mardi 31 décembre 2013

Lubie Vernis : Royal Velvet - Orly

Royal Velvet - Collection printemps / été 2011 - Orly

Royal Velvet est un vernis duochrome qui va du violet en passant par le fuchsia en pleine lumière au bleu dur à l'ombre doté de minuscules particules bleues qui lui apporte un effet shimmer, chatoyant ainsi qu'un rendu presque jelly / sorbet. Une teinte sophistiquée tout à fait superbe mais qui a quelques inconvénients du fait de cette complexité.

L'effet jelly recherché se fait au détriment de la formulation puisque comme tous les vernis sorbet, il est très liquide donc délicat à poser. D'autant que pour obtenir une opacité correcte, trois bonnes couches sont nécessaires. Le séchage n'en finit pas. Un top coat accélérateur est vivement recommandé. Quant à la tenue, du fait des trois couches, il est assez fragile et s'abîme rapidement.

lundi 30 décembre 2013

Lundi Librairie : L’atelier des miracles - Valérie Tong Cuong



L’atelier des miracles - Valérie Tong Cuong : Millie, jeune femme éteinte qui erre comme une ombre de missions d’intérim en petits boulots, se retrouve prisonnière d’un incendie. Pour y échapper, elle se jette par la fenêtre. Elle survit de justesse à sa chute mais lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, elle décide de feindre l’amnésie afin de fuir un passé qui la ronge. Monsieur Mike ancien barbouze dans la Légion a déserté l’armée ne supportant plus les horreurs de la guerre. Rejeté par son entourage, il échoue dans la rue. Triste roi d’un coin de trottoir, il fait la manche et se noie dans l’alcool. Jusqu’au jour où des toxicomanes se regroupent pour le chasser et le passent à tabac. Gravement blessé, Monsieur Mike est opéré en urgence à l’hôpital. Mariette, prof d’histoire-géo névrosée, est harcelée par les élèves du collège privé où elle travaille. Alors que son mariage avec un politicien ambitieux qui se révèle odieux dans l’intimité, est au plus mal, elle craque sous la pression et gifle le meneur des 3ème2, un gamin de 14 ans. Il chute dans l’escalier et se brise le poignet. Le mari inquiet de l’image que cet incident pourrait donner de lui, envoie Mariette en maison de repos. Trois destins chahutés par la vie qui vont trouver le chemin de l’espoir grâce à un homme, Jean. Celui-ci gère un atelier un peu particulier, une association qui vient en aide aux personnes à la dérive. Ses méthodes se révéleront très borderline car rien n’est gratuit. Jean le faiseur de miracles, réinvente pour chacun de ses protégés en rupture une nouvelle vie sur mesure mais n’est pas aussi désintéressé qu’il y paraît.

vendredi 27 décembre 2013

Expo : Quand l'art prend la ville - Defacto La Gallery - 5/6 place de l'Iris - La Défense

Defacto La Gallery - Quand l'art prend la ville - La Défense


Defacto La Gallery présente jusqu’au 30 janvier le premier volet d’une exposition double ayant pour thème l’art et le territoire. Cet espace singulier dédié à l’art contemporain fait partie d’un large projet mené par l’établissement public Defacto en vue d’animer le quartier d’affaire de La Défense en en faisant un pôle d’attraction culturel. Si vous suivez le blog, vous aurez pu découvrir quelques unes des nombreuses œuvres d’art publiques disséminées sur ce territoire minéral fascinant, par ici. Quand l’art prend la ville sous la houlette du commissaire d’exposition Paul Ardenne - nom magique, n’en jetez plus, j’arrive - illustre la conquête graduelle de l’espace urbain par les artistes. La ville devient périmètre d’intervention, argument artistique.

jeudi 26 décembre 2013

Music : Nina Simone - Sinnerman


Oh Sinnerman, where you gonna run to?
Sinnerman, where you gonna run to?
Where you gonna run to?
All along dem day
Well I run to the rock, please hide me
I run to the rock,please hide me
I run to the rock, please hide me, Lord
All along dem day
But the rock cried out, I can't hide you
The rock cried out, I can't hide you
The rock cried out, I ain't gonna hide you guy

mercredi 25 décembre 2013

Just Kidding : Joyeux Noël Félix !



