mercredi 22 novembre 2017

Expo : Le Pérou avant les Incas - Musée du quai Branly - Jacques Chirac - Jusqu'au 1er avril 2018



Au pied de la Cordillère des Andes, l'Empire Inca a éclipsé dans la mémoire collective d'importantes civilisations méconnues de la côte Nord du Pérou. Du VIIIème siècle avant JC jusqu'au XVème siècle, ces sociétés anciennes, Cupisnique, Mochica, Lambayeque et Chimú ont porté en elles les germes du plus vaste empire préhispanique. Au musée du quai Branly Jacques Chirac, une exposition au parcours serré ponctué de textes éclairants leur rend hommage. Trésors du patrimoine culturel péruvien, les œuvres magnifiques sont issues des plus grands sites archéologiques de la région où les fouilles se sont intensifiées depuis une trentaine d'années. Elles illustrent les secrets de ces civilisations millénaires tout en poussant la réflexion sur les manifestations et les représentations du pouvoir politique et religieux dans les sociétés andines qui ont précédé l'avènement de l'empire Inca. 













Sur la côté Nord du Pérou, s'étend l'un des déserts les plus arides au monde où les pluies font des ravages. Ce territoire inhospitalier a vu naître des civilisations d'un haut niveau technologique, développé dans le but de survivre dans des conditions extrêmes.  Les vestiges des premières sociétés des régions Ancash, Libertad, Lambayeque, la vallée de Moché témoignent d'un souvenir plongé dans l'ombre de la civilisation Inca qui a dominé cet espace géographique. Le long de la route Moché qui traverse les principaux sites de la culture Mochica, les récentes découvertes archéologiques ont permis de mettre à jour des éléments majeurs de ces cultures de maîtres artisans et de grands constructeurs de villes. Le site des Huacas près de Trujillo, les tombes royales de Sipàn et Pomac évoquent avec force la complexité d'un système politique, reflet d'une civilisation très avancé au puissant caractère industriel et créatif.












Les trois cents œuvres présentées éclairent une organisation sociale où pouvoirs terrestre et religieux s'incarnent à travers les dieux, les rois, les seigneurs des grandes villes, les guerriers, les prêtres et prêtresses. Le peuple Mochica est d'ailleurs l'une des premières civilisations à avoir développé une structure étatique, il y a plus de 1500 ans. De nos jours, l'analyse de l'architecture met à jour la trame de ces sociétés marquées par un degré supérieur de développement et d'innovation. 

En l'absence d'écriture, les vestiges des temples, pyramides hommages aux dieux, palais, forteresses, comme autant de représentations du pouvoir nous permettent de comprendre la construction de ces sociétés. Les villes les plus anciennes du monde comme la cité sacrée de Caral et ses six pyramides, les tombes royales au riche mobilier funéraire évoquent avec force le haut niveau artistique et technologique de civilisations organisées en états et cités administrés par un pouvoir central.










Les pratiques sociales sont illustrées par la facture des pièces artisanales et leurs fonctions. Les remarquables céramiques Moché, pour lesquelles le musée de Larco de Lima est une référence, nous permettent de mieux comprendre la réalité de ces peuples dans leur quotidien ainsi que leurs croyances religieuses. Les ornements divers, les parures habillant seigneurs et guerriers, le travail d'orfèvrerie soulignent la maîtrise technique de ces civilisations qui travaillaient le cuivre, l'argent et l'or. Or qui n'avait alors pas de pouvoir économique mais un pouvoir magique révélant la luminosité des hommes. 

Le rôle politique, administratif et militaire des prêtres de la Huaca de la Luna retrouve sa pleine expression à travers ces créations. Les œuvres zoomorphes singes, canards, grenouilles, félins représentent des animaux élevés au rang de divinités d'une mythologie violente aux dieux féroces. Sur ces poteries, les cérémonies de sacrifices humains côtoient les combats de guerriers. 










A San José de Moro, sur le site de la Huaca Cortada dite Huaca El Brujo, les portraits de rois sont l'égal des figures du pouvoir féminin soulignant l'importance du rôle des femmes dans le système politique des civilisation pré-incas. L'exposition dévoile une impressionnante reconstitution grandeur nature de la dame de Cao Viejo, une souveraine régnante de la culture Moche. Une exposition passionnante à découvrir jusqu'au 1er avril 2018.

Le Pérou avant les Incas - Jusqu'au 1er avril 2018
Musée du quai Branly Jacques Chirac
37 quai Branly - Paris 7
Tél : 01 56 61 70 00
Horaires : lundi, mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h
Tarif : 10 euros - Tarif réduit : 7 euros - Gratuit – 18 ans
Accès aux personnes à mobilité réduite


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this