vendredi 9 juin 2017

Expo : David Hockney, The Yosemite Suite - Galerie Lelong - Paris 8



Avant la grande rétrospective au Centre Pompidou qui se tiendra à partir du 21 juin, la galerie Lelong rend hommage à David Hockney à travers une exposition consacrée à la série The Yosemite Suite. Exploré de 2010 à 2011 dans le parc national californien, ce long cycle s'inscrit dans un parcours marqué par l'intérêt de l'artiste britannique pour les outils techniques de reproduction et de production moderne des images ainsi que leur circulation. Approche ambitieuse polymorphe, le travail de David Hockney interroge la pratique créative à travers la photographie, l'utilisation de télécopieurs, de tablettes graphiques, de smartphones jusqu'à l'iPad utilisé pour réaliser les vingt-neuf œuvres qui composent la série. Expérimentant les constructions spatiales, il cherche à dépasser les réalités physiques des paysages monumentaux qu'il représente pour toucher au monde rendu sensible par la vision de l'artiste. 













En prise avec son époque, David Hockney a creusé la voie de l'innovation numérique s'appropriant les moyens techniques contemporain de reproductibilité des images. Selon lui "les nouvelles technologies changent la façon dont les artistes voient le monde ". Dans la série The Yosemite Suite, avec l'iPad, écran tactile devenu toile vierge, il compose dans l'instant des paysages qui seront imprimés sur des panneaux assemblés en compositions grands formats. La touche du crayon, les lignes floues tracées au doigt, les modulations de texture, le travail prend sa source dans le mouvement et la pratique de la peinture.

A travers ce cycle qui prend la suite d'un ensemble d'œuvres réalisées avec un iPad dans son East Yorkshire natal, The arrival of Spring, David Hockney s'inscrit dans la tradition des paysagistes classiques. Sa fascination pour l'Ouest américain, la Californie hédoniste et solaire des années 60, le Los Angeles urbain des années 70 jusqu'aux peintures à l'huile du Grand Canyon, trouve une nouvelle forme d'expression dans l'interprétation animée de sites iconiques du parc du Yosemite.









Attentif à l'évolution de la nature au fil des saisons, il cherche à capturer l'essence d'un environnement, l'expressivité d'un paysage qu'il qualifie de "frisson spatial". L'immédiateté de la réalisation donne aux œuvres une vitalité singulière inhérente à l'outil créatif particulier qu'est l'iPad.

La palette configurée de l'appareil retranscrit l'exubérance de la couleur telle que l'artiste la perçoit dans le dynamisme des lignes expression d'une vibration intense. De tendres nuances de vert évoquent les brumes de cascades qui s'évaporent en volutes céladon. Le jaune vif d'une carrosserie contraste avec l'ombre bleue des montagnes. Sur un chemin forestier, la délicate dentelle noire des branches de pin se découpe dans la lumière rose de l'aube tandis que les randonneurs évoqués par des taches de couleur retournent au chalet.









Les vues méditatives du promeneur solitaire entraîne le visiteur dans des excursions intimes. Densité, richesse des détails, épure qui tend vers l'abstraction figurative, David Hockney retranscrit son expérience personnelle du monde physique.  

David Hockney - The Yosemite Suite
Jusqu'au 13 juillet 2017

Galerie Lelong 
13 Rue de Téhéran - Paris 8
Tél : 01 45 63 13 19
Horaires : du mardi au vendredi de 10h30 à 18h, le samedi de 14h à 18h, fermé le dimanche et le lundi 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this