Edgar n'ayant pas voulu poser une nouvelle année de plus avec son bonnet rouge à pompon, je lui ai trouvé un remplaçant pour vous souhaiter à tous un joyeux Noël ! Après une débauche de rugbymen peu pudiques, un peu de tendresse - On me signale dans l'oreillette que le sportif exhibitionniste peut également être tendre. Certes. Je vous laisse tenter l'expérience. N'hésitez surtout pas à nous faire part des conclusions de vos investigations.

mardi 24 décembre 2013

Lubie Vernis : In the cable car-pool lane - San Francisco Collection - OPI

In the cable car-pool lane - San Francisco Collection - Fall / Winter 2013 - OPI

In the cable car-pool lane est un vernis lie-de-vin, bordeaux profond avec une touche de violet qui se manifeste plus ou moins selon l'éclairage. Une couleur idéale pour la saison.

La formulation est un peu liquide à mon sens. Attention à la pose, le vernis a tendance à filer dans les cuticules. Du fait de cette fluidité, il m'a fallu superposer trois couches afin d'obtenir un résultat parfaitement opaque et uniforme. En contrepartie, le temps de séchage est excellent. Par contre, comme souvent pour ce type de couleur, il est assez fragile sur la pointe de l'ongle qui s'écaille mais également à cause de son côté très laqué qui marque facilement les rayures. La tenue laisse à désirer, je recommande vivement un bon top coat afin de prolonger la durée de vie de votre manucure. Mais il ne faut pas s'attendre à des miracles de longévité.

vendredi 20 décembre 2013

Mes Adresses : Berko Cler, une boutique Berko avec un petit supplément d'âme - 47, rue Cler - Paris 7

Cupcake Berko - Berko Cler

Il y a un an s’établissait dans la très animée et très chic rue Cler une nouvelle échoppe Berko, un peu différente des autres puisqu’il s’agit de la seule boutique franchisée de Paris. Plus cosy, dans un esprit plus salon de thé intimiste que les autres points de la Capitale, ce commerce tout en offrant la classique gamme de cupcakes et cheesecakes qui a fait la réputation de l’enseigne apporte aux recettes salées une touche personnelle que l’on doit aux deux femmes à la tête de l’établissement. En cuisine, on prépare du sur-mesure pour la clientèle raffinée du quartier avec des menus déjeuner originaux et savoureux comprenant un bagel ou une quiche ou une grande soupe, un accompagnement petite salade ou petite soupe, un dessert et une boisson. 

jeudi 19 décembre 2013

Music : Pharrell Williams - Happy


[Verse 1:] It might seem crazy what I’m about to say
 Sunshine she’s here, you can take a break
 I’m a hot air balloon that could go to space
 With the air, like I don’t care baby by the way  

[Hook:] Because I’m happy
Clap along if you feel like a room without a roof 
Because I’m happy 
Clap along if you feel like happiness is the truth 
Because I’m happy 

mercredi 18 décembre 2013

Mes Adresses : Henri Le Roux, caramelier de légende, chocolatier d'exception - 24, rue des Martyrs - Paris 9


Aujourd’hui, je vous emmène découvrir des douceurs que la saison des fêtes rend indispensables. A deux pas de l’église Notre-Dame-de-Lorette, en remontant un peu la rue des Martyrs, la chicissime boutique du chocolatier et caramelier Henri Le Roux, la seconde à Paris, jette des reflets dorés dans l’ombre grandissante du jour déclinant. Ce sont les vitrines de Noël parées d’or qui flamboient dans l’air du soir exposant aux yeux des gourmands les plus belles recettes de la maison. Tablette de chocolat blanc au thé matcha et yuzu, caramel à tartiner, bonbons de chocolat, ganache et massepain en tête, autant de raisons pour se laisser aller au pécher de gourmandise.

mardi 17 décembre 2013

Lubie Vernis : Pussy Galore - The Bond Girls Collection - Liquid Sand - OPI

Pussy Galore - The Bond Girls Collection - Liquid Sand - Spring/Summer 2013 OPI

Pussy Galore est un vernis rose nacré pâle, rose tendre finition liquid sand, doté de paillettes et de particules sablées fuchsia et argent qui donnent une certaine profondeur à cette couleur originale avec des reflets plus foncés que la base.

