dimanche 30 avril 2017

Sunday Street Art : Bess - rue de Lancry - Paris 10


Bess - rue de Lancry - Paris 10

samedi 29 avril 2017

Expo : Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) - Premier volet - Musée de la Vie Romantique



A travers l'exposition Le pouvoir des fleurs, le Musée de la Vie Romantique célèbre le talent singulier de Pierre-Joseph Redouté (1749-1880), illustrateur botaniste préféré des têtes couronnées de l'Ancien Régime à la Monarchie de Juillet. Variation sur un même thème, cette exposition en deux volets plonge le visiteur dans l'univers luxuriant d'un jardin floral. Le premier chapitre est entièrement consacré à l'oeuvre de Redouté surnommé "le Raphaël des fleurs". Présentées, du fait de leur fragilité, au rythme d'un accrochage renouvelé en trois saisons, les 250 œuvres de l'exposition offrent un large panorama des techniques employées de l'aquarelle au dessin à la mine de plomb jusqu'à la gravure au pointillé. Pierre angulaire de cet événement, les célèbres vélins prêtés par le Muséum d'Histoire Naturelle, dont Redouté est une figure emblématique, déploient leurs motifs scientifiques transcendés par la grâce d'un pinceau subtil, d'une touche inspirée.

vendredi 28 avril 2017

Théâtre : Votre maman de Jean-Claude Grumberg - Avec Catherine Hiegel, Bruno Putzulu - Théâtre de l'Atelier



Jean va voir régulièrement à sa mère dans une maison de retraite médicalisée où le directeur est un peu dépassé par le comportement fantaisiste de la vieille dame. Emprunt de fauteuil roulant aux autres pensionnaires, usage intempestif de parapluie contre ses voisines qu'elle trouve envahissantes, si celle-ci n'a plus toute sa tête, elle fait preuve d'une belle vitalité. A travers les brèches de sa mémoire défaillante, elle ne reconnaît pas toujours Jean qu'elle confond avec le directeur et se plaint à lui du peu de visites de son fils. Les souvenirs épars de son enfance marquée par la Shoah refont surface avec intensité alors qu'elle oublie ce qui s'est déroulé cinq minutes plus tôt. Un jour, le directeur annonce à Jean que sa mère a disparu.

jeudi 27 avril 2017

Music : Lana Del Rey - Love



Look at you, kids, with your vintage music
Comin' through satellites while cruisin'
You're part of the past, but now you're the future
Signals crossing can get confusing

It's enough just to make you feel crazy, crazy, crazy
Sometimes, it's enough just to make you feel crazy

mardi 25 avril 2017

Cinéma : Noma au Japon, (Ré)inventer le meilleur restaurant du monde - Un documentaire de Maurice Dekkers



Ouvert en 2004 à Copenhague, Noma - contraction de Nordisk Mad, nourriture nordique en danois - a été consacré meilleur restaurant du monde en 2010, 2011, 2012, 2014 et 2015 par le magazine britannique Restaurant. Son chef, René Redzepi, véritable rock star de la gastronomie, a accepté en 2015 de relever un défi lancé par Mandarin Oriental : celui d'ouvrir un restaurant éphémère au trente-quatrième étage de l'hôtel tokyoïte du groupe. Challenge professionnel et créatif, Redzepi et sa brigade ont six semaines pour imaginer un menu en quatorze plats respectant les principes quasi philosophiques du restaurant originel. Adapter le concept Noma à la gastronomie locale se révélera, sous la houlette d'un chef aussi despotique que passionné, une quête d'innovation plutôt que de transposition.

lundi 24 avril 2017

Lundi Librairie : Une amie très chère - Anton Disclafani



Dans les années 50, Cece Buchanan appartient à cette haute société texane enrichie en une génération par les puits de pétrole. Mariée à Ray, elle se désespère que Tommy son petit garçon de trois ans ne parle toujours pas. Mère au foyer dont le talent le plus marquant en société est le sens du style et de la mode, Cece a toujours joué les seconds rôles auprès de sa brillante amie d'enfance fille unique d'un magnat du pétrole, la très belle Joan Fortier. Etoile de la vie mondaine à River Oaks, la banlieue chic de Houston où les maisons s'épanouissent comme des palais, cette débutante prometteuse a mystérieusement disparu pendant un an après le lycée. Depuis son retour, l'indomptable Joan alimente les chroniques mondaines par ses frasques et s'éloigne peu à peu de Cece au grand désespoir de celle-ci. Ni mariée, ni mère, trop libre pour son époque, Joan se refuse à jouer le rôle qui a été écrit pour elle. Longues nuits d'ivresse dans les clubs au bras d'hommes de passage, son comportement de plus en plus erratique inquiète Cece qui est prête à mettre de côté son rôle d'épouse modèle pour tenter de comprendre son amie. Mais la relation à sens unique a tout de la dévotion mal placée.

