vendredi 15 décembre 2017

Lettre au Père Noël, 10 arguments béton qui prouvent plus ou moins que j'ai été très sage



Cher Père Noël,

Cette année j'ai été relativement très sage. Faut dire qu'en bossant 16 heures par jour, j'aurais eu du mal, même avec la meilleure volonté du monde, à être une affreuse scélérate. D'ailleurs si j'ai été méchante fille, je tiens à dire que je ne m'en souviens pas, la faute aux nombreux cocktails expérimentaux que j'ai été obligée, oui oui obligée, de goûter dans un cadre strictement professionnel. Je n'ai pas toujours une vie facile, cher Santa.  Et puis d'abord, ce n'était pas moi, c'était ma jumelle maléfique, Paris la vilaine, créature échevelée tout à fait indécente, qui systématiquement s'incruste dès la deuxième coupette de champagne. Donc, je disais, j'ai été très sage. Voici comment en 10 points édifiants.

1/ J'ai résisté pendant 8 mois d'affilée à l'envie de noyer dans sa bassine d'huile, la voisine amatrice de friture qui préfère ouvrir sa porte d'entrée pour aérer son appartement plutôt que d'ouvrir ses fenêtres parce qu'il fait froid dehors. J'ai déjà été récompensée, elle a déménagé. 

2/ J'ai appris les paroles en français de l'Internationale à des retraités texans républicains. "C'est la lutteeeeeuh finaleeeeeuh…"

3/ J'ai refusé pour la cinquième fois d'obtenir mon permis de conduire afin de protéger la planète.

4/ Toujours pour sauver la planète, j'ai jeté tous mes cosmétiques plein de silicone, paraben, sulfate et autre micro-particules pour investir dans des produits bio écolo responsables. Depuis, je gère comme je peux eczéma, pelade, peau grasse, pustules et autres réactions allergiques avec une impassibilité militante digne de respect. Avoue, cher Santa, que Mère Nature a été un peu truie sur ce coup.

5/ J'ai arrêté de fumer. Quoi ça fait 5 ans ? Bah oui, mais ça compte encore. Je protège tous les jours le chat du tabagisme passif. C'est donc une super bonne action. 

6/ J'ai renoncé au Coca Zéro. Nan, j'déconne. Ne me jugez pas. Je suis une addict. C'est la faute de la World Company. Mais je promets de m'inscrire au programme des Cocaoliques Anonymes. #croiselesdoigtsdansledos

7/ Je n'ai attrapé aucune IST. Sur ce point, on pourrait plutôt donc dire que Monsieur a été très sage mais j'aime aussi mettre cet état de fait à mon crédit. Sortez couverts les gens !

8/ J'ai aimé mon prochain au moins 20 minutes d'affilée. Ce qui fait 10 minutes de plus que l'année dernière. D'ici 30 ans, je serai une sainte.

9/ J'ai failli décliner une offre alléchante du Grand Capital et puis après ma banquière m'a appelé et la mort dans l'âme, j'ai cédé. Pas pour moi hein, pour le chat. Les croquettes bio, chat stérilisé de plus de 7 ans tendance à quémander coûtent une blinde. Pour Ragondin, j'ai mis de côté mes idéaux avec panache. Je ne suis qu'abnégation. Ceci est une bonne action fondamentale. Rien à voir avec ce petit sac Saint Laurent, maléfique forcément maléfique puisqu'il me parle depuis des mois et susurre : achète-moi, aie confiance !

10/ J'ai été très urbaine avec les attachées de presse même celles qui me prennent pour une quiche, celle qui me spamment frénétiquement ou qui insistent pour que j'écrive sur des sujets qui n'ont rien à voir avec la ligne éditoriale du webzine. J'ai pris sur moi et je me suis contentée d'ignorer leurs mails au lieu de leur faire une magistrale démonstration de langage fleuri pas piqué des hannetons. Ceci-dit, cette année, je n'ai pas eu grand mérite car j'ai surtout fait de très belles rencontres. Mais ça compte un peu quand même. Grosse progression sur le self-control. Namého !

Conclusion, cher Père Noël, j'ai vraiment été très sage mais je me contenterai de peu. Si par le plus grand des hasards, tu pouvais me refiler les numéros gagnants de la super cagnotte de Noël de l'Euromillions, ce serait très mignon. Et, puis bien sûr la paix dans le monde, il va sans dire...

Bisous. Merci. Bisous

Caroline aka Paris la vilaine


Aucun commentaire :