couenne ! Vive les VTC !

vendredi 21 février 2014

Coup de coeur : A l'occasion du Grand Prix de Paris, Montmartre s'invite à l'hippodrome de Vincennes le dimanche 23 février




Dimanche 23 février à l’occasion du Grand Prix de Paris, l’hippodrome de Vincennes se pare des couleurs montmartroises. Au programme neuf courses de trot dont l’épreuve reine, un marathon de 4120 mètres durant laquelle les attelages devront faire montre d’endurance et de tactique. Afin d’animer cette journée et célébrer la dernière course de la prestigieuse Triple Couronne hivernale qui rassemble également le Grand Prix d’Amérique et le Grand Prix de France, la Butte Montmartre s’invite à deux pas de la cendrée, entre univers artistique, tradition vinicole et nostalgie 1900.

jeudi 20 février 2014

Thursday Oh Yeah ! : Lenny Kravitz, 10 anecdotes inspirées



Lenny Kravitz, l’homme du jour est un musicien complet, il joue de tous les instruments : guitare, basse, natterie, clavier, percussions, saxo. Du rythm and blues, à la soul, en passant par le funk, le rock et la pop, il revendique comme influences principales Jimi Hendrix Chanteur, Funkadelic, John Lennon et Prince. Compositeur, producteur, il est devenu également acteur depuis 2009 en jouant dans Precious puis Hunger Games de Gary Ross en 2012 et Le Majordome de Lee Daniels en 2013. Beau gosse, bourreau des cœurs, son talent lui vaut quatre Grammy Awards pour la meilleure performance rock masculine de 1999 à 2002. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Lenny Kravitz, sous vos applaudissements.

Music : Arthur Beatrice - Grand Union


Head, toes, let her eyes in me
They cloud the sea, could never be let out
These lines repeat themselves
Slit your half and talk all else

Slow down, the acting temp
The housing man, full order to pass
Sly thoughts, prophetic dreams
Pathetic scenes, hand hold me down

mercredi 19 février 2014

Photo : Rétrospective Henri Cartier-Bresson - Centre Pompidou - Paris 4



Dix ans après la disparition de celui qui était surnommé " l’œil du siècle ", le Centre Pompidou propose une rétrospective complète sur l’œuvre de Cartier-Bresson, réunissant près de 500 documents dont 350 tirages originaux, archives personnelles, films. L’occasion de découvrir sous un angle différent les multiples facettes de cet homme engagé passionné par le dessin et la peinture, personnage complexe aux choix parfois contradictoires. Photographe social et politique, Cartier-Bresson semble avoir été instinctivement là où l’Histoire se déroulait, témoin des grands événements, guerre civile espagnole, Seconde Guerre Mondiale, guerres de décolonisation, funérailles de Gandhi, révolution en Chine, l’Union Soviétique post-Staline. Parcours à travers le siècle, cette rétrospective permet de renouveler la connaissance de l’œuvre d’une figure majeure du photojournalisme.

mardi 18 février 2014

Lubie Vernis : Voyeuristic Adventure - Collection Secret Society - Orly

Voyeuristic Adventure - Collection Secret Society - Orly

Voyeuristic Adventure est un vernis or pâle avec des reflets argents dont la finition métallisée tend vers le satiné par opposition au laqué.

Comme souvent les métallisées destinées au nail art, cette teinte a quelques soucis au niveau de la formulation. Très couvrante, une seule couche souvent pour obtenir une opacité parfaite. Cependant, il est difficile voir impossible d'éviter les traces de pinceau et une seconde couche n'améliore pas ce problème. Un phénomène qui peut s'expliquer notamment par un temps de séchage express. Côté tenue, ce n'est pas la panacée non plus, la manucure est fragile surtout sur la pointe de l'ongle.