samedi 22 avril 2017

Paris : La rue des Vignoles, promenade dans les impasses du quartier de Charonne - XXème



La rue des Vignoles, établie sur les traces d'un vieux sentier rural de l'ancienne commune de Charonne, a conservé un certain charme villageois malgré de nombreuses réhabilitations. En façade sur rue, l'architecture simple des anciens faubourgs se mêle avec bonne intelligence aux nouvelles maisons d'architecte. Mais ce qui fait sa particularité, ce sont les nombreux passages et impasses, une quinzaine au total, disposés perpendiculairement à la voie. Ce tissu urbain original hérité d'une tradition ouvrière et artisanale du XIXème siècle doit la singularité de son parcellaire à l'histoire du quartier qui est intimement liée à la vigne. Pavillonnaire très serré, courettes privées, persistance d'une activité artisanale et d'ateliers d'artistes, ces impasses surprennent par leur étroitesse, une composition d'un autre temps. Lorsque la réhabilitation n'a pas été possible, elles ont été entièrement réinventées par la modernité tout en respectant l'identité du bâti. Le micro-quartier écologique Eden Bio dont les immeubles contemporains relativement bas se fondent dans la typologie du paysage originel est un bel exemple de ce processus. Petite histoire de la rue des Vignoles et grand récit de la transformation de Paris.

vendredi 21 avril 2017

Théâtre : Scènes de la vie conjugale d'après Ingmar Bergman - Avec Laetitia Casta et Raphaël Personnaz - Théâtre de l'Oeuvre



Johan, enseignant-chercheur, et Marianne, avocate spécialisée en droit de la famille, sont mariés depuis dix ans. Il est macho, emporté, égoïste, volage, immature aussi. Elle est douce, faussement docile, elle vit dans le regard de son mari mais se révèle incapable de comprendre ses désirs. Ensemble, ils ont deux petites filles. Des amis, une résidence secondaire, des projets, leur réussite sociale et professionnelle se pose comme une évidence. Mais sous le vernis de ce mariage apparemment parfait, sorte d'idéal ennuyeux à force d'être lisse, couve l'insatisfaction et le malaise. L'érosion de la routine et les faux semblants comme autant de trahison sont à l'oeuvre. Johan annonce un soir qu'il quitte Marianne. Il s'est épris de Paula une très jeune femme et a décidé de partir vivre à Paris avec elle. Marianne détruite essaie de comprendre comment ils en sont arrivés là. Sur les ruines de leur bonheur, entre renoncement et prise de conscience, elle va se redécouvrir elle-même. Ils se recroisent, se déchirent à nouveau, s'aiment encore, refont leur vie et se retrouvent.

mercredi 19 avril 2017

Mes Adresses : UMA, la cuisine Nikkei du chef Lucas Felzine, le restaurant parisien entre Japon et Pérou - Paris 1



A un saut de puce de la boutique Colette, Uma nous entraîne dans un voyage des papilles, du Pérou au Japon. Entre deux rives du Pacifique, le chef Lucas Felzine réinvente la cuisine Nikkei. Compositions affûtées, parfums originaux, produits méconnus, il décline une tradition culinaire sud-américaine mâtinée de notes françaises. Dans sa quête de l'umami japonais, la cinquième saveur, et du sazòn péruvien, l'équilibre parfait des arômes, le jeune chef donne naissance à des harmonies raffinées, des assiettes surprenantes d'une belle sincérité dans lesquelles se révèlent toute la maîtrise technique d'une fusion inspirée. Uma, le coup de cœur gourmet !

