vendredi 20 janvier 2017

Expo : Mapuche, voyage en terre Lafkenche - Musée de l'Homme - Paris 16



Exposition au croisement des domaines, à mi-chemin entre art et sciences, Mapuche, voyage en terre Lafkenche est un projet artistique fruit de la collaboration entre le collectif Ritual Inhabitual et les ethnobiologistes du Musée de l'Homme. Flora Pennec, ethnobotaniste, Florencia Grisanti et Tito Gonzalez Garcia, artistes, ont mené l'enquête au Chili le long des régions côtières du Sud, dernières terres de la communauté Lafkenche appartenant à la culture Mapuche. Etudiant les plantes endémiques, ils ont créé un herbier de référence comme un témoignage de la diversité des formes végétales et des usages associés, matériels comme symboliques. Sur le terrain avec les communautés, chercheurs et artistes découvrent l'artisanat, les pratiques rituelles et la connaissance intimes des plantes. L'étude des relations de l'être humain avec la Nature ouvre un accès à la culture Mapuche soulignant son rôle primordial dans celle-ci.







En 1536, lorsque les conquistadors espagnols débarquent au Chili, ils croisent la route d'un peuple d'Amérique australe, les Mapuches littéralement "les gens de la terre", descendants des Araucans qui se sont longtemps défendus contre les Incas sans disparaître. Ces guerriers opposent une farouche résistance aux nouveaux envahisseurs. Eleveurs et artisans pratiquant le commerce dans toute la cordillère des Andes, ils s'implantent dans la plaine de l'ouest de l'Argentine au cour du XVIIème siècle. Mais à la fin du XIXème siècle, Chiliens et Argentins expulsent ces autochtones de leurs territoires afin de coloniser les espaces, développer l'agriculture intensive, exploiter les forêts puis construire des barrages. Déplacements massifs de population et tueries, spoliation des terres, au XXème siècle, les Mapuche ont perdu leur cheptel, quitté de force leur milieu d'origine pour se retrouver dans des centres urbains où les revendications identitaires prennent de l'ampleur entre Chili et Argentine. 


Ana Millaleao - Crédit Ritual Inhabitual
Bencinera - Crédit Ritual Inhabitual





Kuriche - Crédit Ritual Inhabitual
Machi Helena Calfuleo - Crédit Ritual Inhabitual



Les artistes de Ritual Inhabitual et les chercheurs du Musée de l'Hommes sont partis au sud du Chili dans l'environnement urbain de Santiago, à la rencontre des Lafkenche littéralement le "peuple de la côte". L'étude des plantes appartenant à l'environnement naturel de cette communauté Mapuche leur a permis de découvrir la culture qui est liée aux usages de ces végétaux. L'exposition Mapuche, voyage en terre Lafkenche, projet photographique entre ethnographie et ethnobotanique est l'histoire d'une rencontre avec les différentes communautés de ce peuple, qu'elles soient traditionnelles, catholiques, évangéliques ou encore urbaines avec de jeunes rappeurs de la banlieue de Santiago. 









La galerie de portraits se déploie tel un arbre généalogique dont le tronc serait la Nature. Les clichés ont été réalisés sur plaque de verre selon la technique du collodion humide l'un des premiers procédés photographiques datant de 1851. Associée à des travaux ethnographiques de la fin du XIXème siècle en Amérique du Nord, cette pratique photographique particulière et le choix qu'en ont fait les artistes soulignent les similitudes du sort réservé aux peuples natifs. Par le biais d'un discours humaniste, l'exposition raconte une histoire de transmission entre les générations, de relations entre les jeunes et les anciens et de survivance d'une culture grâce au lien maintenu avec la Nature. 

Du 18 janvier au 23 avril 2017
Entrée libre 

Musée de l'Homme
17 place du Trocadéro - Paris 16
Horaires : Du mercredi au lundi de 10h à 18h - Fermé le mardi
Renseignements : 01 44 05 72 72 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post