Opaque en deux couches, la formulation est épatante ce qui facilite grandement la pose pour un effet de relief sablé spectaculaire comme vous pouvez le constater sur la seconde photo. Le temps de séchage est également excellent. La tenue, si vous supportez plus d'une journée - ce qui n'est pas mon cas- la texture sablée, impeccable. C'est au moment de l'enlever que ce vernis présente un léger problème. Il est encore plus difficile à éliminer qu'un vernis pailleté classique. L'effet 3D, ça se mérite. Heureusement, il s'agit d'une couleur claire peu dense en pigments. Je vous raconterai bientôt mes malheurs avec Vesper de la même collection qui lui est très foncé. 

lundi 16 décembre 2013

Lundi Librairie : Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé



Mangez-le si vous voulez - Jean Teulé : Dans la lignée de ses romans historiques, Jean Teulé nous conte un abominable fait-divers survenu au XIXème siècle dans le Périgord. Le 16 août 1870, alors qu’une terrible sécheresse s’abat sur la région et que la guerre avec la Prusse de Bismarck prend une mauvaise tournure pour le Second Empire, Alain de Monéys, jeune nobliaux au grand cœur se rend à la foire de Hautefaye, village situé à quelques kilomètres de chez lui. Il cherche un couvreur afin réparer le toit d’un agriculteur dont la grange a été frappée par la foudre et compte acheter une génisse pour aider une voisine indigente. Aimé de tous, il a été récemment élu au conseil municipal de Beaussac. Il vient faire part d’un nouveau projet d’assainissement des marais qui profitera à toute la contrée. Ayant refusé par principes d’échanger sa place en payant pour envoyer quelqu’un de moins fortuné en remplacement, il doit partir à l’armée combattre les Prussiens la semaine suivante. Alors que cet irréprochable jeune homme arrive à l’entrée du village, il est victime d’un malentendu qui provoque les ires d’une population ivre de vin et de sang, une méprise qui lui sera fatale. Pendant plus de deux heures, malgré les rares courageux tenant de s’interposer, la foule déchaînée s’acharne sur lui avec une rare barbarie. Il est lynché, torturé puis brûlé vif et finalement dévoré.

jeudi 12 décembre 2013

Music : Peter Doherty - Last Of The English Roses


Honey, honey
My you did look dapper in your mothers
Old green scarf
With your famous Auntie Aurthur’s trousers on
You were slapped by that slapper
And how we all laughed
But she laughed the loudest
Oh in ‘93
You could charm the bees nees of the bees

mercredi 11 décembre 2013

Beauté : Tanda Zap le soin anti-acné, anti-imperfection à la lumière ZED bleue pour les particuliers




Aujourd’hui, chose rare, nous allons parler beauté. Enfin beauté… Vilenies et infamies puisque j’ai été invitée à tester par les représentants de la gamme Tanda de la marque Syneron, leur appareil anti-acné ponctuelle, j’ai nommé le Tanda Zap. Pour vous les filles, entre deux paires de fesses de rugbymen ça passera tout seul mais on va dire au revoir aux rares garçons avant de provoquer une vague de suicides. De toute façon, si c’est une excellente idée de cadeau de Noël pour votre sœur, meilleure copine etc, c’est beaucoup moins gracieux offert par l’élu de son cœur. En gros, on va jouer à Secret Girl.

mardi 10 décembre 2013

Lubie Vernis : Muir Muir on the Wall - San Francisco Collection - OPI

Muir Muir on the Wall - San Francisco Collection - Fall 2013 - OPI

Muir Muir on the Wall est un vernis aubergine finition métallisée avec un bel effet de reflets duochromes allant du bronze au vert. Définitivement subtil grâce à son coloris sombre et tout à fait étonnant dans ses variations chromatiques.