lundi 17 février 2014

Lundi Librairie : L'increvable Monsieur Schneck - Colombe Schneck


L'increvable Monsieur Schneck - Colombe SchneckColombe Schneck découvre en feuilletant un vieil exemplaire de Paris-Match que son grand-père Max a été assassiné 60 ans auparavant dans des conditions douteuses. Découpé en morceaux, ses restes ont été acheminés à travers toute la France dans des valises ensanglantées que le meurtrier a traîné avec lui tant bien que mal laissant sur son passage des traces de sang et des témoins suspicieux. Querelle d’amants, histoire de femme, affaire d’argent, les comptes-rendus de la presse de l’époque se contredisent et versent dans le rocambolesque. Les journaux donnent de ce meurtre et ses suites des récits fantaisistes que les enquêteurs ont brodé afin de satisfaire une soif de grand spectacle et faire de ce fait divers macabre une histoire propre à exciter les imaginations. Alors que Colombe Schneck poursuit ses investigations, ce qu’elle découvre éclaire d’un jour nouveau les circonstances de ce drame.

samedi 15 février 2014

Mes Adresses : Ann's cookies, les cookies so British !



Aujourd’hui, je vous emmène découvrir des cookies version britannique dans une toute petite échoppe vermillon et chocolat. Ann’s Cookies, c’est tout d’abord le rêve d’une passionnée. Il y a quelques années, Ann, alors consultante en stratégie est un peu frustrée de ne pas retrouver à Paris la tendresse et le goût des petits biscuits moelleux qu’elle dégustait avec gourmandise quand elle était étudiante en Angleterre. Elle met au point une recette en s’inspirant de ses souvenirs, fait goûter ses cookies à ses amis et collègues qui en raffolent tellement qu’ils finissent par lui passer commande. En 2011, Ann se lance dans le grand bain et créé sa société. C’est le succès.

vendredi 14 février 2014

Expo : Hello My Name is Bernard Frize - Galerie Perrotin - Jusqu'au 1er mars 2014



La Galerie Perrotin expose depuis 2000 les abstractions organiques de Bernard Frize. Œuvres maîtrisées et libres, entre contraintes et aléas, elles offrent des jeux de pistes visuels. Une exploration des paysages abstraits et sensibles dont l’exécution répond à des procédures infléchies par l’intervention du hasard. L’exposition Hello, My Name is Bernard Frize révèle un travail esthétique à l’apparente simplicité. Les cimaises immaculées de la Galerie Perrotin font ressortir les couleurs acidulées des  peintures qui entrent en résonnance les unes avec les autres. A l’évidence du geste, s’opposent des règles complexes de réalisation, une suite d’opérations où les matériaux et les circonstances vont venir perturber le scénario envisagé. La toile, surface ouverte, est perturbation. L’ingérence du hasard dans le processus créatif a d’ailleurs créé la polémique autour de l’œuvre de Bernard Frize. L’artiste va jusqu’à peindre les yeux bandés, utilise des matériaux originaux, fait intervenir ses assistants permettant à des résultats inattendus de s’imposer. 

jeudi 13 février 2014

Thursday Oh Yeah ! : Vincent Cassel, 10 anecdotes vénéneuses




Vincent Cassel, l’homme du jour a été révélé par La Haine de Mathieu Kassowitz. Flic ou voyou, il interprète souvent des personnages borderline à la psyché torturée. Du rôle de jeune lieutenant dans Les rivières pourpres de Mathieu Kassovitz à Mesrine dans L’instinct de mort et L’ennemi public n°1 de Jean-François Richet en passant par celui de Jean-François de Morangias, aristocrate décadent dans Le Pacte des Loups de Christophe Gans en 2001, il crève l’écran par une présence magnétique. Les films qui ont fait sa renommée sont aussi divers que Dobermann de Jan Kounen en 1997, Irréversible de Gaspar Noé en 2002, Sur mes lèvres de Jacques Audiard en 2001, Ocean's Twelve de Steven Soderbergh en 2004, Les Promesses de l'ombre de David Cronenberg en 2007, L'Instinct de mort en 2008, Black Swan de Darren Aronofsky en 2011. Il est aujourd’hui à l’affiche de La Belle et la Bête de Christophe Gans. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Vincent Cassel sous vos applaudissements !