mardi 18 avril 2017

Cinéma : Retour à Forbach de Régis Sauder - Par Didier Flori



Difficile parfois d’assumer ses origines. Régis Sauder, documentariste engagé, a fait parler de lui il y a quelques années avec Nous, princesses de Clèves, où il s’intéressait au rapport de lycéens d’une cité marseillaise au roman de la comtesse de la Fayette. En mars 2014, il s’indigne de la présence de Florian Philippot en tête du premier tour aux municipales de Forbach, à la frontière de l’Allemagne, où il a passé son enfance. Sauder a d’abord réagi en écrivant une tribune de colère dans Libération, où il revenait sur sa jeunesse difficile et expliquait que « les habitants de Forbach avaient bien mérité ce qui leur arrivait ». Le maire socialiste de la ville ayant finalement été réélu, Retour à Forbach est l’occasion pour l’auteur de se réconcilier avec son passé douloureux en revenant sur les lieux.

lundi 17 avril 2017

Lundi Librairie : Barbe Bleue - Amélie Nothomb



Saturnine Puissant, jeune étudiante belge à l'Ecole du Louvre, cherche une colocation quand elle trouve la perle rare dans les petites annonces : une chambre dans un hôtel particulier des beaux quartiers à un prix tout à fait modique. Le propriétaire, don Elemirio Nibal y Milcar, grand d'Espagne dont la famille a été contrainte à l'exil en France par un ancêtre qui traita Franco de gauchiste, est un original qui vit reclus chez lui, loin de la vulgarité du monde moderne. Très aisé, ce célibataire endurci loue cette chambre sans nécessité et uniquement à des jeunes femmes dans l'idée d'égayer sa solitude. Les huit précédentes colocataires ayant mystérieusement disparu, Saturnine est intriguée mais lucide quant à la véritable nature de son hôte. Elle n'hésite pas à profiter de l'aubaine. Si elle peut jouir de tout le confort de l'hôtel particulier, elle a cependant l'interdiction d'entrer dans une chambre noire spéciale. Don Elmirio entreprend de la séduire lors de longues conversations où coule le champagne.

vendredi 14 avril 2017

Paris : Mouzaïa, le micro-quartier de charme, la Butte Beauregard bucolique - XIXème



Entre les Buttes Chaumont et du Chapeau Rouge, la Butte Beauregard à l'ombre des tours de la place des Fêtes, dissimule un petit quartier pittoresque hors du temps, épargné par la folie bétonnière des années 1970. Articulé autour du triangle formé par les rues Miguel Hidalgo, de Mouzaïa, de Bellevue et David d'Angers, le quartier de la Mouzaïa se compose de ruelles escarpées, succession de villas abondamment fleuries. Le labyrinthe de venelles se pare des attraits de la rose et du lilas. Dans l'abondance des glycines et des bignones, le chèvrefeuille fait chorale de son parfum entêtant. Les bicoques accrochées à la pente jouent à cache cache dans la verdure. Agrippées l'une à l'autre derrière des palissades, les petites maisons de ville datent la plupart de la fin du XIXème, début du XXème siècle. A l'origine, habitat ouvrier, la poésie bucolique de leur cadre préservé est aujourd'hui très prisée. Tout d'abord voies privées, les villas ont été progressivement ouvertes à la circulation publique déployant cette configuration singulière de petites sentes de campagne, pavées comme à la ville, éclairées par des lampadaires modèle Oudry, mât décoré de lierre caractéristique de Paris. La Mouzaïa, une promesse de dépaysement !

jeudi 13 avril 2017

Music : Rage Against The Machine - Killing In the Name



Killing in the name of!
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Huh!

Killing in the name of!
Killing in the name of

mercredi 12 avril 2017

Mes Adresses : Archibald chez Joséphine, la table d'hôtes dédiée au boeuf Wagyu - Paris 16



Boulangerie-pâtisserie des beaux quartiers, Joséphine cache à l'étage le long de la coursive un joli restaurant tout en enfilade. Bien connu des élégantes en goguette pour sa cuisine goûteuse, l'établissement vient d'ajouter à ses différentes casquettes gourmandes un joli secret qui ravira les amateurs de viande. Archibald chez Joséphine, c'est l'histoire d'une rencontre entre deux bretons passionnés, Jean-François Celbert qui après vingt-deux dans la meunerie créa Joséphine et Jean-François Clavier, fondateur d'Archibald Gourmet, caviste en viande qui importe le nec plus ultra des plaisirs carnés. Ensemble, les deux complices ont imaginé au cœur de la boulangerie artisanale, une table d'hôtes confidentielle accessible uniquement sur réservation dédiée au bœuf Wagyu. Archibald chez Joséphine, une expérience gastronomique d'exception à la bonne franquette.