Formulation impeccable, application facile et à condition de charger un peu le pinceau - d'habitude je verse plutôt dans la couche fine pour éviter les catastrophes - opaque en deux couches sans laisser de traces. Le temps de séchage est excellent. Pas grand-chose à reprocher à ce spécimen, si ce n'est peut-être de manquer un peu de laque ce qui est facilement rattrapable avec un top coat.

lundi 9 décembre 2013

Lundi Librairie : Une Gourmandise - Muriel Barbery


Une Gourmandise - Muriel Barbery : Le grand maître des critiques gastronomiques se meurt. En quête d’une saveur oubliée, il remonte le fil du temps et de ses souvenirs gustatifs allongé sur son lit de mort. Alors que se succèdent les réminiscences, son entourage témoigne de ce qu’a été sa vie et quels ont été ses liens avec ses semblables. Une vie basée sur l’exigence, un personnage odieux avec ses proches, cynique et entièrement dévoué à son ambition professionnelle. Famille, connaissances, de la fidèles domestique au médecin traitant, du clochard de quartier à sa maîtresse, du chat de la maison à la statuette dans son bureau, chacun prend la parole à son tour. Cette multitude de voix, cette polyphonie trace le portrait d’un homme intransigeant et cruel que l’auteur parvient  malgré tout à nous rendre sympathique, la mémoire du goût de son enfance et de l’innocence étant ce qui l’humanise profondément. 

jeudi 5 décembre 2013

Music : Alain Bashung - Madame rêve


Madame rêve d'atomiseurs
Et de cylindres si longs
Qu'ils sont les seuls
Qui la remplissent de bonheur
Madame rêve d'artifices
De formes oblongues
Et de totems qui la punissent

mercredi 4 décembre 2013

Expo : FKDL - Ciné-Paris, le cinéma rétro de Franck Duval en collaboration avec Stoul, Beerens, Mr Lolo et Dume - 7, avenue de Clichy - Paris 17

Franck Duval : Ciné-Paris au Cinéma des Cinéastes


Le street art permet de réinventer les règles de la création en reformulant la ville à la fois argument artistique et support de l’expression esthétique. De cette nouvelle dynamique au goût prononcé pour l’intrusion naît une forme ultime de subversion, le surgissement inopiné de l’émotion. L’exploration sensible de l’espace public procède d’une poétique dissidente donnant lieu à des œuvres éphémères qui nécessitent selon des contraintes inédites d’inventer et de décliner d’autres méthodes de réalisation, un travail d’hybridation qui amplifie la diffusion et l'effervescence créatrice.

mardi 3 décembre 2013

Lubie Vernis : Nuit 1947 - Collection automne hiver 2013 - Dior

Nuit 1947 - Collection automne hiver 2013 - Dior

Nuit 1947 est un vernis rouge cerise noir, un rouge noir profond intensément pigmenté à la finition crème très laquée. Une belle couleur classique pour la saison, élégante et féminine.

Opaque en deux couches, la formulation facilité l'application ainsi que le pinceau particulièrement large. Impossible de se louper ou de déraper. Le temps de séchage est assez bon sans être spectaculaire. Se méfier toute de fois de l'impression qu'il peut donner d'être déjà parfaitement sec car la finition très laquée est assez fragile. D'ailleurs c'est le défaut majeur de cette teinte, sa fragilité d'une part pour les rayures qui apparaissent rapidement sur la laque et d'autre part pour la pointe de l'ongle qui s'écaille dès le lendemain de la pose.

lundi 2 décembre 2013

Lundi Librairie : Rome en un jour - Maria Pourchet



Rome en un jour - Maria Pourchet : Marguerite a organisé un anniversaire surprise en plein mois de juin pour son conjoint Paul, né en février. Alors que les convives se retrouvent sur la terrasse d’un hôtel chic en attendant le héros de la soirée, la malheureuse instigatrice s'évertue désespérément de faire décoller son compagnon du canapé où il traîne en jogging douteux devant un match de foot. Ne voulant en aucun cas vendre la mèche, elle s’échine par tous les prétextes, à le motiver pour une sortie au débotté. Peine perdue. La situation dégénère, rancœurs diverses et animosités latentes prennent peu à peu le dessus jusqu’à la scène de ménage. Pendant ce temps, les invités marinant sur leur rooftop so trendy s’impatientent et révèlent leurs propres névroses à travers des saynètes très ordinaires, entre apartés navrantes et scènes classiques de vie mondaine assommante.