mercredi 7 décembre 2016

Mes Adresses : Les Bûches de Noël du Céladon, la tradition réinventée au restaurant gastronomique de l'Hôtel Westminster



Pâtissière ou glacée, fruitée ou chocolatée, la bûche de Noël est l'incontournable dessert des fêtes de fin d'année. Héritière d'une longue tradition culinaire, descendante du gâteau roulé à la crème au beurre, elle se pare aujourd'hui de tous les raffinements. La bûche est l'occasion pour les chefs pâtissiers de se distinguer en apposant leur signature sur cet entremet mythique. Entre technique et créativité, sophistication ou épure, ils choisissent à loisir de bousculer les codes ou de réinventer la coutume. Tandis que le chocolat, le marron et la vanille demeurent des valeurs sûres, l'originalité prend des parfums exotiques, des textures surprenantes, des inspirations lointaines. Un seul point sur lequel se rallier : un réveillon sans bûche, inconcevable ! Et pour terminer vos repas de fête en beauté, le chef étoilé Christophe Moisand du Céladon, le restaurant de l'Hôtel Westminster, et son chef pâtissier Bryan Esposito ont imaginé deux créations gourmandes, deux bûches de Noël détonnantes.








L'origine de la bûche tient en un rite païen associé aux célébrations du solstice d'hiver. Une grosse branche d'arbre fruitier était brûlée dans l'âtre afin d'apporter de bonnes récoltes et assurer la prospérité. Avec l'évolution des habitats, l'urbanisation et la progressive disparition des cheminées, on a progressivement abandonné l'idée du feu de bois pour redonner son nom au traditionnel gâteau roulé de Noël, oblongue pâtisserie génoise roulée à la crème au beurre parfumée. Un brin rustique mais de quoi donner des idées à nos chefs contemporains pour lesquels réinventer ce dessert est un challenge de gourmet. 







Le chef pâtissier du Céladon, Bryan Esposito a misé sur de sages allures classiques et des twists gourmands étonnants. La Bûche à la manière des treize desserts provençaux, en robe de velours rouge façon red velvet, rend hommage à la tradition méridionale de Noël dans la subtilité des accords fruités. Sur un biscuit noisette amande, compotée de figues et mousse nougat et fruits confits forment un nid au cœur de marmelade d'orange. Finesse et légèreté ne sauraient faire oublier une intense gourmandise, les notes affables de fruits secs et la fraîcheur apportée par la touche d'agrume. Enorme coup de cœur pour ma part ! Simplement épatante.







Les amoureux du chocolat trouveront la seconde création fidèle à leurs désirs les plus fous. La Bûche Kalingo Grand Cru montée en nappes cacaotées joue des textures et des saveurs. Sur une base de brownie gianduja, la fameuse pâte chocolat noisettes qui fait fondre petits et grands, la mousse de chocolat à la fève Tonka vient délicatement envelopper un crémeux lait aux billes de cacao. L'équilibre des parfums rehaussé par la délicatesse d'un chocolat noir grand cru complexe et intense, laisse la générosité du fondant s'exprimer alors que le craquant des noisettes dialoguent avec l'onctuosité de la mousse aérienne. Un dessert bienveillant intensément chocolat.







Le plus difficile reste à venir, choisir l'un ou l'autre de ces splendides desserts gastronomiques. Façon red velvet twisté ou laquées de chocolat noir grand cru, les bûches de Noël du Céladon envoient du bois ! Toutes mes félicitations aux chefs !

Bûche à la manière des treize desserts provençaux
Bûche Kalingo Grand Cru
Disponibles sur commande exclusivement à partir du lundi 12 décembre 2016
Prix : 48€ pour 6 à 8 personnes
A déguster sur place au menu du Petit Céladon les samedi 17 et dimanche 18 décembre

Restaurant le Céladon
15 rue Daunou - Paris 2
Tél : 01 47 03 40 42

Hôtel Westminster
13 rue de la Paix - Paris 2
Tél : 01 42 61 57 46




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Share this

Related Post