mardi 11 avril 2017

Cinéma : Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud - Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura



Layla et Salma, deux jeunes femmes indépendantes, partagent un appartement à Tel Aviv où la vie nocturne bat son plein. Elles accueillent une nouvelle colocataire, Nour étudiante en informatique, très pieuse et voilée, originaire de la ville d'Oum al-Fahem, bastion en Israël du Mouvement islamique proche des Frères musulmans. Layla, avocate qui défend la cause des femmes, mène une vie affranchie, sort beaucoup la nuit, fréquente des hommes. Salma issue d'une famille chrétienne très conservatrice qui rêve de la voir se marier au plus vite est obligée de cacher son homosexualité et rejette tous les prétendants qu'on lui présente. Nour, fiancée à Wissam, un traditionaliste qui souhaiterait la voir abandonner ses études, est tout d'abord choquée par la liberté de mœurs de Laila et Salma. Mais peu à peu, elle tisse des liens avec les deux jeunes femmes. Elle entre en révolte contre sa famille et le poids des traditions. Néanmoins, ce désir de liberté a un prix.

lundi 10 avril 2017

Lundi Librairie : Les âmes des enfants endormis - Mia Yun



Au début des années 1960, les traumatismes de de l'occupation japonaise et de la guerre civile ont marqué la Corée. A Séoul, une fillette grandit dans l'innocence des premières années. La mère, femme discrète et courageuse prend soin de ses trois enfants, la narratrice la plus jeune, le frère et la sœur aînée. Elle doit trouver des solutions pour qu'ils puissent vivre décemment portant sa famille à bras le corps afin de combler l'absence honteuse du père, un entrepreneur rêveur, homme flamboyant qui ne connaît que les revers de fortune. La petite fille est bercée par les contes et légendes traditionnelles que lui révèlent sa grand-mère, une hypocondriaque solide comme le roc. Mais peu à peu les mystères des adultes qui lui taisent la vérité viennent entacher le monde idyllique de l'enfance. Alors que la situation financière de la famille se dégrade, les déménagements se multiplient, les ragots parviennent aux oreilles de la gamine qui grandit sans père. 

vendredi 7 avril 2017

Théâtre : Le cas Sneijder d'après le roman de Jean-Paul Dubois - Adaptation et mise en scène Didier Bezace - Avec Pierre Arditi, Sylvie Debrun - Théâtre de l'Atelier



Seul survivant d'un tragique accident d'ascenseur dans lequel ont péri quatre personnes dont Marie, sa fille adorée, Paul se réveille du coma changé. Le drame a agi comme un révélateur de ses échecs et des personnalités. Sa nouvelle vision de monde ressemble à un renoncement. Il abandonne son travail pour devenir promeneur de chiens chez Dog Dog Walk, au grand damne de ses proches qui voient dans la modestie de cette activité une déchéance sociale. Tenant de se reconstruire malgré l'incompréhension des siens, Paul est obnubilée par les causes du drame et se plonge dans une littérature technique pour tenter de comprendre les mécanismes des ascenseurs. Alors qu'il sombre peu à peu dans la dépression, ses fils lui opposent une indifférence hostile tandis que sa femme, épouse tyrannique qui le trompe, s'horripile de son marasme. Elle ne supporte pas que Paul refuse de poursuivre la société responsable de l'accident. Déserteur de sa propre vie, séduit par la tentation de disparaître à soi-même, il passe pour un fou aux yeux de sa famille.

jeudi 6 avril 2017

Music : Gregory Porter - Liquid Spirit



Un re-route the rivers
Let the dammed water be
There’s some people down the way that’s thirsty
So let the liquid spirit free

The people are thirsty
'Cause of man’s unnatural hand
Watch what happens when the people catch wind
When the water hits the banks of that hard dry land
Clap your hands now
Go ‘head and clap your hands now
Clap your hands now
Go ‘head and clap your hands no, hmm

mercredi 5 avril 2017

Coup de Coeur : Les Ruches de Pâques de l'Hôtel Prince de Galles, divines créations du chef pâtissier Nicolas Paciello



