lundi 28 août 2017

Lundi Librairie : Karl et Nina - Lisa Giraud Taylor



En juin 1940, jetée sur les routes de l'exode, Nina Thomas, une jeune périgourdine, tente de regagner sa Dordogne natale, sous les bombardements allemands. Sur son chemin de fuite et de peur, elle prend sous son aile deux enfants juifs, Hannah et Jean, dont les parents ont péri lors d'une attaque aérienne. Elle parvient à rejoindre la maison familiale à Saint-Martial où l'attendent Abel son père, Adrien, son frère et Vincent Auriac, le fiancé de toujours mais le répit est de courte durée. La percée de l'armée ennemie mène à l'occupation de la région. Le village est contraint d'accueillir les troupes allemandes. Les soldats sont alors logés chez les habitants. Présence de l'occupant, tensions sociales, frustrations, la situation est difficile. Un jour, sur les bords d'une rivière, Nina fait la connaissance de Karl von Radowitz, lieutenant de la Wehrmacht. Si la méfiance est de mise, la jeune femme est troublée par le bel officier. Peu à peu cette rencontre se déploie en une passion interdite.

Ample fresque historique et chronique intimiste, Karl et Nina, explore sur fond de guerre, les méandres d'une histoire d'amour impossible entre un Allemand et une Française. Si le récit n'omet pas les exactions, les villages détruits, les populations violentées, sous le regard empreint d'humanité de la romancière, derrière le soldat allemand se révèle le frère humain, celui sans voix qui ne doit pas être tenu pour responsable des horreurs perpétrées au nom d'Hitler.

Lisa Giraud Taylor place l'intime au cœur de la grande Histoire interrogeant la mémoire collective et les consciences individuelles. Cette romance aux qualités documentaire et historique peint avec sensibilité et pudeur la troublante bulle amoureuse dans laquelle sont pris Nina et Karl. Alors que la Résistance s'organise, l'idylle naissante doit rester cachée et le récit abonde en rebondissements.

Dans la précision de descriptions vivaces, les décors enchantés du Périgord, région pour laquelle elle éprouve de forts sentiments, Lisa Giraud Taylor croque une galerie de portraits complexes, autant que peut l'être la nature humaine. Elle peint des personnages attachants avec une rare finesse d'analyse, une grande richesse psychologique. Sous cette plume enlevée, l'homme peut faire preuve de grandeur dans les pires moments. Bien souvent, les désordres de la vie quotidienne sous l'Occupation conduisent aux petites lâchetés, aux trahisons tragiques mais aussi aux élans de solidarité magnifiques. 

Avec une implacable lucidité, l'auteur sonde les âmes prises dans la tourmente d'un pan toujours à vif de notre histoire délivrant un message de tolérance et de solidarité entre les peuples. Un texte intense, au souffle romanesque puissant.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this