samedi 7 octobre 2017

Théâtre : Faisons un rêve, de Sacha Guitry - Avec Nicolas Briançon, Marie-Julie Baup - Théâtre de la Madeleine



Un couple se rend chez un ami du mari, un avocat amateur de jolies femmes, éternel célibataire. Alors que celui-ci tarde à faire son apparition, l'époux faconde bourrue et accent du sud s'impatiente tandis que la jeune femme admire le raffinement de la garçonnière. N'y tenant plus, le mari qui semble très pressé de repartir, prétexte un rendez-vous d'affaires pour s'éclipser. Son épouse n'est pas dupe et soupçonne quelque affaire galante. L'hôte qui était caché dans la salle de bain, surgit. L'habile fourbe a manigancé, aux dépens du mari, ce tête-à-tête avec celle qu'il désire en secret afin de déclarer sa flamme.






Farce légère, insouciante, exquise comédie de mœurs, Faisons un rêve a été créée en 1916, en pleine guerre. Ecrit hors des conventions de l'époque, le texte de Sacha Guitry s'inscrit dans une modernité de ton et de verbe qui fait toujours mouche auprès d'un public contemporain conquis d'avance. Sous la plume acérée du dramaturge, la trame classique du triangle amoureux trouve une dimension des plus réjouissantes à laquelle l'art de la formule percutante et de l'aphorisme définitif n'est pas étranger. Dans cette reprise au théâtre de la Madeleine, on retrouve avec gourmandise les célèbres répliques, la vivacité des dialogues qui fusent dans une moisson de bons mots. 

La mise en scène sans artifice proposée par Nicolas Briançon offre la part belle au texte et aux comédiens. Le trio qui fonctionne à merveille déploie une belle énergie communicative. De ruses malicieuses pour surmonter les obstacles de l'amour en manœuvres effrontées pour ne pas éveiller les soupçons, les acteurs prennent un plaisir de jeu évident.




Nicolas Briançon, allure souple, œil coquin, incarne l'amant qui aime tellement les femmes qu'il en devient misogyne. En séducteur volage plein de grands discours sur les désavantages du mariage - merveille de drôlerie - le comédien est irrésistible, tour à tour entreprenant et timide, solaire et charismatique. Elégante des beaux quartiers, femme trompée bientôt vengée, Marie-Julie Baup donne corps avec subtilité à l'ingénuité et la rouerie combinée d'un personnage un peu moins bien servi que ces corolaires masculins. Interprété par Eric Laugérias, hilarant, le mari est incarné avec une rusticité cocasse. Michel Dussarat qui joue un valet de chambre un poil intrusif apporte un grain de folie supplémentaire à ce marivaudage piquant qui révèle toute l'intelligence qu'a l'auteur de la nature humaine. 

Fulgurances acérées, rythmique au cordeau, comédiens pétillants, cette charmante comédie rosse déploie des trésors de dérision subtile. Un délicieux moment de théâtre.

Faisons un rêve, de Sacha Guitry 
Mise en scène Nicolas Briançon
Avec Nicolas Briançon, Marie-Julie Baup, Éric Laugérias, et Michel Dussarat 
Du mardi au samedi à 19h

Théâtre de la Madeleine
19 rue de Surène - Paris 8
Tél : 01 42 08 93 63


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this