Réinventer l'œuf de Pâques pour dépasser le simple marronnier pâtissier relève d'un art subtil et gourmand. Les plus grands établissements de la Capitale se lancent dans ce défi annuel avec esprit et ce petit grain de folie qui fait les belles réussites. Mêlant plaisir régressif, émerveillement de l'enfance et raffinement de la création couture, Nicolas Paciello, chef pâtissier de La Seine, prestigieux restaurant de l'Hôtel Prince de Galles, a imaginé trois créations uniques, compositions tout sucre sur le thème du miel et des abeilles. La ruche en chocolat d'Equateur fait place au traditionnel œuf tandis que les abeilles de chocolat blanc se rêvent petits poissons. Garnie de mini tablettes de chocolat alvéolée au cœur de miel d'exception, ce cocon enchantera les gourmets, petits et grands. Et pour couronner la reine des abeilles, servi à la part au bar Les Heures, un entremet, hexagone poudroyant, se change pour plusieurs en rayon de miel à emporter. Au Prince de Galles, Pâques sera melliflu ! 

mardi 4 avril 2017

Cinéma : Félicité de Alain Gomis - Avec Véronique Beya Mputu, Papi Mpaka, Gaetan Claudia



A Kinshasa, Félicité, femme fière, indomptable, chante dans les bars avec le groupe Kasaï Allstars. Alors qu'elle élève seule son fils Samo, quatorze ans, sa vie bascule lorsque celui-ci est victime d'un accident de moto. A l'hôpital le chirurgien lui annonce qu'il faut opérer le garçon le plus rapidement possible ou sa jambe sera amputée. Pour cela, Félicité doit réunir une somme considérable. Avec une énergie inébranlable, elle se lance à la recherche de cet argent, n'hésitant pas à s'humilier devant des arnaqueurs qui pourraient profiter de la situation. Entre la désapprobation familiale et le manque de moyen des habitants de ce quartier défavorisé, la solidarité est loin d'être évidente. Seul Tabu, un mécano, grand séducteur porté sur la bouteille, semble vouloir sincèrement lui venir en aide.

lundi 3 avril 2017

Lundi Librairie : Orgasme - Chuck Palahniuk



Penny Harrigan est une jeune femme toute simple. A défaut d'avoir réussi le concours du barreau, elle travaille comme juriste dans un prestigieux cabinet d'avocats, convaincue qu'un plus grand destin l'attend. Petite souris grise, personne ne la remarque dans cette grande entreprise. Jusqu'au jour où elle interrompt par inadvertance un rendez-vous entre le grand patron et le plus célèbre client du cabinet, le richissime homme d'affaires Cornelius Linus Maxwell. Ce playboy froid qui a fait fortune dans les nouvelles technologies et dont les ex comptent parmi les femmes les plus influentes de la planète, de la présidente des Etats-Unis à l'actrice française multi-oscarisée, Alouette d'Ambrosia, invite la très naïve Penny à dîner. Mais si cette idylle platonique débute sous les meilleurs auspices pour la Cendrillon moderne éblouie par la débauche de luxe, les intentions de Linus se révèlent bien peu romantiques lorsqu'ils passent leur toute première nuit ensemble à Paris. Obsédé par le plaisir féminin, mais pas du tout par la chair, celui-ci est en train de mettre au point une gamme de sextoys révolutionnaire destinée aux femmes, des gadgets high tech qui pourraient bien rendre l'homme obsolète. Et Penny sera son ultime cobaye avant commercialisation des produits Beautiful You dont le but est d'asservir la gent féminine par le plaisir.

samedi 1 avril 2017

Paris : La rue des Thermopyles, promenade fleurie et souvenirs du village de Plaisance - XIVème



La traversée de l'ancien village de Plaisance réserve des moments propices à la flânerie. Entre tradition faubourienne et constructions haussmanniennes, le XIVème demeure une enclave privilégiée où se lit encore l'histoire de l'annexion en 1860 des communes périphériques à la ville de Paris. Squares, jardins et autres lieux de promenade sont nombreux dans ce quartier. D'une rue à l'autre, les immeubles en pierre de taille blonde du baron Haussmann répondent aux constructions en briques typiques des anciens faubourgs tandis qu'ici et là subsistent de petites impasses, passages et autres villas distribuées en arêtes de poisson autour des voies principales qui rappellent les origines villageoises modestes de Plaisance. Les charmantes petites maisons bordant ces venelles bucoliques évoquent un passé modeste. La verdoyante rue des Thermopyles, pure création du célèbre spéculateur Alexandre Chauvelot (1791-1861), sorte d'ancêtre de nos promoteurs modernes, est l'exemple parfait de ces cités ouvrières devenues petit luxe parisien.

Share this