mercredi 10 mai 2017

Paris : L'écoute, une sculpture signée Henri de Miller au coeur des Halles - place René Cassin - Ier



Le murmure de la vie sous terre, le ronronnement du forum et le grondement du métro, oreille posée contre le sol, la statue monumentale au centre de la nouvelle place René Cassin semble à l'affût des échos telluriques. Juste en face de l'église Saint-Eustache, L'écoute, inaccessible pendant une partie des travaux, a retrouvé la foule des Halles, les passants pressés, les promeneurs dont les enfants jouent volontiers de ses volumes comme d'un terrain de jeu. Elle attise leur curiosité, se laisse toucher, escalader. Le pensif visage en grès de Bourgogne esquisse un sourire. Cette oeuvre d'art publique a été commandée par la Ville de Paris pour orner le jardin des Halles à Henri de Miller (1953-1999), un artiste français dont je n'ai malheureusement pas retrouvé de traces. Il a également imaginé le cadran solaire qui se trouve un peu plus loin. Réalisée en 1986, la statue porte la mention attribuée au sculpteur "A l'écoute des rumeurs souterraines, tel un galet, cette sculpture est échouée au hasard d'une marée imaginaire sur les rivages du temps."











Couchée sur le côté, la tête monumentale, monolithique, est dépourvue de toute virilité à l'instar des sculptures égyptiennes avec lesquelles elle partage certains traits. Elle repose au côté d'une main à laquelle les traces de l'outil ont donné des empreintes digitales, épiderme vivant, geste bienveillant. Dans la pureté de son androgynie originelle, seule la main épaisse et forte laisse imaginer qu'il s'agit d'un homme. 

Forme élémentaire universelle, l'ovale de ce visage au caractère très stylisé évoque la perfection de l'œuf dans la fragilité d'un équilibre que contredit les soixante-cinq tonnes de grès. Le mouvement des lignes courbes, simplifiées pour suggérer le faciès humain, laissent imaginer une parenté avec La muse endormie de Brancusi. Posée à même le sol, au centre des gradins semi-circulaires de la place, la statue s'inscrit dans l'esprit minéral contemporain du lieu.

Pour l'anecdote, L'écoute apparaît en 1995 dans le film La Haine de Matthieu Kassovitz.

L'écoute - Henri de Miller 
Place René Cassin - Paris 1








Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Aucun commentaire :

Share this