Music : Arcade Fire - Afterlife


Afterlife, oh my God, what an awful word
After all the breath and the dirt
And the fires that burn
And after all this time
And after all the ambulances go
And after all the hangers-on are done
Hanging on to the dead lights
Of the afterglow

I've gotta know
Can we work it out?

mercredi 12 février 2014

Mes Adresses : Holybelly, le coffee shop trendy - 19, rue Lucien Sampaix - Paris 10



Ouvert en octobre 2013, Holybelly fait déjà partie de la sélection Vogue des 10 meilleurs restaurants de l’année. Ce coffee-shop dans l’esprit très anglo-saxon a trouvé ses marques dans le quartier branché du moment situé à l’angle des rues Lucien Sampaix et des Vinaigriers dans un Xème arrondissement totalement hipsterique. Aux commandes de l’établissement, deux passionnés de retour d’un long séjour à Melbourne après un crochet par Vancouver, Nicolas Alary en salle et Sarah Mouchot aux fourneaux en compagnie de Lise Kvan. 

mardi 11 février 2014

Lubie Vernis : I Sing in Color - Collection Gwen Stefani - OPI

I Sing in Color - Collection Gwen Stefani - Winter 2013 - OPI

I Sing in Color est un vernis rouge noir, cerise noire, texture crème à la finition très laquée. Presque noir, très vampy, à la lumière artificielle, il révèle une profondeur dans les tons fruits rouges en plein soleil.

La formule très agréable d'application nécessite deux couches épaisses pour une opacité idéale ou trois fines si l'on n'est pas douée comme moi et que l'on préfère être prudente. Temps de séchage optimal et tenue impeccable. Pour le faire durer plus longtemps, la finition ultra-laquée se rayant un peu au bout de quelques jours, n'hésitez pas à passer une couche de top coat supplémentaire pour lui redonner tout son éclat.

lundi 10 février 2014

Lundi Librairie : Miso Soup - Ryû Murakami



Miso Soup - Ryû Murakami : Kenji, 20 ans, est guide dans les quartiers chauds de Tokyo, jungle de néon où règne une atmosphère poisseuse, entre solitude et désespoir. Illégalement, il promène des étrangers lubriques de love hotels en lingerie rooms, salons de massage et bars sordides. Frank, un américain très middle class qui se prétend importateur de pièces détachées Toyota, a réservé ses services pour les trois nuits précédents le Nouvel An. Son comportement de plus en plus étrange pousse Kenji à s’interroger sur la réelle nature de son client. Une lycéenne démembrée, un SDF carbonisé, ce gaijin, aurait-il un lien avec les meurtres abominables qui ont eu lieu à Kabuchikô ?

vendredi 7 février 2014

Mes Adresses : Neo T, Maison de thé, voyage immobile entre Asie et Paris - 89, rue des Martyrs - Paris 18

Neo T - maison de thé - rue des Martyrs - Paris 18


Lieu de dégustation et d’échanges, Neo T est un comptoir d’Orient au pied de la Butte Montmartre dans le quartier des Abbesses.  Dans cette jolie maison de thé entre tradition et modernité, Valérie Stalport dispensent, depuis 7 ans, ses précieux conseils avisés s’adressant aussi bien aux néophytes qu’aux amateurs éclairés. C’est son engouement pour la culture chinoise qui a poussé cette passionnée à se lancer dans l’aventure du thé. Une passion qu’elle partage avec bonne humeur et entrain répondant avec chaleur aux questions les plus simplistes des béotiennes dans mon genre. Neo T, une échoppe colorée où découvrir des produits d’exception et également un salon de thé confetti en mezzanine.

jeudi 6 février 2014

Thursday Oh Yeah ! : Louis Garrel, 10 anecdotes discrètes




Louis Garrel, l’homme du jour est l’acteur fétiche du réalisateur Christophe Honoré avec qui il a collaboré à cinq reprise pour Ma mère en 2004, Dans Paris en 2006, Les Chansons d’amour en 2007, La Belle Personne en 2008, Non ma fille tu n’iras pas danser en 2009 et Les Bien-Aimés en 2011. Bernardo Bertolluci, François Ozon, Jacques Doillon ont su exploiter son physique atypique dans un genre cinéma d’auteur abordable par le grand public. Il est actuellement sur les planches au Théâtre de l’Odéon aux côté d’Isabelle Huppert dans Les Fausses confidences de Marivaux. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, monsieur Louis Garrel, sous vos applaudissements !

Music : Arctic Monkeys - R U Mine ?


I’m a puppet on a string
Tracy island, time-traveling diamond
Coulda shaped heartaches
Come to find ya fall in some velvet morning
Years too late
She’s a silver lining lone ranger riding
Through an open space
In my mind when she’s not right there beside me

mercredi 5 février 2014

Expo : Ender, la Comédie Urbaine à la galerie NUNC Paris - 3, rue d'Arras - Paris 5



Anges mélancoliques, gargouilles rêveuses, enfants rieurs, Ender répond avec une certaine malice à la question posée par le mur, à la fois périmètre d’intervention et argument esthétique.  Du 25 janvier au 19 février, il expose ses œuvres à la librairie/galerie NUNC à Paris. Né en 1973, Ender a passé vingt-cinq ans à Belleville où Némo et Jérôme Mesnager ont durablement laissé leurs traces. Inspiré par cette expérience de l’art urbain, il se lance en 2008/2009. De Ménilmontant aux Buttes Chaumont, il opte pour le collage, une technique compatible avec l’urgence du travail dans la rue, sans autorisation.

mardi 4 février 2014

Lubie Vernis : Saint George - Legend Collection - A-England

Saint George - Legend Collection - A-England

Saint George est un vernis bleu-vert, bleu canard, teal en anglais, relevé par des  milliers de paillettes holographiques. Une véritable beauté aussi bien à l'ombre qu'au soleil, la lumière faisant ressortir selon son intensité le côté bleuté. L'effet holo quant à lui est assez fascinant. De quoi passer un petit bout de temps à regarder ses mains plutôt que ce qui se passe autour de nous.

La formulation est tout simplement parfaite. Ce vernis ultra pigmenté, ultra couvrant ne nécessite qu'une seule couche pour obtenir une opacité idéale. Le séchage est rapide et la tenue impeccable. Que demande le peuple ? Une splendeur donc et si je devais vraiment chipoter je mentionnerai quelques difficultés à retirer tellement il est pigmenté et ce même avec une couche unique. 

lundi 3 février 2014

Lundi Librairie : Journal d'un coeur sec de Mathieu Terence



Dans Journal d’un cœur Sec, Mathieu Terence tient le pari fou de donner une suite au Portrait de Dorian Gray, unique roman d’Oscar Wilde paru en  1890. Le portrait d’un libertin vieillit à sa place. Alors que son image est marquée peu à peu par la vie décadente de son modèle, le jeune homme conserve une éternelle beauté. Ce qui ne l’empêche pas de se suicider. Le texte de Mathieu Terence débute dix ans plus tard. Lord Henry Wotton, le mentor de Dorian, a conservé le fameux tableau dans une pièce de son hôtel particulier londonien. Dandy désabusé, il fait la douloureuse expérience de sa propre décrépitude. Entre nuits sans sommeil et rhumatismes, Lord Henry qui n'a rien perdu de sa verve nihiliste reprend son journal. L’histoire semble se répéter lorsqu’il prend sous son aile un jeune psychiatre ambitieux, Clifford Alistair, sur lequel il a une influence délétère relançant le thème de l’amitié destructrice et de la séduction du Mal.

samedi 1 février 2014

Fashion Craving : Avant d'apparaître en couverture de Vogue, Lena Dunham prend un cours de pose déjanté avec Hamish Bowles



Alors que la troisième saison de Girls vient de débuter aux Etats-Unis, la pétillante Lena Dunham, scénariste, productrice, réalisatrice et comédienne de la série fait la couverture de Vogue US. Un mini-séisme dans le monde ultra-codifié du glamour de magazine, sa silhouette voluptueuse qu’elle affiche sans fard ni paillettes dans Girls ne correspondant pas exactement aux canons de la beauté sur papier glacé. Sous l’objectif d’Annie Leibovitz, l’égérie très nature de toute une génération s’affiche version princesse hipsterique. Clichés hommage à l’atmosphère de la série mais avec cette touche typiquement Vogue. Et pour les plus grincheux, l’occasion de créer une polémique autour des retouches qu’ont subi les photos. Rien de drastique pourtant, Lena conservant ses courbes et son minois gouailleur. Une fausse polémique et une jolie victoire contre la dictature des normes pour une silhouette assumée.